Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par carcarodon le Jeu 24 Avr 2014 - 14:36

Boujou bien ter tous...

Voilà après un long moment de réflexion... une retraite dans un ermitage... douze verres de tafia... je me lance
et j'offre à vos yeux esbaudis le fruit de quelques heures de Mon travail...  
J'ai longuement visité le fort rhum... jusqu'au bout et j'ai vu des réalisations qui m'ont estabousies comme on dit dans la Malepère...
J'ai hésité et je me suis dit deux trucs...

Le premier c'est qu'avant de courir il faut apprendre à marcher et la deuxième c'est que qu'elle que soit la longueur du chemin il y a toujours un premier pas.... 

Je suis avide d'apprendre et comme j'ai tout mon temps. Toujours fidèle au principe tibétain qu'une image vaut meiute que mille mots voilà :



Bon classique babord...



tribord... jusque là ça va... avant de vous poser des questions: Le montage des sabords n'est pas collé car j'attends vos conseils pour avancer. le taille mer non plus d'ailleurs c'est juste pour la photo... Oui les jambettes de montage à babord sont cassées... elles sont dans la boite en attendant de les recoller après.  




Les différentes pièces des hunes... des huniers???? enfin quoi les truc pour dire: navire à babord..." en les regardant je me dis que j'ai encore du boulot pour la finition mais bon je suis vieux et chargé d'ans...

 


Là c'est pour accrocher les hauts bancs.... etles pièces qui font bien dessous les machins de dessus....



Bon là c'est plus délicat je regarde en agrandissant et je rougis de mes peintures et de mes ajustements... justement c'est en ajustant qu'on devient... ajusteur.... qui a dit c'est en sciant que Léonard devint scie.... c'est sérieux quoi mille sabords... je croive bien que je vais coller des lattes pour recouvrir ce meudefeu (MDF) et refaire une pinture...



Les ponts... bon au prix où H...ette vent le morceau je pense fortement qu'ils auraient pu faire un meilleur choix de bois... au moins tout de la même couleur. bon j'ai essayé de faire un peu de mosaïque antique authentique, mais le résultat est très moyen. Bien que patient pendant quelques secondes je me sens pas le courage de refaire tout avé lé planche qui vont bien. J'ai du mal à couper net et les aboutements sont moyens. Je pense poncer le tout et graphiter légèrement les jointures ça sera peut être plus mieute, et cacher la mizèr..




Gare le mou du trat est rond... distorsion et effet d'optique dû a un défaut de parallaxe...  



Plancher du pont principal... Je l'ai tourné dans tous les sens, la seule façon de faire disparaître la jointure c'est justement de la faire disparaître en collant les deux demi ponts et recoller dessus les lattes fournites...



Bon là on sens que j'en avais déjà collé quelques unes c'est un peu mieute



Et voualha le dernier morceau...  le vernis est satiné, mais comme j'ai pas un bon éclairage ça prille comme l'on dit outre Rhin..

Une question me prule les lèvres...

Les charpentiers de marine devaient suivre la forme de la charpente non? c'est à dire suivre la courbure des couples et non pas finir en sifflet? bon je suppose que c'est pour faciliter le travail des matelots de mon acabit (d'amarrage...)...

Bon allez déchaînez vous j'ai mi mon tranche coatte en peau de locomotive pour recevoir les critiques....  

Allez avant de partir une petite...

Malouba la petite huttu part au marché acheter une volaille... Le tutsi de service au rayon gallinacées propose à la jeune femme un chapon de bresse. Malouba n'ayant pas de quoi payer lui propose une gâterie bucale...(éléagant is'nt...) l'homme alléché se laisse tenter... L'opération terminée il refuse de donner l'animal convoité... il invoque simplement l'adage bien connu : " A turlutte Huttu chapon point dù...

Bon c'est où l'écoutille de la cale...  

So long boys...
avatar
carcarodon

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 62
Localisation : CAUX ET SAUZENS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par janiel le Jeu 24 Avr 2014 - 15:44

Salut Carcarodon,

Waoooou !... C’est du lourd !...

Grosso modo, le forum est divisé en deux : ceux qui savent et ceux qui en bavent. Mais on a tous les conseils qu’il faut ; c’est super.
Pour ta question du bordage du pont, on voit de tout : des lattes droites, des lattes biseautées, des gars partent de l’axe longitudinal par une latte centrale appelée fougère. Certains l’échancrent pour faire partir les lattes suivantes en épi. Il y a plein de règles à respecter que les anciens te feront entrer dans la tête, en fonction de ce qui se faisait au siècle de ton bateau. L’idéal c’est que ce soit bien fait et pas bâclé.
Un conseil facile au point où tu en es : casse bien les angles des couples en les biseautant, afin que tes virures ne soient pas anguleuses et filent bien sur la coque.
Et puis le rayon « technique » du forum est bien fourni. Plonge dedans !
Bon courage.

janiel

Messages : 445
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par Vincent Levasseur le Jeu 24 Avr 2014 - 16:03

Salut Ouin Ouin  Very Happy

A lecture d'un si riche premier papier , je pense que tu vas voir affluer rapidement mille réponses . Je pense qu'il y a ici plus de bleu bites que de cadors , tu ne seras pas seul dans la tempête moussaillon ! ...
pour les cadors, et ce n'est en rien péjoratif , ils sauront te remettre la raie dans l'axe  , oups sur la bonne voie  Very Happy 

read you soon boy
Vincent  Very Happy
avatar
Vincent Levasseur

Messages : 812
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par kangoo91 le Ven 25 Avr 2014 - 18:04

Un peu surprenant de commencer un peu tout sans rien finir.

Bon il faudrait attaquer cette coque et son bordage. Commences par poncer le bord des couples pour retirer le "noir" de la découpe. Ensuite équerrage pour que les lattes aient une bonne surface de collage.

Laurent
avatar
kangoo91
Modérateur

Messages : 6186
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 50
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par carcarodon le Ven 25 Avr 2014 - 19:20

Bonsoir matelots,

On dirait que le sujet intéresse et je suis bien content des premières réponses. Je remercie tous ceux qui prennent le temps de lire ma prose et de me répondre.

Effectivement, c'est surprenant de commencer un peu tout sans rien finir. 

Mais, pour ma défense (de morse bien entendu) j'ai lu un peu partout que le fournisseur ne laissait pas beaucoup de latitude pour la construction. Il est, en outre, de notoriété publique que des erreurs sont fréquentes dans les instructions de montage. Alors, j'ai attendu d'en avoir un peu sous le pied avant de commencer la construction. 

Je constate également, que pour la peinture il faut parfois anticiper. Mes vieux doigts et mes yeux de pré-vieux ne me permettront pas d'aller bien dans les petits coins et recoins... (et puis s'ils en veulent il n'auront qu'à s'approcher). Alors il faut peindre certaines pièces avant leur montage... montant des sabords et support des faux canons des ponts inférieurs par exemple.

Enfin il est facile de se faire la main pour les collages des lattes sur des surfaces planes que sur des couples dont les courbes partent dans tous les sens...

Comme je redoute le moment où il faut commencer à latter les bordés... j'attends d'être imprégné de ce qui doit être fait pour commencer.

D'ailleurs à ce sujet diverses questions me brûlent les lèvres... (c'est sot comme expression non...) :

1 : Je lis qu'il faudrait commencer près de la quille un coup à gau... tribord, un coup à babord... de façon à répartir les charges de tension afin d'éviter, par là même, une déformation permanente de la coque (nonobstant qu'elle fusse également disgracieuse...) Toutefois vu l'épaisseur du Médef (voilà ça me reprends... le tonton rigolo...) qui constitue la membrure, il semblerait que cela ne posa aucun soucis... (ben celui là il fallait le placer...)

Je ne parle même pas de la rainure qui doit courir tout le long de la quille pour bien faire la jonction... (j'ai pas encore déballé mon dictionnaire des termes de marine alors je dis comme je sais, na!)

2 : Il est fortement question également de ne pas poser les lattes comme préconisé par le pas à pas ( autrement dénommé par les licorneux pazapa...) mais de les coller de façon à ce les jointures des lattes soient disposées en quinconce, dans le but de ne pas fragiliser la coque.
Cette première couche de lattes est recouverte par une seconde couche de lattes, qui elles, sont disposées de façon plus orthodoxe (saleté de "h" je sais jamais où il faut le mettre...)

D'où ma question : dois-je commencer suivant les saints préceptes de l'académie H...ette ou mieux suivre les indications des charpentiers de marine du fort rhum ?

Enfin, j'ai bien compris qu'il était nécessaire de faire disparaître toute trace de brûlure du MDF, afin d'obtenir une surface propice au collage... 

Mince il y a longtemps que je ne m'étais autant tordu l'esprit pour écrire en vrai Français, et pourtant qu'elle est belle notre langue française.

Bon allez une petite pour la route.

---""" Le pacha d'un bâtiment de la royale est informé de la visite de l'Amiral De Gaulle pour une inspection. Il connait ses matelots et il sait que l'un d'eux, Fécampois qui fait son temps à son bord est un marin de la grande pêche. 

Il sait aussi que le tutoiement est de rigueur sur les navires de pêche. Redoutant que le jeune tutoie l'Amiral, il convoque le matelot au carré des officiers. En effet cet officier ne supporte pas que ce matelot tutoie tout le monde, lui compris. Il précise en outre que l'Amiral est très pointilleux sur la façon dont on s'adresse à lui et aux marques de déférence qui lui sont dues. Notamment le vouvoiement qu'il utilise avec tout le monde père et mère compris.
  
Le jeune réponds alors à son patron :" bon si j'ai bien compris quand l'Amiral est à bord s'il m'adresse la parole, tu me demande de lui dire "vous" pour répondre, tu peux compter sur moi.

Tout au long de la semaine le capitaine entraîne son matelot à un langage auquel bien sur il a des difficultés à s'habituer. Une fois sur deux il s'embrouille et tutoie au lieu de vouvoyer... Ma fois, il arrive péniblement au but recherché.

Le jour de la visite l'Amiral monte à bord et reçoit les honneurs... la visite commence et cet homme qui parait froid et distant (comme son père d'ailleurs) discute avec l'équipage et adresse un mot à chacun leur demandant de se présenter. 

Arrivé à notre matelot il sait que ce jeune travaille au grand métier. Soucieux de lui faire comprendre qu'il connait les traditions l'Amiral s'adresse au jeune et lui dit " alors matelot Tu te plais dans la marine Nationale..." A ce moment là le matelot pousse l'Amiral de côté et s'adressant au capitaine, qui se trouve derrière, il lui dit : "Tu vois il est pas si con que toi... il me tutoie lui..."

Je suppose que le capitaine a du à cet instant vivre un grand moment....  

Voili voilou... je tiens cette anecdote avec quelques autres de mon bon Jean Recher...

Allez boujou bien... des gobes et des bobons pou les enfants...
avatar
carcarodon

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 62
Localisation : CAUX ET SAUZENS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par Alain Degny le Ven 25 Avr 2014 - 20:06

Les planches de pont ne se terminaient pas en sifflet. Elles suivaient la courbure extérieure de la coque. Elles ne sont pas non plus d'égale largeur, celles au centre étaient plus larges.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14436
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par carcarodon le Sam 26 Avr 2014 - 10:42

Bonjour à tous. Encore merci pour l'attention qui est portée à ma modeste réalisation.

En effet je me rends compte que ce n'est pas aussi facile que veulent bien le dire les concepteurs de chez H...ette. Alors  comme dit le proverbe phénicien : " quand les mouettes on pied, il est temps de virer de bord."

Donc je reprend le pazapa pour me remettre au taf mataf...

Cordialement Ouin ouin...
avatar
carcarodon

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 62
Localisation : CAUX ET SAUZENS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par kangoo91 le Sam 26 Avr 2014 - 11:37

A l'attaque de cette coque!!!

Si j'ai tout bien lu, il y a un double bordage.

Dans ce cas, le premier sert à donner la forme et le volume. Il autorise les petites erreurs et des assemblages non réglementaires.

C'est le 2° qui doit être "top". Mais tu auras l'expérience du 1°.

Les lattes ne provoquent pas de tension sur les couples parce qu'elles sont posées après mise en forme.

Donc pour commencer, ponçage des zones de collage et équerrage des couples:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Laurent
avatar
kangoo91
Modérateur

Messages : 6186
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 50
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par Guido54 le Sam 26 Avr 2014 - 23:23

Bonsoir Carcarodon,

La technique de bordage des ponts dépend du pays. Si on suppose que la Licorne a été construite suivant la technique française, voici un schéma qui illustre ce qu'a expliqué Alain



Comme tu peux le voir, les planches suivent la courbure de la coque mais, pour tenir compte du rétrécissement de la largeur à la poupe et à la proue et éviter que les planches se terminent en pointe (ce qui rendrait leur clouage impossible), leur largeur est réduite (sorte de brochetage).
avatar
Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chantier naval OUIN OUIN la licorne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum