Et une Diligente de plus 1/36

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Alain Fosse le Mer 14 Jan 2015 - 9:31

michael Gloaguen a écrit:Bonsoir a tous,
je ne comprends pas bien la méthode Embarassed .Tu dis Alain que tu colores en rouge les parties à poncer .
Mais comment connais tu l'excédent à retirer?
sur la face avant je vois bien, mais sur la tranche interne?
merci
Bonjour, 

Les patrons des couples sont restés collés sur la face avant; on a donc, avec les pointillés, l'angle d'équerrage. 
Pour la face arrière du couple on fait un scan ou une photocopie inversée (ou miroir) du patron du couple que l'on colle sur la face arrière (colle de bureau, genre UHU stick), en tâchant de faire correspondre au mieux. 
Evidemment, il y a toujours un quart de poil de grenouille de décalage, d'ou l'intérêt de laisser du gras.

Voici comment se présente un couple sur un plan d'arsenal. Tout y est tracé... suffit de s'y retrouver. Very Happy


Pour mieux illustrer mon propos, voici des pièces dont les parties à équerrer ont été marquées au crayon de couleur. (ici, ce sont des allonges d'écubier prêts à passer sous la fraiseuse, mais le principe, si l'on opére avec une lime ou une râpe reste le même).



Lorsque la couleur a disparu, l'angle est, en principe, correct.


Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 14 Jan 2015 - 11:45

michael Gloaguen a écrit:Merci mon lolo.
Moi qui n'ai jamais fait de dessins technique ,j'avoue que je m'y perd un peu sur les plans.
Si j'ai bien compris :
Sur le plan du couple ,le trait, entre le rouge et le blanc ,est continu et entre le blanc et le vert pointillé?










Désolé Michaël, mais dans ce cas, les deux traits sont continus.

Il est vrai que ce n'est pas évident pour les non initiés. Pour compléter les infos d'Alain, je détaille ci-après comment j'ai procédé. Cela sera, je pense, plus clair.

Pour cela, je vais prendre le couple n°1 de la Diligente qui est celui qui a les faces les plus biseautées puisque nous sommes à la proue.

Voici le plan



Le couple est constitué d'une varangue, de deux genoux et deux allonges.  Pour comprendre ce schéma, il est essentiel de se souvenir qu'en dessin technique, la pièce est toujours vue de face c'est à dire que l’œil est situé à la verticale du plan. Ainsi, le fait qu'on voit la varangue qui est située sous les genoux signifie que celle-ci n'est pas d'aplomb mais décalée. Si les deux pièces étaient parfaitement d'aplomb, on ne verrait que celle du dessus, le genoux en l’occurrence.

Le schéma suivant montre ce qui se passe en réalité



Comment passe-t-on de ce schéma au plan : imaginons que l’œil de l'observateur soit situé au-dessus à la verticale. Que voit-on  de la gauche vers  la droite :
  -1) le bord externe supérieur du genou. Comme cette arrête se voit, on la représente par un trait plein,
  -2)  le bord externe inférieur du genoux qui coïncide au bord externe supérieur de la varangue. Comme cela ne se voit pas directement, c'est représenté par un trait en pointillé,
  -3) le bord interne de la face supérieure du genou. Comme on le voit, trait plein,
  -4) le bord externe de la face inférieure de la varangue. Comme on le voit pas, trait pointillé,
  -5) le bord interne de la face inférieure du genou qui coïncide au bord interne de la face supérieure de la varangue. Comme ce n'est pas visible, trait pointillé,
  -6) le bord interne de la face inférieure de la varangue. Comme on ne le voit, trait plein.



Maintenant si on observe la partie du plan correspondant on retrouve les quatre traits peins et les deux traits discontinus.



Le fait que certains traits discontinus et pleins se chevauchent signifie qu'ils sont situés à la verticales l'un de l'autre comme sur les repères 3  et 4 de mon schéma.

Pour fabriquer le couple, on taille les pièces dans des planches aux dimensions externes de l'objet. Le problème est que lorsque le décalage des deux pièces est important comme ici, il est très difficile de coller les pièces ensemble et surtout, une erreur ne serait-ce que de 1/10ème de mm dans le positionnement se traduira par une jonction non parfaite.

Le plus simple est de découper les pièces aux dimensions totales comme sur le schéma, puis de tailler dans la masse (parties hachurées).

Voila ce que cela donne (couples 1 , 2 et 3 assemblés pour collage)



Pour rendre plus précis le découpage des parties à enlever, on les colorie (ici couple 1)



Pour plus de précision, le papier ayant une épaisseur certaine si bien que la partie colorée et le traçage va disparaitre lors du ponçage, j'ai tracé un coup de cutter à la limite de la partie à conserver.

Après, il ne reste plus qu'à tailler dans la masse.

Impossible d'utiliser une fraiseuse, que je n'ai de toute façon pas, car les angles varient suivant la hauteur(ligne d'eau). On passe même de parties concaves à convexes affraid . Tout se fait à la main. Twisted Evil



Rappel, les couples de la Diligente ne mesurent que 2,8 mm de côté. Impossible de fixer le couple dans un étau. On est obligé de tenir l'objet dans la main.

Je n'ai pas utilisé d'outil électrique car cela fait trop de poussière.

Voici une demi-face externe terminée



On aperçoit, à la pointe, l'ébauche du chanfrein qui viendra s'insérer dans l'encoche correspondante du brion.

Pour la face interne, j'ai tracé au trusquin, la face arrière du couple à 2,8 mm du bord externe (= largeur du couple)  et hachuré la partie à enlever.



Astuce d'ajusteur rappelée par Alain :  pour voir où mord la lime, on colorie la face (on peut se contenter d'hachurer au crayon).  Indispensable par exemple pour rectifier une face arrondie car cela permet de voir qu'on lime au centre et non les bords. Cela permet également de voir qu'on approche des bords.

Est-ce plus clair ?

Voila les couples déjà terminé et ceux en attente de finition


Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Mer 14 Jan 2015 - 12:56

Bravo, superbe Jean-Luc. es-tu prof? J'aurais aimé en avoir un comme toi. 
Question: comme tu t'y prendra avec les lignes que marquent la limite entre l'encoche de la membrure et la quille ou contre-quille? A qui donner place?
Je t'anticipe que pour le moment j'ai résolu la chose d'une façon scientifique: tirer la monnaie en haut pour décider si la ligne interne ou externe c'est de l'un ou de l'autre.

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Alain Fosse le Mer 14 Jan 2015 - 13:03

Guido54 a écrit:Je n'ai pas utilisé d'outil électrique car cela fait trop de poussière.

T'as raison !



lol!

Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 14 Jan 2015 - 13:48

VR24 a écrit:Bravo, superbe Jean-Luc. es-tu prof? J'aurais aimé en avoir un comme toi. 
Question: comme tu t'y prendra avec les lignes que marquent la limite entre l'encoche de la membrure et la quille ou contre-quille? A qui donner place?
Je t'anticipe que pour le moment j'ai résolu la chose d'une façon scientifique: tirer la monnaie en haut pour décider si la ligne interne ou externe c'est de l'un ou de l'autre.



Ciao Vincenzo,

Non je ne suis pas prof. mais j'ai été souvent amené à rédiger des mode d'emploi et des procédures.

Qu'entends-tu par "la limite entre l'encoche de la membrure et la quille ou contre-quille" ?

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par kangoo91 le Mer 14 Jan 2015 - 14:52

J'ai l'air fin avec mon petit dessin  Razz

J'avais préparer un autre exemple, je le mets tout de même:



1: Tirés du plan du "batteau", un des couples et son positionnement sur le fond de la coque. La vue de dessus ne représente que la surface en contact entre le couple et le fond, j'ai rajouté la représentation du couple.

2: en vert, suivant les traits pleins, la vue du couple si on regarde depuis la proue, en orange suivant les pointillés, la face vue depuis la poupe. Avec l'équerrage à faire, les 2 faces du couple n'ont pas tout à fait la même forme.

3: la pièce à débiter englobe les 2 faces.

4: entre le pointillé de gauche et le 1° trait plein: l'équerrage intérieur.

5: un peu hors sujet, mais les 2 varangues devraient être représentées ainsi. Celle vers la poupe est plus petite,commence au niveau du pointillé du couple. Les 2 devraient avoir un pointillé pour visualiser l'équerrage (extérieur).

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5548
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Mer 14 Jan 2015 - 15:25

Guido54 a écrit:

Ciao Vincenzo,

Non je ne suis pas prof. mais j'ai été souvent amené à rédiger des mode d'emploi et des procédures.

Qu'entends-tu par "la limite entre l'encoche de la membrure et la quille ou contre-quille" ?



Ok excusez moi mon français et ma tête.  drunken Sleep alien pale
d'une manière général comment faut-il se prendre quand il y deux surfaces adjacentes et sur le dessin il y a seulement une ligne qui les sépare? Boudriot dit que la ligne correspond à la limite externe de la surface, mais quand il y a une unique ligne entre deux surfaces le raisonnement ne peut pas être appliqué, me semble   scratch scratch scratch scratch scratch

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par michael Gloaguen le Mer 14 Jan 2015 - 17:52

Merci à tous les 2 mais mon point faible (si j'ai un point fort scratch ) c'est la compréhension du dessin technique.
Existe t-il un manuel simple pour apprendre les bases ?
Je consulte de temps à autre les monos que je posséde et il y a pas mal de choses qui me laisse dubitatif.
Un peu comme si je vous disais .
"D'abord on va l'étaler ensuite discoallier l'ailiére ,refaire la coupe  en 3 pattes 1 maille jusqu'au carré des 85 mailles franches et rescoallier en laissant du mou"

_________________
le courage ce n'est pas d'aller en mer.     c'est d'y retourner....


membre de l'AMM


michael Gloaguen
Modérateur

Messages : 4154
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 50
Localisation : Penmarc'h,Pays bigouden

http://ar-laeres.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 14 Jan 2015 - 18:31

VR24 a écrit:
d'une manière général comment faut-il se prendre quand il y deux surfaces adjacentes et sur le dessin il y a seulement une ligne qui les sépare? Boudriot dit que la ligne correspond à la limite externe de la surface, mais quand il y a une unique ligne entre deux surfaces le raisonnement ne peut pas être appliqué, me semble   scratch scratch scratch scratch scratch

J. Boudriot à raison. Le trait continu représente les bords ou arêtes apparents.

Dans le cas que tu cites, la jointure entre les deux surfaces constitue, de facto, le bord des deux pièces. Elle est donc représentée par un trait continu si elle se voie et discontinu si elle ne se voit pas.

Si tu reprends mon schéma, il s'agit respectivement des cas 5 et  2.

Ai-je répondu à ta question ?

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 14 Jan 2015 - 18:50

michael Gloaguen a écrit:Merci à tous les 2 mais mon point faible (si j'ai un point fort scratch ) c'est la compréhension du dessin technique.
Existe t-il un manuel simple pour apprendre les bases ?
Je consulte de temps à autre les monos que je posséde et il y a pas mal de choses qui me laisse dubitatif.
Un peu comme si je vous disais .
"D'abord on va l'étaler ensuite discoallier l'ailiére ,refaire la coupe  en 3 pattes 1 maille jusqu'au carré des 85 mailles franches et rescoallier en laissant du mou"



Je comprends mais il me semble disproportionné voir contreproductif d'étudier des manuels de dessin technique car le dessin technique traite de sujets beaucoup plus nombreux et, surtout, des règles car c'est très très normé .... c'est même très ch.....  Evil or Very Mad  et le seul résultat auquel tu risques d'aboutir est un dégout profond.

En outre, ce que je ne te souhaite pas, il faut savoir que certaines personnes sont dans l'incapacité physique de comprendre un dessin industriel. Ce trouble est dénommé apraxie constructive ou constitutive. C'est un trouble visuo-spatial qui se traduit par une difficulté à définir les relations des objets entre eux et dans le domaine graphique à dessiner des formes en 3D.

Attention, cela n'a rien à voir avec l'intelligence, au contraire. J'avais une collègue, X Mine, dotée d'une intelligence fulgurante (elle a terminé patron d'une boîte de plusieurs milliers de personnes), qui était dans l'incapacité d'appréhender un dessin 3 D. Il n'y a donc pas de honte à être dans ce cas, mais simplement il convient de vérifier que ce ne l'est pas. Very Happy

Le plus simple, je pense, est que tu demandes des explications, cas par cas,  sur le forum et on essaiera de t'expliquer. Je suis sûr qu'il y a même des chamions du logiciel 3D qui se feront un plaisir de te faire une représentation 3D des pièces... Cool

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par michael Gloaguen le Mer 14 Jan 2015 - 20:16

Merci Jean luc .
donc le mieux étant que je prenne une mono que je fasse des scans et que je vous montre ce que je ne pige pas .
Compris Idea cheers .Merci à tout le monde et je ne dérange pas plus le sujet Embarassed

_________________
le courage ce n'est pas d'aller en mer.     c'est d'y retourner....


membre de l'AMM


michael Gloaguen
Modérateur

Messages : 4154
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 50
Localisation : Penmarc'h,Pays bigouden

http://ar-laeres.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Vincent Levasseur le Mer 14 Jan 2015 - 20:45

Comme dirait Louis Renault , essayer de lire dans l'espace est risque de nausées !

pale

Vincent Levasseur

Messages : 812
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par kangoo91 le Mer 14 Jan 2015 - 21:23

Michael   Very Happy 

L'apprentissage par l'exemple! La théorie, les techniques et tout le reste, tant qu'on n'essaye pas, ben...
Ton charabia, je pense à un travail sur un chalut (?), mais tu ne l'a pas appris dans un livre hein!!

De toutes façons, cette discussion sert à tout le monde. Après on pourra créer un sujet s'il le faut.

Lolo

kangoo91
Modérateur

Messages : 5548
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Mer 14 Jan 2015 - 21:55

Guido54 a écrit:
J. Boudriot à raison. Le trait continu représente les bords ou arêtes apparents.

Dans le cas que tu cites, la jointure entre les deux surfaces constitue, de facto, le bord des deux pièces. Elle est donc représentée par un trait continu si elle se voie et discontinu si elle ne se voit pas.

Si tu reprends mon schéma, il s'agit respectivement des cas 5 et  2.



Ok. Dans le cas de la membrure de la diligente, tu colles les genoux/varangues les uns sur les autres et ne te poses pas de questions sur la dimension de la ligne. Mais si tu dois construire une liaison en trait de Jupiter que fais-tu? une seule ligne pour deux bords de bois qui forcement doivent être faits séparé avant de les coller ensemble. J’espère m’être expliqué.

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Jeu 15 Jan 2015 - 9:59

VR24 a écrit:Ok. Dans le cas de la membrure de la diligente, tu colles les genoux/varangues les uns sur les autres et ne te poses pas de questions sur la dimension de la ligne. Mais si tu dois construire une liaison en trait de Jupiter que fais-tu? une seule ligne pour deux bords de bois qui forcement doivent être faits séparé avant de les coller ensemble. J’espère m’être expliqué.





Ça y es, j'ai enfin compris. ce qui te préoccupes c'est l'épaisseur du trait et/ou se trouve la limite entre les pièces.

Je ne suis pas dessinateur industriel et mes cours de dessin datent de plus de 40 ans mais je vais tenter de répondre.

Suivant la norme, les bords externes d'un objet sont représentés par un trait fort (comprendre plus épais que les autres traits). Ce  trait faisant partie de l'objet. On mesure la dimension à partir du bord extérieur.

En application de ce principe, dans le cas de deux pièces voisines, il devrait y avoir deux traits, la limite étant située au milieu. En fait, la limite exacte est précisée par les lignes d'attaches des cotes. En dessin industriel, ces pièces seraient probablement représentées séparément si bien qu'on n'aurait plus aucune ambiguïté.

L'ambiguïté vient du fait que les plans des monographies ne sont pas des dessins techniques mais des vues.  On représente les bords d'objets situés sur d'autres plans. En outre, je constate que si on reprend certaines normes du dessin technique (trait plein pour les bords et arrêtes qui se voient, trait discontinu pour les bords et arrêtes qui ne se voient pas) on simplifie (il n'y a par exemple aucune cote,  les pièces ne sont pas représentées systématiquement suivant une projection orthogonale, il n'y a pas de trait fin ni de hachures etc... ).

Ainsi, dans le cas que tu évoques, à savoir un trait de jupiter ou écart plat, c'est représenté par un simple trait fin.   Voici comment sont figurés les assemblage quille/brion de la Diligente ainsi qu'une partie de la carlingue au dessus.



Concernant l'épaisseur, Le trait est suffisamment fin pour que son épaisseur soit négligeable.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par G. Delacroix le Jeu 15 Jan 2015 - 11:17

Guido54 a écrit:
Suivant la norme, les bords externes d'un objet sont représentés par un trait fort (comprendre plus épais que les autres traits Ceci n'est pas une règle mais de l'habillage de dessin, par définition, l'arête n'a pas d'épaisseur.). Ce  trait faisant partie de l'objet Non, c'est son arête. On mesure la dimension à partir du bord extérieur. Non, on représente les arêtes extérieures avec un trait continu, la référence est le milieu du trait.

En application de ce principe, dans le cas de deux pièces voisines, il devrait y avoir deux traits, la limite étant située au milieu. Non, suivant qui est écrit plus haut
En fait, la limite exacte est précisée par les lignes d'attaches des cotes Et pour les parties non cotées ? car il y en a beaucoup en DI. En dessin industriel, ces pièces seraient probablement représentées séparément si bien qu'on n'aurait plus aucune ambiguïté. Dans un assemblage de pièces, on ne représente qu'un seul trait si les arêtes sont communes.

L'ambiguïté vient du fait que les plans des monographies ne sont pas des dessins techniques mais des vues. Vous confondez vues, dessins techniques et dessins de détail.
On représente les bords d'objets situés sur d'autres plans.Normal pour une vue.
En outre, je constate que si on reprend certaines normes du dessin technique (trait plein pour les bords et arrêtes qui se voient, trait discontinu pour les bords et arrêtes qui ne se voient pas) on simplifie (il n'y a par exemple aucune cote Il y en aurait trop à indiquer dans la charpente d'un bateau, il est bien plus simple de mesurer sur le dessin suivant l'échelle choisie. ,  les pièces ne sont pas représentées systématiquement suivant une projection orthogonale C'est normal quand elles ne sont dans le plan de la vue mais dans ce cas le dessin de détail est généralement donné par ailleurs. , il n'y a pas de trait fin ni de hachures Pour les coupes, normalement elles y sont. etc... ).

Ainsi, dans le cas que tu évoques, à savoir un trait de jupiter ou écart plat, c'est représenté par un simple trait fin Conformément à ce qui se pratique dans le DI. Voici comment sont figurés les assemblage quille/brion de la Diligente ainsi qu'une partie de la carlingue au dessus.


Concernant l'épaisseur, Le trait est suffisamment fin pour que son épaisseur soit négligeable.
Quelques petites précisions sur le dessin, en gras dans le texte  Very Happy
GD

G. Delacroix

Messages : 235
Date d'inscription : 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Jeu 15 Jan 2015 - 13:03

Merci Jean-Luc et merci M. Delacroix.  Smile Smile Smile Smile

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Jeu 15 Jan 2015 - 13:56

Merci Monsieur Delacroix. je pensais bien que cela vous ferait réagir. Cool

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par René VDH le Ven 23 Jan 2015 - 9:21

Bonjour Guido
Désolé de prendre le train en marche , mais je vient seulement de découvrir ton sujet  Embarassed
Là , tu est dans une autre catégorie !!!! je vais suivre cela avec intérêt.
Ne sois pas étonné de mon silence à partir de ce 24 janvier , mais l'hiver ne convient plus à mes vieux os , donc un mois en Andalousie.
Je reprend contact dés mon retour.
Amicalement
René

René VDH

Messages : 1317
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 65
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Ven 23 Jan 2015 - 13:50

Amuse-toi bien.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Dim 25 Jan 2015 - 15:01

Bonjour,

Ayant enfin reçu la seringue de pâte à braser à l'argent (merci Bernard pour l'adresse), j'ai pu fabriquer les charnières de fixation du gouvernail.

Celles-ci sont d'une forme très particulières :
   - Les trois femelots du bas sont courbés de manière à être rivés sur l'étambot.



   - les deux femelots du haut ne sont pas fixés par des pentures mais ont la partie femelle, la rose, soudée sur un tire-fond qui traverse l'étambot. L'absence de penture s'explique par le débord des préceintes qui ne laisse pas la place de les fixer sur l'étambot.



En raison de ces dispositions particulières et sur la suggestion de Bernard, j'ai décidé de les installer avant l'assemblage de l'étambot sur la quille.

Les gonds sont découpés dans une plaque de laiton de 5/10mm d'épaisseur. Voici comment j'ai procédé (exemple de la penture de l'aiguillot du bas) :

Traçage du gond au crayon sur l'étambot et le gouvernail et relevé du tracé au moyen d'un scotch translucide (la surface n'est pas lisse ce qui permet le traçage)



Je colle ensuite le scotch sur une feuille de papier ce qui me servira d'original.

Je recouvre l'original avec un morceau de scotch sur lequel je relève au crayon le tracé et je colle ce morceau directement sur la plaque de laiton et il ne me reste plus qu'à découper.

L'axe du gond est constitué d'une tige de laiton de 1,1 mm de diamètre qui est soudé à l'argent sur la penture.



On distingue, au dessus de la liaison la pâte à braser à l'argent. Il ne reste plus qu'à souder en chauffant au mini chalumeau (plus de 600°C) jusqu'à ce que l'amalgame fonde et le tour est joué. Cela ne prend que quelques secondes.

Voila ce que cela donne



Fabrication des femelots du bas : femelots brut de coupe



Soudage : la rose est constituée d'un tube de laiton de 1,5 mm de diamètre fourni gracieusement pas Bernard Very Happy  qui m'a dépanné le temps que je me réapprovisionne. Le tube ayant une épaisseur de 2/10mm, le diamètre intérieur correspond exactement au diamètre de la tige de laiton ayant servi à fabriquer l'aiguillot.



Après mise en forme, vérification du bon alignement des trois gonds en passant au travers une tige de laiton de 1,1 mm.



Fabrication des deux gonds supérieurs. Ceux-ci sont constitués d'une portion de tube de 1,5 mm de diamètre soudée à l'extrémité d'une tige de laiton de 1,1 mm suivant un angle très précis. Deux difficultés donc, régler l'angle et positionner le tube exactement en face de la tige. Mais avec une troisième main et une pince crocodile on y arrive ... heureusement, il n'y en a que deux ...



Vérification du bon alignement des penture et du tire-fond



La suite dans le post suivant

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par a.piot le Dim 25 Jan 2015 - 16:11

Bravo JL  cheers
 
Smile

a.piot

Messages : 1653
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 71
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Dim 25 Jan 2015 - 16:13

Perfectum et practicum.  Smile Smile Smile
Génial l’idée de dessiner sur la pièce et prendre la forme directement dessus.

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Alain Fosse le Dim 25 Jan 2015 - 18:20

Bonjour,

Pas évident, tu t'en es bien tiré.
cheers

Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Didier MAURICE le Dim 25 Jan 2015 - 18:27

Bonjour Jean Luc,

Tu as fait un super boulot sur ces charnières, comme dit Alain, c'est pas évident.
Un grand bravo  cheers, je suis admiratif.
Vivement la suite...

Didier MAURICE

Messages : 703
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 58
Localisation : Laignes (Côte d'or)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par kangoo91 le Dim 25 Jan 2015 - 18:55

cheers cheers un grand bravo!!

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5548
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum