Machine à curer les ports

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par VR24 le Ven 25 Oct 2013 - 16:30

Bonjour Michel, et compliments pour ton très joli travail. Je trouve que l’essence de bois donne un aspect très « vécu » à la machine et fait penser qu’elle est ou sera utilisée.  Il est bien possible que je commence l'arsenal par cette machine, et je me suis procuré la monographie et le soir j’étudie study  . En regardant les dessins des rues je me suis questionné sur la signification de la double ligne marquée à l'intérieur des jantes (la partie interne du cercle). J'ai pensé que le dessin est une section de la rue, et que donc je vois le coté interne.  L’épaisseur de la jante devrait être la somme des trois lignes. Peux-tu me donner une explication ? (si tu n’as pas compris je vais faire un dessin).

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 25 Oct 2013 - 16:43

Bonjour VR24,
Je te remercie pour tes commentaires. L'essence utilisée est du chêne. Si j'ai choisi cette essence, c'est justement à cause de sa chaleur, de ses diverses variations de teintes et de ses veines. Effectivement je ne suis pas sur d'avoir bien compris de quelle partie de la roue tu parle. Je pense que ce pourrait être la ligne en pointillés à laquelle tu fait allusion. En ce cas si c'est bien cela, cette ligne désigne les petites planches qui sont entre les deux jantes et qui reposent sur les petits bois qui servent aux esclaves à faire tourner la roue.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par VR24 le Ven 25 Oct 2013 - 16:51

Oui, merci. pas seulement bon modeliste mais aussi bon interprete...
vincenzo

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 25 Oct 2013 - 16:56

Merci Vincenzo,
Si tu décide de commencer cette machine, et si tu a d'autres questions, surtout n'hésite pas, j'y répondrai dans la mesures de mes compétences.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Guido54 le Sam 26 Oct 2013 - 9:06

Michel,

Superbe travail et superbe pas à pas.cheers  C'est un plaisir de te lire. Merci,

Crdt,

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par VR24 le Mar 29 Oct 2013 - 8:12

"Si tu décide de commencer cette machine, et si tu a d'autres questions, surtout n'hésite pas, j'y répondrai dans la mesures de mes compétences."

Merci, je ne vais pas me formaliser.

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Alain Degny le Mar 29 Oct 2013 - 18:30

Les deux lignes en pointillé, c'est bien le plancher interne de la roue.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13036
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 3 Nov 2013 - 19:06


Pose à mi-bois des carlingues latérales courbe, des vaigres latérales seulement pointées, sans entaillage, et des deux planches de bordages de chaque côté.
Vue en enfilades, avec en bout le tableau avant avec ses deux petites fenêtres. Reste un peu de ponçage à l'intérieur, surtout sur les genoux qui restes à araser à hauteur du dessus des varangues.

A bâbord, pose à blanc des montants des portiques. Le deuxième va être à refaire, il a perdu son tenon dans une bataille dont je n'ai pas eu connaissance.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 17 Nov 2013 - 17:38

Bonjour à tous,

quelques petites avancés. Ce week end, peux de travaux, encore un manque de temps.
 
 
Les serres bauquières munies de leurs entailles en queues d’arondes sont posées, reste à les cheviller

autres vue sous un éclairage différent

vue de l'hiloire reversée avec ses entailles pour supporter les lattes de pont

vue sous un angle différent

Vue de dessus, l'on distingue les épontilles restantes qui serviront a supporter les deux autres hiloires renversées posées autour de la future ouverture de la grande roue.

vue en prolongement.
C'est tout pour aujourd'hui.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Dim 17 Nov 2013 - 17:49

Belle avancée Very Happy

J'adore ce que tu fais, ton modèle à un air "dans son jus" qui lui donne beaucoup de réalisme cheers

Par contre je suis surpris que les tenons de tes épontilles traversent les hiloires... scratch

Tu n'avais pas la possibilité de faire des trous borgnes?

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 17 Nov 2013 - 18:53

Bonjour Stf,
Je pense que ce qui lui donne cet air et en partie dû à l'emploie du chêne. Cette essence n'était-elle pas celle qui servait à la construction des modèles grandeur nature. C'est peut être cela qui lui donne ce petit air d'authenticité. En tout cas, c'est ce que l'on me dit quand mes amis voient cette maquette. Pour les tenons, tu pense bien qu'au départ j'ai essayer de faire des mortaises borgnes. Cela occasionnait de très petits tenons. Les hiloires ne font que 2,5 mm d'épaisseur. Ayant fait des entailles à mi bois, les tenons ne faisaient plus qu'a peine 1 mm. Je doit avouer que je n'ai pas réussis à les faire si petit. Bon de toute façon, je me console en sachant que les mortaises traversantes ne seront plus visibles après la pose des lattes de ponts.
_________________

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par kangoo91 le Dim 17 Nov 2013 - 20:38

Michel,

"ils l'ont fait...." Du chêne à la place du poirier, mais "ils ne savaient que c'était possible".
Un immense bravo

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5557
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Nathan75 le Dim 17 Nov 2013 - 21:32

d'accord avec stephan, beaucoup de réalisme, je suis admiratif  Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Nathan75

Messages : 57
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Alain Degny le Dim 17 Nov 2013 - 22:50

Superbe travail. Je suis surpris que l'on ne voie pas davantage le veinage du chêne. C'est tant mieux, car la taille des veines fait que souvent l'aspect authentique d'un modèle en souffre. 

Au point de vue réalisme, c'est un must. Elle sent déjà la vase.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13036
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Lun 18 Nov 2013 - 6:52

Bonjour et merci pour vos commentaires,
Cette petite maquette commençant à prendre forme j'ai décidé de lui trouver un nom. Plus haut, une blague de Michael avait attiré mon attention, il ne m'en voudra surement pas de la reprendre. Cette machine à curer repondra donc au doux nom de la "Séminaire".

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Guido54 le Mar 19 Nov 2013 - 20:22

Joli jeu de mot ....Very Happy

Toujours aussi superbe et dépaysant ... Bravo

Crdt,

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 24 Nov 2013 - 8:42

Bonjour a tous,

J'en arrive au bordage de la coque. Voila un moment intéressant. En effet, contrairement à beaucoup de modèles où les virures vont en s’amenuisant vers l'avant, sur cette coque, les virures devront être biseautés non pas à leurs extrémités, mais dans leurs milieux. Et cela non seulement à la poupe, mais aussi à la proue. 

En attendant le résultat, une photo de l’avancement actuel avec quelques lattes de pont posées, les bittes et leur traversin, et les roues placées provisoirement à leurs emplacements respectifs. 

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Dim 24 Nov 2013 - 9:06

Et bien voilà qui prend sérieusement forme.. cheers 

Vas tu border entièrement la coque?

Peut on avoir quelques détails des planches couvrant les barreaux des roues? type de matériaux, épaisseur, mise en œuvre, etc...

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 24 Nov 2013 - 9:23

La coque sera entièrement bordée. Aucun interêt particulier à la laisser ouverte, il n'y a rien de spécial à voir à l'intérieur. Par contre, le côté tribord sera peint des couleurs que cette machine possédait. Pour les planches de bordage de la roue, elles sont en sapeli, je voulait qu'elles tranchent par rapport au chêne, ce dernier matériau ne devait pas être utilisé pour cette usage. l'épaisseur de ces planches est d'un millimètre. Quelques autres détails à suivre avec quelques photos.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Albatros le Dim 24 Nov 2013 - 12:26

Bonjour.

Je me trompe peut-être, mais d' habitude le Sapelli est de couleur rouge/brun et se rpproche plus
de la couleur des Acajous ; un peu comme ci-dessous :

Le bois qui recouvre tes roues semble beaucoup plus clair ou est-ce un effet d' optique ?!
Aurais-tu une petite photo en gros plan ? Merci d' avance.

Albatros

Messages : 682
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 24 Nov 2013 - 18:10

Bonsoir,
Autant pour moi, effectivement les baguettes ne sont pas en sapelli, mais en ayou. Ce sont des baguettes qui me restait de la construction du Belem. Je ne sait pas où j'avais la tête. Je posterai des photos un peu plus tard, panne d'appareil photo, sans gravité et qui devrait se résoudre rapidement.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Albatros le Lun 25 Nov 2013 - 19:32

Bonsoir et Merci pour la rectification.
PS: l' Ayous se dénomme aussi Samba, Obeché ou Obéchi.

Albatros

Messages : 682
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Lun 25 Nov 2013 - 19:51

Merci pour ces précisions.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Alain Degny le Lun 25 Nov 2013 - 22:34

J'ignorais que l'ayous, c'était la même chose que le samba.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13036
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par frederic Ravinet le Mar 26 Nov 2013 - 12:57

Si si Alain mais je pense que l'autre nom qu'il porte est l'Abachi
Pour les latinistes c'est le Triplochiton Scleroxylon

_________________
Au lieu de regarder la baille qu'il y a dans mon oeil, regarde plutôt le boutre qu'il y a dans le tien.

frederic Ravinet
Admin

Messages : 4950
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 61
Localisation : AMBOISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Mar 26 Nov 2013 - 17:28

frederic Ravinet a écrit:Si si Alain mais je pense que l'autre nom qu'il porte est l'Abachi
Pour les latinistes c'est le Triplochiton Scleroxylon
Ben Alain!!! Enfin voyons...Tu ne savais pas ça???? Shocked Shocked Shocked affraid

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum