"San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Bruno ORSEL le Ven 29 Juin 2012 - 8:31

Bonjour,

Ce que Luc nous montre là est très intéressant.
Certes sa démarche a pour objectif de mettre au point des petites séries pour la fabrication de ses kits. Mais nous autres modélistes nous avons un enseignement à tirer de cette démarche car nous ne devons jamais oublier que la réflexion en amont de la fabrication ou du montage de certaines pièces sera toujours au bénéfice de la qualité finale. Et ce temps ne doit jamais être considéré comme perdu car seul le résultat compte.

Bruno

Bruno ORSEL

Messages : 224
Date d'inscription : 16/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Ven 29 Juin 2012 - 14:20

Bonjour,
Tu as raison Bruno de préciser que c' est pensé en vue de la réalisation de petites séries.
Je voudrais néanmoins préciser que ça n' est pas non plus dans ce but très pingre et inique
que je présente cette conception.
Il y a belle lurette (ça fait quand même 17 ans que je travaille dans ce monde du modélisme
et j' ai 58,... piges) que j' ai compris que je serai jamais une multinationale.
C' est ultra-marginal et ultra-ultra-ultra-non rentable. On ne vit pas (ou plus???) de ce métier là.
Le seul avantage que j' en retirerai peut-être plus tard, c'est que j' aurai avec moi pour réaliser
mes tas de bois un matos du Feu de Dieu..... Et je continerai à travailler de la même
manière car pour moi (je vais peut-être en choquer certains mais j' assume) la réalisation de
quelque chose n' est pas un but, mais un moyen intermédiaire -en quelque sorte- pour continuer
à faire un pas puis un autre.
Donc, la motivation de la présentation actuelle, même si à ce stade il n' y a pas grand chose à
voir (ça va venir, ça va venir...) est de partager des méthodes et savoir-faire (y compris mes
erreurs) pour que chacun puisse y trouver matière à réflexion et éventuellement une possibilité
d' application à ce qu' il souhaiterait et/ou pourrait faire.
Je profite donc de ce post pour vous réitérer ma complète disponibilité à répondre à vos questions
et aussi à profiter de vos remarques et suggestions.
Voilà qui est dit.
Je continuerai pon pazapas au début de la semaine prochaine.
Bien à vous.


Dernière édition par Lalouippe le Jeu 5 Juil 2012 - 22:27, édité 1 fois

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par J-P Ducret le Ven 29 Juin 2012 - 20:34

Bonjour Luc,
Bravo pour ce très beau travail et surtout comme le dit Bruno, ce sens de la réflexion avant d'entamer une action, de surcroît si elle est répétitive.
Un petit commentaire sur la fabrication de ton ensemble tube et axe d'hélice.
Le fait de braser tes paliers aux extrémités, puis ton support de plus grande masse par rapport à la paroi de ton tube en laiton va engendrer des points de faiblesse ( plus grande malléabilité du laiton) sur ton ensemble qui ne doit pas générer de vibration.
En dehors de l'utilisation de l'acier inox et de ses contraintes de brasage, voici ce que je pratique pour mes naviguants vapeur:
- pour le support: je le braserai sur un manchon de laiton de 8mm extérieur et 6 mm intérieur. Ce manchon aurait une longueur égale à ton support avec 2 à 3 mm de part et d'autre. Un léger fraisage de 2 mm sur 0.5mm de profondeur et brasure à l'argent avec ton ingénieux dispositif.
- le tube de 6 mm est glissé dans le manchon dans lequel préalablement j'aurai enduit de la brasure étain liquide qui sert à étamer les pièces en cuivre de plomberie; température de fonte très inférieure à celle de l'argent .
- aux extrémités du tube, 2 paliers en bronze fritté avec un léger épaulement positionnés en légère force mais sans brasure. L'épaulement sert à l'imiter les frottements de l'hélice sur le tube et à l'autre extrémité celui de la bague d’arrêt. Un peu de graisse au lithium avant de mettre l'un des paliers et le tour est joué

Cerise sur le gâteau, c'est mon coté dingue diront les amis du club MER, j'aurai percé l'ensemble support/manchon/ tube en 1 mm pour assurer le graissage par gravité de l'arbre.L'huile ne pouvant polluer l'eau, le pallier en bronze assurant l'étanchéité
Le sur-poids de cet ensemble n'est pas contraignant car il est sous la flottaison, il peut même aider à mettre ton modèle dans ses lignes et peut-être aider à le faire déjauger à la mise de gaz.

Bien à toi

J-Pascal



J-P Ducret

Messages : 133
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Bruno ORSEL le Ven 29 Juin 2012 - 21:04


Voyez jusqu'où peut mener le modélisme !!!!

Bruno ORSEL

Messages : 224
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Ven 29 Juin 2012 - 22:23

J-P Ducret a écrit:- pour le support: je le braserai sur un manchon de laiton de 8mm extérieur et 6 mm intérieur. Ce manchon aurait une longueur égale à ton support avec 2 à 3 mm de part et d'autre. Un léger fraisage de 2 mm sur 0.5mm de profondeur et brasure à l'argent avec ton ingénieux dispositif.
- le tube de 6 mm est glissé dans le manchon dans lequel préalablement j'aurai enduit de la brasure étain liquide qui sert à étamer les pièces en cuivre de plomberie; température de fonte très inférieure à celle de l'argent .
- aux extrémités du tube, 2 paliers en bronze fritté avec un léger épaulement positionnés en légère force mais sans brasure. L'épaulement sert à l'imiter les frottements de l'hélice sur le tube et à l'autre extrémité celui de la bague d’arrêt. Un peu de graisse au lithium avant de mettre l'un des paliers et le tour est joué

Cerise sur le gâteau, c'est mon coté dingue diront les amis du club MER, j'aurai percé l'ensemble support/manchon/ tube en 1 mm pour assurer le graissage par gravité de l'arbre.L'huile ne pouvant polluer l'eau, le pallier en bronze assurant l'étanchéité
Le sur-poids de cet ensemble n'est pas contraignant car il est sous la flottaison, il peut même aider à mettre ton modèle dans ses lignes et peut-être aider à le faire déjauger à la mise de gaz.Bien à toiJ-Pascal

Bonsoir et Merci de toutes ces précisions qui bien entendu ont retenu toute mon attention.

Pour le manchon, c' est une très très bonne idée qui sera certainement mise en pratique sur le 2ème proto (Hé oui, je vais en faire un deuxième pour contrôler toutes les modifications et changements que j' ai apportés à mes dessins au fur et à mesure de la construction de celui-ci).

Au sujet de la soudure du tube sur le manchon, je l' ai effectué pour celui-ci au fer à souder 400° avec une soudure (fil) en mélange 5% étain, 93.5% plomb, 1.5% argent qui fond à 301°. Par contre pour la suite, je me tournerai peut-être vers une pâte (je peux communiquer le lien ; attention quand même c' est cher mais beaucoup moins en proportion que celle de Multirex, Selfor ou autre vendeur en modélisme)qui fond à 217° -95.5% étain, 3.5% argent, 0.7% cuivre. Je ne sais pas encore.
J' ouvre une parenthèse : Peut-être que cette pâte du fait de sa température de fusion plus faible aurait permis de ne pas déformer les pièces du Roquio ???

Enfin, pour finir et en ce qui concerne le graissage de l' arbre dans le tube, c' était en prévision pour les bateaux suivants mais j'avais pensé le mettre plus en avant, par un petit tube (d' 1mm intérieur) soudé sur le tube d' hélice et inséré dans la quille dès le montage de celle-ci, remontant à l' intérieur avec un petit réservoir. Pour ce bateau-ci je ne l' ai pas fait par fénéantise de ma part car je voulais le lubrifier avec de la graisse à roulement...... Et puis pour ma défense, s' il navigue 3 fois au total avant d' être remisé......., ce sera déjà pas mal.

En ce qui concerne les paliers, je vais sans doute évoluer vers des paliers spécifiques haute résistance et haute température en "plastic" utilisés en industrie ---avec épaulement bien entendu--- collés avec une colle elle aussi spécifique et haute température. Ils seraient emmanchés et collés après la brasure du tube sur son manchon ; le rodage s' effectuant ensuite avec l' arbre avant la pose dans la quille.

Encore une fois Grand Merci pour tous ces conseils forts appréciables et j' espère "A plus loin" dans les évolutions à apporter pour le bénéfice de ce bateau.


Dernière édition par Lalouippe le Sam 30 Juin 2012 - 17:51, édité 1 fois

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Jean-Marc 83 le Ven 29 Juin 2012 - 22:54

Bonsoir

Merci pour vos réponses commune sur le logiciel cheers

En revoyant ce post depuis le début j'ai l'impréssion d'être sur une autre planete lol!

Mais j'imagine les heures de recherches et de programmations qu'il doit y avoir avant et puis quel bonheur de voir la découpe des pièces .

Merci de nous faire partager cette nouvelle approche du modélisme que je ne connaissais pas study

Merci pour le lien pour le logiciel de dessin 3D . Je vais m'y atteler de ce pas geek

@ pluche

Jean-Marc 83

Messages : 2827
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 51
Localisation : Var 83

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par J-P Ducret le Sam 30 Juin 2012 - 0:15

Pour ce qui est du roquio, nous sommes d'accord, c'est le nombre important de soudures sur une même pièce qui a fragilisé la structure.
C'est pourquoi, sur le prochain modèle j'ai investi dans le maillechort...
Alliage beaucoup plus résistant mais aussi beaucoup plus onéreux.
Si le laiton atteint actuellement des prix faramineux, le maillechort par sa rareté car sa formule contient du nickel qui est maintenant interdit dans ce type d'alliage.

Bonsoir
J-Pascal

J-P Ducret

Messages : 133
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

"San Rafèu" - Montage de l' ossature

Message par Albatros le Dim 1 Juil 2012 - 18:13

Bonjour.
Je vais vous parler aujourd' hui de la fixation de l' ossature complète sur le chantier.
Nous avions précédemment la quille qui se fixait et s' enlevait à la demande de ses plots
cloués à demeure sur le chantier.

Le montage des pattes de maintien sur le chantier.
Il y a quinze couples en tout. Douze sont en contreplaqué de peuplier de 3mm d' épaisseur (trois plis),
trois sont en contreplaqué d' acajou également de 3 mm d' épaisseur (six plis). Ces trois couples en
CTP d' acajou correspondent aux parois avant et/ou arrière visibles des trois cockpits.
Il y a deux pattes de maintien par couple et ces pattes sont numérotées et appareillées à chaque couple
ainsi qu' à ses deux encoches respectives sur le chantier.
Chaque couple est chevillé de chaque côté sur ses deux pattes par des chevilles de 3mm de diamètre.
Elles sont faites comme celles qui ont chevillé les deux flasques de la quille (piques à brochettes coupées
et taillées en pointe). Par contre, elles sont enfoncées "à force" sans être collées comme celles de la quille.
Vous verrez plus loin qu' elles peuvent s' enlever.


Chaque ensemble pattes/couple est positionné sans collage sur ses
encoches respectives de quille et de chantier.


Chaque patte est ensuite clouée par des semences sur ce même chantier






Y' a pluka aller jusqu' au quinzième.
Les couples 5, 7, 9 et 10 sont ouverts en partie haute (cockpit avant, cockpit milieu
et coffrage moteur). Ils sont donc maintenus sans possibilité d' ouverture ou de
pincement chacun par une traverse également chevillée sur le couple.






J' en ai profité pour controler au passage deux armatures et ses traverses en CTP
acajou 6plis 3mm qui viennent s' encastrer en partie haute des couples 8 à 11
(ossature du coffrage moteur en partie avant et la même chose pour le cockpit amovible arrière)


... La suite dans le message suivant...


Dernière édition par Lalouippe le Dim 1 Juil 2012 - 19:06, édité 2 fois

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

"San Rafèu" - Suite du montage de l' ossature sur le chantier

Message par Albatros le Dim 1 Juil 2012 - 18:42

Allez je continue...

Le montage à blanc de tous les couples sur la quille est fini.
Le chevillage temporaire de chaque couple sur ses pattes est fini.
Le clouage définitif des pattes sur le chantier est terminé.

Tout est bon......... ; ça tient tout seul....
Hé bien je démonte tout et je recommence le montage mais
cette fois avec le collage de chaque couple sur la quille.......

Déchevillage des couples


... il reste encore ceci...


... mais ça va pas durer ......


J'ai donc dit que je recommençais mais j' ai fixé quelques petites choses
complémentaires sur la quille :


Quatres pièces d' appui ; deux à l' étrave (de chaque côtés) et idem entre le couple 1 et 2.
Ces pièces ont été découpées "en forme" avec la "machine à tartiflette automatique..."
Elles sont chevillées/collées sur la quille.
Une petite parenthère : les deux "lignes" de rablure intérieure et extérieure ont été
marquéespar léger fraisage de l' étrave à la poupe sur toute la longueur de la quille
lors de la fabrication des deux flasques.




Vous vous souvenez du couple 15 que vous avez vu se découper dans la
précédente vidéo....


... j' y ai adjoint trois supports horizontaux en contreplaqué de peuplier de
3 mm d' épaisseur pour y coller en son temps le tableau arrière.


Qu' est-ce que j' ai oublié ??????...
Ah oui, le moteur sur son support et son système de refroidissement.
L' ensemble support/moteur est boulonné sur 2 vis sans tête en inox
de 4 mm de diamètre vissées/collées dans la quille (les fraisages pour
ce vissage/collage sont également réalisés lors la fabrication des
flasques de quille).

Je vous le montre installé dans le bateau mais j' y reviendrai dans quelques
jours pour vous parler de la fabrication du support de ce moteur.



Dernière édition par Lalouippe le Jeu 5 Juil 2012 - 22:24, édité 1 fois

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Alain Degny le Dim 1 Juil 2012 - 20:30

Encore un excellent sujet que je suis avec beaucoup d'intérêt. Very Happy Bien sûr, dès qu'apparaitra la partie radio-commande, je m'éclipserai discrètement compte tenu de ma nullité crasse en ce domaine. affraid

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13480
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Michel Saunier le Dim 1 Juil 2012 - 20:58

Luc tu nous fais saliver.
A quand la suite ?
Ce modèle va être très intéressant Very Happy

Michel Saunier

Messages : 2351
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 75
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Dim 1 Juil 2012 - 21:00

Aucun soucis Alain.
Pour info, j' en suis encore bien bien loin !!!
Je l' ai dit quelquefois pour d' autres, mais parfois, souvent, et en tout cas aujourd' hui
je suis obligé de m' encourager moi-même ; alors allons-y :
Ce n'est qu' un combat ; il faut poursuivre le début rabbit
PS : Michel, ton message est arrivé entre-temps. Le prochain épisode dans 2 ou 3 jours l
2ème PS : Ce pazapas à répèt me fais penser au petit train d' Interlude d' autrefois à la télé.
Je trouve ça amusant à regarder.....

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Guillaume JARDIN le Dim 1 Juil 2012 - 21:10

un vraiment beau montage.

j'aime bien ton chantier naval!

Guillaume JARDIN

Messages : 756
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 33
Localisation : 13140

http://74gunship.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Jean-Marc 83 le Dim 1 Juil 2012 - 21:36

Bonsoir

Cela va être un water cooling pour le refroidissement confused ? .

Le moteur va chauffer tant que ça ?

Trés beau montage en tout cas et trés intéressant cheers

@ pluche pirat

Jean-Marc 83

Messages : 2827
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 51
Localisation : Var 83

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Dim 1 Juil 2012 - 23:10

Jean-Marc 83 a écrit:Cela va être un water cooling pour le refroidissement ?
Le moteur va chauffer tant que ça ?
Bonsoir,
Comme le dit l' adage, je préfère tenir que courir et il était plus facile de
prévoir ce refroidissement dès l' origine (fraisage du tube de passage d' eau
dans la quille). Ca ne pourra que faire du bien.

Il n' est pas dit non plus que ce soit ce moteur exclusivement qui soit monté
dans la bête. J' ai dans une petite boite quelques exemplaires de moteurs
Brushless (1800 Kv - 80 A) qui vont très bien aller aussi.
Le moulin qui est sur la photo est un 700BB turbo de Graupner et ils seront
obsolètes dans pas longtemps pour ce genre de bateau rapide si ce n' est pas
déjà le cas.

Là encore, affaire à suivre donc et à tester.

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par frederic Ravinet le Lun 2 Juil 2012 - 6:16

Je n'y connais pas grand chose en RC mais le travail est fort intéressant.......
Un modèle qui sort de l'ordinaire !!!!

_________________
Au lieu de regarder la baille qu'il y a dans mon oeil, regarde plutôt le boutre qu'il y a dans le tien.

frederic Ravinet
Admin

Messages : 5000
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 61
Localisation : AMBOISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Marc le Lun 2 Juil 2012 - 9:41

Bonjour Luc

Comme beaucoup, je n'y connais rien en RC, je reste admiratif face à la qualité de ton travail cheers
Je suis ton " pazapa " avec intérêt et....vivement la suite. bounce

Marc

Messages : 3200
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 52
Localisation : Caluire

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Bruno ORSEL le Mer 4 Juil 2012 - 9:02

Bonjour,

Bien que ce sujet soit dans la rubrique "Bateaux radio commandés", car c'est la finalité du modèle, ce que Luc nous montre là, de par sa qualité pourrait aussi se classer dans "modèle d'arsenal".
C'est sous ce regard que les non intéressés par la R.C. doivent aussi regarder la construction de ce Runaboat.
Le montage est atypique, l'approche de ce future kit de construction qui sort du commun et duquel se dégage qualité et ingéniosité présage d'un très bel ouvrage. Je connais mal le monde du kit de construction, mais j'ai l'impression que nous allons découvrir là quelque chose de vraiment nouveau où de ce modèle une fois fini rien ne laissera paraître qu'il provient d'un ensemble pré-découpé avec fiche de montage.
Impatient de voir la suite.

Bruno


Dernière édition par Bruno ORSEL le Ven 6 Juil 2012 - 9:42, édité 1 fois

Bruno ORSEL

Messages : 224
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

"San Rafèu" - Fabrication du bâti-moteur

Message par Albatros le Jeu 5 Juil 2012 - 19:50

Bonjour à tous.

Avant de vous montrer quelques photos et vidéos de la fabrication du bâti-moteur (chose promise
chose dûe), je voudrais vous remercier de vos commentaires et aussi préciser, comme le dit
Bruno, que le fait que ce bateau est radio-commandé n' est pour moi que le "petit plus" ajouté à
la construction de ce bateau.
J' apporte beaucoup plus d' importance à la méthode de construction et aux innovations que j' essaie
d' apporter à cette fabrication pour la valorisation par la qualité de tout un ensemble qu' aujourd' hui
personne (je crois mais dites-moi si je me trompe) ne trouve vraiment dans une "boite de construction".
Pour le fun..., j' enlève le moteur et ce bateau devient "statique" affraid ... Non non, je blague Razz

Passons maintenant à la fabrication du bâti-moteur.
Il est en aluminium AG4 (1086 H111 pour les initiés) de 2 mm d' épaisseur. Il est fabriqué et mis en forme
pour se poser "comme il faut" sur ses deux vis insérées dans la quille et être au bon angle pour que le
moteur et l' arbre d' hélice soient bien dans l' axe même si un cardan s' intercale entre ces deux pièces.

L' objet à obtenir




Comme vous êtes tous sympas, je vous mets comme l' autre jour pour la fabrication
du couple deux vidéos des découpes virtuelle et effective de la pièce.
Par contre là, ce n' est pas du bois et pas non plus de la guimauve ;
je vous présente donc "Mimi Ferraille" , la table de découpe CNC
affectée exclusivement à la gravure et à la découpe de l' alu et du laiton.
Il y est rajouté la lubrification (huile de coupe) et aussi le système de récupération de
cette huile. Elle peut vous paraitre un peu cra-cra, mais soyez indulgents, le mélange
copeaux et huile vole partout.


Les découpes virtuelle et réelle en vidéo
La découpe réelle est effectuée en une passe dans les 2 mm d' épaisseur
avec une fraise d' 1,6 mm de diamètre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le bâti-moteur découpé "à plat"
et présenté une fois les trous de fixation moteur et quille (4 mm) percés
et ébavurés et tous les bords poncés car bruts il sont coupants comme une
lame de cutter.


Le matériel pour le pliage du bâti-moteur
- Une contreforme en bois de plusieurs couches de contreplaqué de Moabi de
10mm (10 plis pour 10 mm) collées et où sont insérés 2 tétons de 4 mm de
diamètre qui dépassent de 2 mm et deux vis de serrage.
Le pied de cette contreforme sera maintenu serré fortement dans un étau.
- Une cale en alu de 2 mm d' épaisseur qui se positionne autour du bâti-moteur
sur la contreforme,
- Une plaque de serrage en aluminium de 4 mm.
N' oublions pas la cale de bois pour taper dessus comme un malade avec le gros marteau "Maousse Costaud"... Basketball
PS : Le mini étau n' est pas celui utilisé, celui-là c' est juste pour les besoins
de la photo et pour faire joli...







Le résultat une fois que je me suis bien défoulé jocolor


Il reste à plier les quatre pattes de l' animal
Le matériel :
- Une contreforme en aluminium de 8 mm d' épaisseur (comme la quille) avec deux vis
de fixation du bâti-moteur insérées comme le sont également les deux sur la quille.
Cette contreforme est elle aussi serrée dans l' étau.
- Une plaque de serrage en aluminium de 4 mm d' épaisseur.


Je rabats les quatre pattes (et je tape tape tape tape...)
Elles viennent enserrer l' épaisseur de 8 mm de la contreforme et ce
sera idem pour les 8 mm de la quille...


Et voilà le Travail... lol!




--------------------------------------------------------------

Bon, c' est bien beau tout çà, mais.... : et le bateau lui-même Question
Ok Ok ; Promis Juré, la prochaine fois on commence vraiment le montage..... cyclops cyclops cyclops





Dernière édition par Lalouippe le Jeu 5 Juil 2012 - 21:04, édité 1 fois

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Invité le Jeu 5 Juil 2012 - 20:43

Bonsoir Luc

Au delà d'apprécier tes qualités d'innovateur génial dans ce monde du modélisme en kit un peu sclérosé, j'admire également ta présentation par étapes .. , tu distilles chacune d'elles avec modestie et générosité, sans en cacher le moindre secret de fabrication .. merci pour çà !
C'est riche d'enseignements, cela pousse chacun ici à essayer de trouver solution à son problème, à se creuser les méninges et trouver l'idée , souvent la plus simple, pour ne pas se compliquer la vie . En gros, tu es un moteur sur ce forum .

Et ton projet .., un véritable travail d'artisan pour un résultat high-tech !! cheers

Hâte de voir le montage bounce

Wilfrid


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Michel Saunier le Ven 6 Juil 2012 - 9:52

Evidemment la découpe de cette pièce fait un peu plus de copeaux gras que les sabords du SR Very Happy
Mais c'est le résultat qui compte s'pas cheers

Michel Saunier

Messages : 2351
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 75
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Ven 6 Juil 2012 - 9:57

...
Tout à fait M' sieur geek ; quand on aime on s' graisse un peu ! pig

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Bruno ORSEL le Ven 6 Juil 2012 - 13:20

Bonjour Luc,

Toujours aussi impressionné.
Question : lorsque l'on plie de l'aluminium de cette épaisseur, n'y a t-il pas de risque de casse ou de fissure au niveau du pli ?

Bruno

Bruno ORSEL

Messages : 224
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Albatros le Ven 6 Juil 2012 - 14:06

Bonjour Bruno, Bonjour à tous.

Deux réponses à la question
- Pour le pliage du support lui-même : aucun souci car c' est en arrondi.
A savoir : Ca ne se voit pas sur les photos, mais l' arrière du moteur
repose dans une échancrure arrondie pratiquée dans le bas du couple
situé derrière le moteur (Couple n° 7). Ca participe à atténuer et
encaisser les (éventuelles) vibrations.
- Pour le pliage des pattes ---on le voit sur la photo du support "à plat"---,
j' ai fait une saignée de 0,6mm de profondeur à l' endroit de la pliure
de chaque patte. Cette saignée évite les fissures dans le métal lorsqu' il
plie. Une fois pliées et lorsque le support est boulonné sur la quille, les
pattes ne subissent plus aucun effort.

Albatros

Messages : 691
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Alain Degny le Ven 6 Juil 2012 - 22:29

Déjà, en lisant les explications et en regardant les photos, je me sens piti, piti. Mais alors, la vidéo! J'ai l'impression d'être le primate qui découvre le monolithe, dans 2001, Odyssée...

J'attends la suite en jouant avec mon silex. geek

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13480
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par J-P Ducret le Sam 7 Juil 2012 - 11:07

Bonjour à tous,
Travail des plus passionnants car hormis le moteur, toute pièce est réfléchie et fabriquée par Luc. Ce modélisme est à mes yeux le modélisme le plus abouti pour ne pas dire le vrai et je rejoins les commentaires de Bruno Orsel qui en matière de modélisme abouti est un véritable expert. (sauf peut-être les torpilleurs de la série Arlésienne) ( Private joke disent nos amis Anglais)
Les résultats des travaux de Luc peuvent paraître à certains inaccessibles car nous n'avons pas tous des fraiseuses CNC et ne manipulons pas tous les logiciels qui vont avec. Rassurez vous tout est dans la démarche et dans la volonté de mieux voire de bien faire. Je profite du fait que l'objectif de Luc est de faire ce modèle en petite série pour vous soumettre quelques réflexions.
Mieux faire est toujours possible : je constate que beaucoup d'entre vous font des kits ; c'est le moment idéal pour mieux faire. Je m'explique avec 2 exemples:
- les coques sont souvent en double bordé : pourquoi faire la première sans tenir compte des règles de base d'une construction de coque et attendre le 2ème bordé pour essayer de faire quelque chose de plus joli. Faites vous la main sur le 1er bordé pour effiler les virures et vous aurez un peu plus d'expérience pour le 2nd bordé en bois un peu plus noble.
- pourquoi garder des poulies rectangulaires brutes de sciage qui alourdissent l'esthétique de vos gréements .
Il faut considérer les kits comme des boîtes offrant un plan et de la matière première préfabriquée et non comme de "prêt à coller".
Pour ceux qui viennent de terminer leur 1er kit, avant d'en acheter un autre, offrez vous avant le bouquin extraordinnaire de Monfred sur le modélisme et vous vivrez alors la dévorante passion du modélisme naval.

Bien à vous tous

J-Pascal

J-P Ducret

Messages : 133
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "San Rafeù" - Runabout américain à 3 cockpits - 28 pieds au 1/8,5ème

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum