Remarques sur la Surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question Remarques sur la Surprise

Message par Alain Degny le Lun 20 Jan - 23:40

Embarcations de bord / entreposage.

Voici la grande rue selon AL. 

Les dimensions données dans le manuel sont exactes. Il s'en suit que la largeur des passavants l'est également.



Les baux supportant les bers des embarcations ne sont pas 5 mais 3. Ce ne sont pas des baux classiques non couverts, mais des skid beams amovibles.

Confirmation:



Le plan de John Marshall n'indique pas de sections de baux sous les passavants, alors qu'ils figurent sous les gaillards. Les passavants reposent sur des courbes (de baux).



Par contre, il indique l'axe des skid beams. Ils dépassent légèrement sur les passavants et chaque extrémité est emboîtée dans un sabot métallique posé sur un très court chandelier. Ils suivent le le bouge du pont. Au 1/48e leur section est de 5 mm (largeur) x 4 mm.

Passons aux embarcations. 

AL en fournit une seule. D'après sa forme et ses dimensions, ce n'est pas la chaloupe, mais un cutter.

Le récit de la reconquête de l'Hermione nous informe que la Surprise portait six embacations.
Une chaloupe, 
une pinnace, 
deux cutters,
un jolly boat,
un gig (s'apparente à une yole).

Or, la largeur de la grande rue ne permet que d'instaler deux embarcations. La logique veut que ce soient la chaloupe (tribord) et la pinnace.



Compte tenu de leur taille et de leur largeur, on peut encastrer le jolly boat dans la chaloupe et le gig dans la pinnace. Pas le contraire. Le gig peut être également suspendu aux bossoirs débordant de la poupe, mais les commandants n'aimaient pas trop, car cela masquait les fenêtres du tableau arrière et réduisait la clarté dans la grande chambre.

Reste les cutters. Une conclusion s'impose, il n'y a pas de place pour eux sur ce petit bâtiment. Ils sont donc hors le bord, suspendus à des bossoirs latéraux, les quarter davits.



Bien qu'officiellement, ces quarter davits n'entrent en service qu'en 1805, ils existent déjà, en pratique, depuis une dizaine d'année. C'est également la solution retenue par K-H Marquardt dans l'ouvrage The Frigate Surprise, même si son choix des embarcations suspendues diverge du mien.

J'ai reproduit les canots à l'échelle, avant leur mise en place sur le plan.

Sources:

Plan de John Marshall, 1798, planches I et II.
B. Lavery, G. Hunt, K-H Marquardt, The Frigate Surprise.
Brian Lavery, The arming and Fitting of British Warships.
Robert Gardiner, Frigates of the Napoleonic Wars.
Robert Gardiner, The Sailing Frigates.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13025
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum