Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par PAB le Ven 12 Juil 2013 - 0:23

Puis-je m'enquérir des raisons pour lesquelles Nos Bons Maîtres semblent avoir une aversion pour, ou à tout le moins ne pas être favorables à, l'utilisation du mastic à bois pour rectifier des défauts de surface ?

Atttention, je ne parle pas de la "pâte à bois", qui ne peut servir qu'à reboucher des trous de clous ou de (toutes) petites fentes, mais du mastic synthétique (style syntobois) bi-composants. J'en utilise dans d'autres activités et ce produit adhère bien au support (pas de fentes), se ponce bien, se travaille bien et a un bon rendu. Avec un bon apprêt, impossible de distinguer entre la surface d'origine et celle ré-enduite.

Alors dis, Môssieu, pourquoi ?

PAB

Messages : 941
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par michel rosensohn le Ven 12 Juil 2013 - 6:43

Bonjour PAB. Étant intervenu plus haut, je me permet de répondre à ta dernière question. Ceci n'engage que moi, mais effectivement je dénonçait l'usage de la pâte à bois. Cette dernière n'est pas un très bon support pour recevoir un nouveau collage nécessaire à la deuxième bordée. Trop absorbante, les parties collées sur cette dernière n’y adhèrent pas forcément d'une façon durable. Par contre, pour le mastic synthétique, là je sèche, car je ne l'utilise pas, et nos bons maîtres sauront sans aucun doute te renseigner.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2206
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par stf67 le Ven 12 Juil 2013 - 6:49

Pourquoi? C'est comme dans le bâtiment, pourquoi préférer un plâtre traditionnel à un doublage en placo clown

Le bordage est un travail long et délicat, mais c'est ce qui fera toute la qualité du modèle au final, donc raison de plus pour le réussir. Qu'on envisage un petit coup de masticage sur un premier bordé n'est pas dérangeant en soit, mais dans le principe il vaut mieux s'appliquer à faire sans, surtout quand le défaut peut être rattrapé facilement.
 
Après, est ce que deux matériaux différents vont vieillir de la même manière? N'y a t-il pas de risque de fissuration à terme? ce serait dommage de retrouver ce modèle sur le bon coin dans 30 ans avec une coque fendue Very Happy

Voilà pourquoi aussi je privilégie, en matière de "mastic", le mélange colle sciure.

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK
avatar
stf67
Admin

Messages : 5415
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : PLOUIDER

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Alain Degny le Ven 12 Juil 2013 - 10:25

Par tradition, les modèles historiques sont présentés bois naturel. Lorsqu'il y a des petites imperfections mineures à rectifier, le mélange sciure + colle est celui qui offre les meilleurs résultats en terme d'aspect final, puisque c'est la même essence et le même lot de bois qui en constituent la base.

La pâtabôa n'a jamais la bonne teinte, son aspect va du crépi rustique aux cratères sélènes et si le bateau martyr doit être peint, elle n'a pas le même coefficient d'absorption que le reste de la coque. Sans compter la consommation effrénée et l'inhalation d'acétone pour la remettre en suspension, ce solvant étant comme chacun sait, particulièrement volatil.

Les mastics bi-composants, donc époxy, sont hyper costaux mais leur surface est fermée et l'adhérence d'une colle à bois est aléatoire. Maintenant, ceux qui n'ont pas la même aversion que moi pour les cyano et autres colles néoprène, en seront satisfaits.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 13643
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Ven 12 Juil 2013 - 11:21

Bonjour à tous,
 Voilà je viens de rectifier les couples, j’ai tout simplement décollé les cinq virures au sèche-cheveux sur le couple 15 ou il y avait le creux et j’ai collé une baguette de 3x1.5 mm sur le couple jusqu’à la moitié de l’arrondi pour le rattraper, j’ai contrôlé le couple le creux va jusqu’à la pose de la septième virure, pour le couple 16 je ne l’ai pas décollé j’ai poncé un peu le dessus  des virures pour rattraper l’ensemble, et poncé le dessus du couple 16 pour être au même niveau que le couple 15 et maintenant il n’y a plus de bosse et ni de creux. Voilà pour la petite histoire j’espère que je me suis bien expliqué. Maintenant vous pouvez contrôler ces couples au cas où !!! Peut-être que c’est moi qui est mal monté les couple ça c’est possible? 
avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par PAB le Ven 12 Juil 2013 - 13:20

A Nos Bons Maîtres :

Je pense avoir compris (si, si tout arrive). Il vaut mieux une bonne préparation qu'un camouflage des défauts a posteriori. C'est ça ?

francis47 a écrit:Peut-être que c’est moi qui est mal monté les couple ça c’est possible?
Si ça peut te rassurer, j'ai aussi eu un problème de manque de matière sur deux couples. Heureusement, j'ai monté à blanc la quille et les couples sur le chantier et présenté une latte sur toute la coque, ce qui m'a permis de déceler les creux et une ou deux petites bosses.
avatar
PAB

Messages : 941
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 64
Localisation : Région de Fontainebleau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Alain Degny le Ven 12 Juil 2013 - 16:00

Un truc idiot pour révéler les petits défauts, c'est de prendre des photos. Cela ne coûte rien et cela ne pardonne pas. Sur le coup notre ego est vivement affecté, mais la qualité de la finition ultérieure, lui redonne force et vigueur.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 13643
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Ven 12 Juil 2013 - 16:13

PAB a écrit:A Nos Bons Maîtres :

Je pense avoir compris (si, si tout arrive). Il vaut mieux une bonne préparation qu'un camouflage des défauts a posteriori. C'est ça ?

francis47 a écrit:Peut-être que c’est moi qui est mal monté les couple ça c’est possible?
Si ça peut te rassurer, j'ai aussi eu un problème de manque de matière sur deux couples. Heureusement, j'ai monté à blanc la quille et les couples sur le chantier et présenté une latte sur toute la coque, ce qui m'a permis de déceler les creux et une ou deux petites bosses.
C'est ce que j'aurai du faire un montage à blanc avant...
avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par michel rosensohn le Ven 12 Juil 2013 - 16:21

Alain Degny a écrit:Un truc idiot pour révéler les petits défauts, c'est de prendre des photos. Cela ne coûte rien et cela ne pardonne pas. Sur le coup notre ego est vivement affecté, mais la qualité de la finition ultérieure, lui redonne force et vigueur.
Cher maitre, vous n'expliquez pas ce que l'on doit prendre en photo. De plus si c'est idiot, pourquoi le faire ?
avatar
michel rosensohn

Messages : 2206
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par stf67 le Sam 13 Juil 2013 - 0:08

michel rosensohn a écrit:
Alain Degny a écrit:Un truc idiot pour révéler (...) notre ego (...) mais (...) lui redonne force et vigueur.
Cher maitre, vous n'expliquez pas ce que l'on doit prendre en photo. De plus si c'est idiot, pourquoi le faire ?

 Cher Michel, il semblerait que tout est dit.. clown

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK
avatar
stf67
Admin

Messages : 5415
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : PLOUIDER

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par michel rosensohn le Sam 13 Juil 2013 - 7:10

C'est bien entendu dans un sens humoristique que j'ai titiller notre chère maitre. Je trouvait que ce dernier, contrairement à ses habitudes, n'avait pas été très précis, bien que sa phrase était tout a fait compréhensible. Mais ta réponse est bien vue.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2206
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Alain Degny le Sam 13 Juil 2013 - 11:44

C'était un observation d'ordre général. Force est de constater, que bien souvent lorsque nous prenons une photo de notre dernière avancée, qui visuellement nous parait correcte, la photo met en évidence des défauts qui nous ont échappés, surtout lorsqu'on utilise un éclairage d'appoint.

Un cas personnel. Des traces de colle à prise rapide à la jonction pavois / jambettes. Je ponce, je racle avec une lame de scalpel, je finalise au rifloir. L'aspect me semble bien. Photo et affraid 

Fort de ces expériences malheureuses, je prends désormais, régulièrement, des photos pour m'assurer que ce qui me parait bien, l'est effectivement. Et cela m'évite une mauvaise surprise, plus tard, lorsqu'il n'est plus possible de rectifier aisément pour cause d'encombrement (artillerie, manœuvres...).

C'est une suggestion applicable du début de la construction, à la fin.

Et j'ai bien compris, Michel, que tu plaisantais.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 13643
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par michel rosensohn le Sam 13 Juil 2013 - 12:08

Effectivement c'est un bon moyen de contrôle, mais, il faut quant même savoir que ce qui apparait sur une photo, ne sera que rarement discernable à l’œil nu. En effet la photo ne prend pas compte de la troisième dimension et a plutôt tendance à écraser le sujet et à profiler les ombres. Quant y adjoint un flash, c'est encore pire, ce dernier met en surbrillance certaines traces (surtout celles qui réfléchissent la lumière). Alors oui la photo est utile pour voir d'éventuels défauts, et de pouvoir en rectifier certains, mais n’oublions pas qu'elle ne reflète qu'une partie de réalité et il ne faut pas trop se formaliser quant a la qualité de son travail au vu d'une photo qui de toute façon prise sous un autre angle ou une autre lumière ne donnera pas le même résultat.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2206
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Dim 21 Juil 2013 - 18:27

Bonjour,
Voici quelques photos sur l’avancement du bordage de la coque, j’arrête là pour le moment à cause du château arrière qui n’est pas fini faut que j’attende les N° 29 et 30 pour monter les pièces  pour continuer le premier bordage, je me demande si je vais doubler entièrement la coque en poirier…. le brochetage me fait un peu peur !!! Pour le premier bordage j’ai rattrapé par endroit au mastic a bois cela n’a pas d’importance si je fais un double bordage ou si je peint la coque, mais pour le deuxième bordage en poirier c’est autre chose si je veux garder la couleur bois l!!!

 


 


 

 



avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par steph59390 le Jeu 25 Juil 2013 - 16:48

super belle ta coque bravo
avatar
steph59390

Messages : 37
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 42
Localisation : nord 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Jeu 25 Juil 2013 - 17:32

Bonjour,
Je viens de recevoir mes baguettes de Poirier 1x5mm je vais attaquer le deuxième bordé, mais avant pour bien démarré le bordage j'emploie la méthode de la bande papier ce qui est le plus simple, je vais tracer la répartition des bordages pour que mes virures aillent d'un bout à l'autre, cela me donnera à chaque endroit la largeur de la virure correspondante ce qui me permettra d'effiler mes virures, je vais varier les virures en morceaux de 20/25 cm, et non pas une virure sur toute la longueur je vais faire en sorte que les joints se retrouve alignés seulement toutes les trois ou quatre virures pour éviter un aspect trop moderne de la coque
avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Marc le Jeu 25 Juil 2013 - 18:12

Si ton second bordé en poirier et aussi réussi que le premier, on va en prendre plein les yeux. Shocked 
Bon courage pour la suite.
avatar
Marc

Messages : 3200
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 53
Localisation : Caluire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Alain Degny le Jeu 25 Juil 2013 - 18:30

20 / 25 cm, c'est beaucoup trop long. Chaque planche constituant une virure de bordé faisait 6 m. Le décalage de des planches sur quatre virures, c'est bien.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 13643
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par ludovic le Jeu 25 Juil 2013 - 18:51

très beau travail un plaisir a regarder bonne continuation pour la suite
avatar
ludovic

Messages : 244
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Jeu 25 Juil 2013 - 18:56

Pour les virures quelle longueur? sachant que l'échelle si je me souvient bien est au 1/84éme
avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Guido54 le Jeu 25 Juil 2013 - 23:02

francis47 a écrit:Bonjour,
Je viens de recevoir mes baguettes de Poirier 1x5mm je vais attaquer le deuxième bordé, mais avant pour bien démarré le bordage j'emploie la méthode de la bande papier ce qui est le plus simple, je vais tracer la répartition des bordages pour que mes virures aillent d'un bout à l'autre, cela me donnera à chaque endroit la largeur de la virure correspondante ce qui me permettra d'effiler mes virures, je vais varier les virures en morceaux de 20/25 cm, et non pas une virure sur toute la longueur je vais faire en sorte que les joints se retrouve alignés seulement toutes les trois ou quatre virures pour éviter un aspect trop moderne de la coque

Beau travail.

Pour le second bordage, attention, pour des raisons de solidité, ne jamais amincir en-dessous de 50% de la largeur initiale.

Sauf exception, si tu respectes cette règle, il ne te sera pas possible d’avoir le même nombre de virures à la proue et la poupe qu’au niveau du maître couple sauf en jouant sur la largeur des planches ce qui serait très compliqué. Aussi, en partant de l’hypothèse que tu utiliseras des planches de même largeur, :

A la proue, il sera nécessaire de sauter une ou plusieurs virures (drop planks sur le schéma)



Côté poupe, c’est l’inverse, il faudra que tu intercales des virures courtes supplémentaires (stealers sur le schéma).



Naturellement les « sauts » se font au niveau d’un couple, clouage oblige.

Concernant le décalage des « joints », c’est toutes les 4 ou 5 planches plutôt que 3. Toujours pour des raisons de solidité.

Crdt
avatar
Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Jérôme L.Olivier le Jeu 25 Juil 2013 - 23:27

francis47 a écrit:Pour les virures quelle longueur? sachant que l'échelle si je me souvient bien est au 1/84éme

Une virure taille réel fait 6m comme te l'a dit Alain ! Si ton modèle est au 1/84, tu divises 6m par 84 ! Soit une virure de 7,14cm pour ton modèle réduit. Wink 

Au passage, beau travail ! Smile
avatar
Jérôme L.Olivier

Messages : 2953
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 33
Localisation : Haute Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par francis47 le Lun 29 Juil 2013 - 17:12

Bonjour,

Je viens de tracer les ouvertures pour les sabords, j'ai un petit doute sur les deux derniers sabords ils doivent bien suivre la courbe?









avatar
francis47

Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 65
Localisation : Lot et Garonne

http://regards-aquitaine.piwigo.com/index?/category/18-ma_passio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par PAB le Lun 29 Juil 2013 - 18:40

francis47 a écrit:Bonjour,

Je viens de tracer les ouvertures pour les sabords, j'ai un petit doute sur les deux derniers sabords ils doivent bien suivre la courbe?

J'avais posé la même question il y a un certain temps et voici la réponse :

Guido54 a écrit:Les sabords sont toujours parallélépipédiques.

La ligne, comprendre l’alignement, est effectivement parallèle au pont et suit donc la tonture, mais les parois sont toujours verticales et horizontales.

Je pense que c’est une question d’esthétisme car cela serait effectivement très laid si les parois "horizontales" ne l'étaient pas.

C'est dans "Le Soleil Royal d'Altaya au 1/70" de Marco (La Frite) le 14 avril.

Donc les parois verticales des sabords suivent la verticale et les parois horizontales suivent l'horizontale. C'est la ligne d'implantation des sabords qui suit la tonture. Géométriquement, les sabords seraient donc des parallélogrammes rectangles.
avatar
PAB

Messages : 941
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 64
Localisation : Région de Fontainebleau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par kristy90 le Lun 29 Juil 2013 - 18:51

Est-ce que l'écart entre les sabords ne devrait pas être le même partout ?
avatar
kristy90

Messages : 859
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 49
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par PAB le Lun 29 Juil 2013 - 19:50

kristy90 a écrit:Est-ce que l'écart entre les sabords ne devrait pas être le même partout ?
Dans la modeste mesure de mes connaissances la réponse est oui. Sous réserve de confirmation (ou infirmation) par un de Nos Bons Maîtres

Mais chez Altaya les distances entre sabords varient pour éviter que ces derniers tombent en plein sur des couples (ce qui ferait un peu désordre).

En plus il manque, si l'on en croit les illustrations disponibles, et le modèle de A. MOLLE, deux sabords au premier pont. Un juste en arrière de la cloison de coltis entre les couples 2 et 5 et un à l'arrière entre les couples 26 et 27. 

Par contre sur la gravure de PAYNE et le modèle de A. MOLLE il y a à mon sens un problème au niveau de l'implantation de l'arrière des batteries par rapport aux bouteilles.

Je me suis amusé à dessiner un plan de la muraille qui corrige ces anomalies, avec des sabords régulièrement placés, des tontures plus réalistes (exemple : avant du premier pont) et des préceintes différentes, mais il est à l'échelle et je ne sais pas le convertir en une image imprimable affichable ... et si je le réduis en A4 c'est illisible ...

Mais enfin comme c'est annoncé partout : En l'absence de plans, de doc, de tout ... on fait ce qu'on peut !!! Ce n'est pas Charles I qui viendra nous tirer par les pieds la nuit parce qu'on n'a pas respecté son jouet ...
avatar
PAB

Messages : 941
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 64
Localisation : Région de Fontainebleau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord du Sovereign of the Seas par Francis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum