Et une Diligente de plus 1/36

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 18 Fév 2015 - 20:50

stf67 a écrit:Et bien voilà une belle avancée cheers 

Par contre tes chevilles (clous?) me semblent un peu grosses, est ce la dimension indiquée dans la mono?

Ce ne sont pas des clous. Les couples sont rivés sur viroles autrement dit sur rondelle. Ces rondelles, ont un diamètre plusieurs fois supérieur à celui de la tige des clous de cuivre. Plus le bois est tendre, plus le diamètre doit être important pour avoir une force de serrage suffisante. N'ayant pas d'information sur le diamètre des viroles, j'ai opté un diamètre deux fois supérieur ce qui est un minimum pour avoir un serrage correct dans un bois dur (c'est le standard pour les clous). Le diamètre des rivets de la monographie étant de 0,7 mm, j'ai pris des têtes de clous rond ayant un diamètre de 1,4 mm.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par stf67 le Mer 18 Fév 2015 - 20:54

merci de ta réponse, je comprends mieux ce qui me choquait à première vue...

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 18 Fév 2015 - 20:55

Didier MAURICE a écrit:Bonsoir Jean Luc,

Magnifique charpente toute en finesse, bravo !... C'est très joliment fait.
Les couples semblent fragiles, ou bien ?


Oui, très. Ils cassent lorsqu'ils tombent de la table.

Cela étant dit, l'avantage est qu'ils sont incroyablement souples (hormis les couples d'extrémités qui sont doubles et très rigides).

A mon avis, je pense que c'est le génie de ce type de charpente car cela confère de la souplesse à la coque donc un rapport poids / solidité plus important.

Les galères et les boutres, navires particulièrement rapides, avaient une charpente similaire.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 18 Fév 2015 - 20:56

Merci à tous pour ces encouragements. Very Happy

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 18 Fév 2015 - 21:01

kangoo91 a écrit:Impressionnant et un grand bravo cheers 

J'espère que tu n'as pas acheté les mêmes élastiques que moi. Un sachet pas cher chez bricomachin, ils ont séchés en 1 semaine!!!
Quelle grosse m...e.

Laurent



Cela ne m'étonne pas. Ceux-ci sont des vrais élastiques achetés dans un magasin de fourniture de bureau.

Ils tiennent, pour les premiers posés, depuis trois mois. De toute façon, ils sont très peu tendus. Leur rôle n'est pas de maintenir les couples en place, ceux-ci tiennent tous seuls,  mais de servir d'amortisseur en cas de choc.

Je vais de toute façon relier le sommet des allonges avec des lattes pour régler finement la maille et sécuriser par la même occasion. pirat

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par antares91 le Mer 18 Fév 2015 - 21:08

Superbe ta charpente

antares91

Messages : 726
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 62
Localisation : ESSONNES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par bernardw le Mer 18 Fév 2015 - 22:00

Guido54 a écrit:
Je vais de toute façon relier le sommet des allonges avec des lattes pour régler finement la maille et sécuriser par la même occasion. pirat
Tu veux dire dans le sens longitudinal? du moins je suppose.

bernardw

Messages : 1350
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 68
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Mer 18 Fév 2015 - 23:18

bernardw a écrit:

Guido54 a écrit:
Je vais de toute façon relier le sommet des allonges avec des lattes pour régler finement la maille et sécuriser par la même occasion. pirat


Tu veux dire dans le sens longitudinal? du moins je suppose.

Exactement.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par VR24 le Mer 18 Fév 2015 - 23:26

Bravo! super! admiratif, plus qu'admiratif!

VR24

Messages : 815
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 57
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Neko le Mer 18 Fév 2015 - 23:32

Charpente de toute beauté, bien d'accord avec Phil ! 
Smile

Neko

Messages : 575
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 38
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Alain Fosse le Jeu 19 Fév 2015 - 9:26

Hé bé ! Ca démarre fort !
cheers

Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Ven 20 Fév 2015 - 8:54

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il m'indiquer comment était fixée la carlingue  ? Je n'ai rien trouvé dans la monographie à ce sujet.

Sachant que sa fonction est de prendre en "sandwich", avec la quille, les membrures, elles ne peut pas être simplement clouées ou chevillées.

En première approche, on peut supposer qu'elle était boulonnée.

Concernant  l'emplacement et le nombre,  le plus logique est que cela soit au niveau de chaque varangue. Vu la faible largeur des couples, je suppose aussi qu'il n'y a qu'une seule fixation par couple.

Pour les marsouins, j'appliquerais la même règle  en doublant le nombre pour les couples 1 à 3 et 47 à 50 pour lesquels les extrémités basses des genoux sont en contact.

Mes suppositions sont-elles bonnes ? Si oui, m'indiquer également le diamètre.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par CRI-CRI le Ven 20 Fév 2015 - 9:31

Travail remarquable, tout en finesse, et quelle rigueur !

Bravo  cheers

CRI-CRI

Messages : 2129
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 72
Localisation : Strasbourg

http://www.free-scores.com/partitions_gratuites_christian-faivre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Alain Fosse le Ven 20 Fév 2015 - 10:14

Guido54 a écrit:Quelqu'un pourrait-il m'indiquer comment était fixée la carlingue  ? Je n'ai rien trouvé dans la monographie à ce sujet.

Sachant que sa fonction est de prendre en "sandwich", avec la quille, les membrures, elles ne peut pas être simplement clouées ou chevillées.
Bonjour,

N'ayant pas la mono sous les yeux et ne connaissant pas ce modèle, je ne puis préjuger en rien mais voici ce que dit Boudriot sur la question :

"Le pied du mât de est renfermé dans une caisse dont le côté arrière est constitué par la face avant de la première porque. le côté avant par une varangue sèche et les côtés latéraux sont constitués par des panneaux ou flasques qui s'enchassent dans les rainures pratiquées sur la face arrière de la varangue sèche et sur la face avant de la porque. 

A ses extrémités, le flasque porte des oreilles pénétrant dans des entailles ayant la largeur de la varangue et la demi-largeur de la porque, la hauteur de ces entailles est environ la moitié. Ces oreilles peuvent être ainsi clouées et les flasques convenablement maintenues. Dans l'axe des flasques, un taquet vient buter latéralement ceux-ci. Le pied du mât équarri suivant quatre pans repose sur le marsouin; le vide qu'il laisse à l'intérieur de la carlingue à l'avant et à l'arrière est rempli par des coins mobiles, ce qui permet de modifier le cas échéant l'emplacement du mât. 



La carlingue du grand mât est établie exactement suivant les mêmes dispositions et c'est la face de l'avant-dernière porque qui forme le côté arrière de la carlingue, varangue sèche et taquets ont plus d'envergure que pour la carlingue de misaine et se terminent dans les deux cas sur l'arête extérieure de la virure supérieure des serres d’emplanture*"


Le Vaisseau de 74 Canons - Tome I - Jean Boudriot

SERRE D'EMPLATURE : planches placées longitudinalement le long de la carlingue, sur les couples. (Définition du Borzeix).


Il s'agit donc d'assemblages qui, je le suppose sont renforcés par clouage. Un plus savant que moi me corrigera peut-être ou t'en dira un peu plus.

Emplanture de grand mât

Emplanture de misaine.
(In Le Vaisseau de 74 Canons - Tome I - Jean Boudriot) 


Dernière édition par Alain Fosse le Ven 20 Fév 2015 - 10:20, édité 1 fois (Raison : Pénible le copié-collé, la réédition des messages et la gestion des blancs !)

Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Albatros le Ven 20 Fév 2015 - 11:25

Guido54 a écrit:Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il m'indiquer comment était fixée la carlingue  ? Je n'ai rien trouvé dans la monographie à ce sujet.
Bonjour

C' est là qu' est l' os.
En fait toutes les pièces composant l' étrave, brion, quille, contre-quille, étambot etc... étaient liées entre-elles par des tirants filetés et boulonnés.
Si pour les modèles il est (parfois) courant de représenter les clous et gournables, rien n' est établi par "convention modélistique" de représenter
sur les plans des monos ou sur les modèles ces tirants.... Il faut aller chercher sur les plans originaux des bâtiments pour y retrouver ces liaisons.
Peut-être que dans l' avenir les concepteurs de monos viendront à représenter ces liaisons sur les plans ???

Bien à vous.

Albatros

Messages : 682
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par G. Delacroix le Ven 20 Fév 2015 - 11:53

La carlingue, qu'on appelle contre-carène, est fixée à raison d'un madier sur deux par une cheville qui, chassée par dessous la quille (la carène) traverse la quille, le madier et la carlingue où sa pointe est rivée sur une virole. Quand à sa taille, elle est identique à celle qui est indiquée dans le devis des fers de la mono.

Albatros, en aucun cas les pièces n'étaient liées par des tirants et des écrous à cette époque. On utilisait des chevilles en fer rivées ou goupillées sur virole. Et sur les plans originaux, bien malin celui qui trouvera une quelconque figuration du chevillage ou du cloutage. A part le plan du vaisseau de 80 canons La Couronne, il n'existe aucun plan qui détaille leurs dispositions.
Dans les monographies, les clous et les chevilles sont représentés autant que possible mais, vu la quantité de fers présents dans une coque en bois, le dessin serait illisible aux échelles des plans.


G. Delacroix

Messages : 235
Date d'inscription : 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Ven 20 Fév 2015 - 18:33

Merci Monsieur Delacroix, Alain et Albatros.

Si j'ai bien compris, il y a un tirant de fer goupillé sur virole tous les deux couples.

Concernant le diamètre, j'avais zappé l'article sur les pièces métalliques. Et dire que je me suis enquiquiné à mesurer sur le plan avec l'imprécision conséquente ... Embarassed

Je suis même surpris de ne pas m'être planté. Un coup de chance .. Suspect

Le diamètre est identique aux tirants de fixation des membrures c'est-à-dire 20 lignes soit 20 mm.

Est-ce cela ?

Question annexe : où passe le tirant ? Je pense qu'il traverse la varangue car cela serait plus solide mais est-ce bien cela ?

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par G. Delacroix le Ven 20 Fév 2015 - 18:41

C'est pas tout à fait ça, j'ai écrit que la cheville est rivée (càd martelée) sur la virole, pas goupillée.
D'autre part, le diamètre est de 9 lignes soit 20 mm.
GD

Réponse connexe : j'ai également écrit que la cheville traverse la quille, le madier (=varangue) et la carlingue.

G. Delacroix

Messages : 235
Date d'inscription : 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Ven 20 Fév 2015 - 20:00

OK. Merci beaucoup.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par kangoo91 le Ven 20 Fév 2015 - 20:03

Bonsoir GD,

Je suis toujours aussi débutant dans ce domaine.

Autant la quantité de clous qu'on voit dans la partie gauche du plan ne me surprend pas... Le bordage, le vaigrage et les planchers.... Ils y en a vraiment partout.

Sur le taille mer (c'est le bon terme?), c'est impressionnant. Bien sûr, les différentes pièces ne sont pas "collées" comme on pourrait le faire sur nos modèle, mais avec tant de chevilles, je me demande pourquoi ils faisaient autant découpes dans les assemblages.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5557
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par G. Delacroix le Ven 20 Fév 2015 - 20:14

Deux pièces "lisses" plaquées l'une contre l'autre peuvent riper, même chevillées ne serait-ce que par le jeu entre le trou de la cheville et la cheville. Ajoutez un adent entre les pièces et elles sont vraiment solidaires.
Avec les clous c'est différent car ils sont carrées dans un trou rond donc il n'y a pas de jeu mais on ne peut pas clouer les fortes épaisseurs.
GD

G. Delacroix

Messages : 235
Date d'inscription : 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Ven 20 Fév 2015 - 23:11

A cela il faut ajouter que les clous oxydés adhèrent au bois ce qui renforce la fixation.

Je ne sais pas si cette technique était utilisée dans la construction navale (par la force des choses, cela devait probablement être le cas), mais les anciens menuisiers trempaient même leurs clous dans l'eau salée avant de clouer. Cela valait n'importe quelle cheville moderne. Dans les années 60, j'ai connu un menuisier qui travaillait encore comme cela et qui me l'a appris.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par a.piot le Sam 21 Fév 2015 - 8:47

Les charpentiers , le faisaient pour clouer les lattes ou liteaux , mais c'était pas forcément pour cette raison ! Very Happy

a.piot

Messages : 1656
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 71
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par stf67 le Sam 21 Fév 2015 - 9:07

a.piot a écrit:Les charpentiers , le faisaient pour clouer les lattes ou liteaux , mais c'était pas forcément pour cette raison ! Very Happy

Et pour quelle raison alors??

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Guido54 le Sam 21 Fév 2015 - 9:17

a.piot a écrit:Les charpentiers , le faisaient pour clouer les lattes ou liteaux , mais c'était pas forcément pour cette raison ! Very Happy



Si car les clous des lattes et liteaux travaillent à l'arrachement. En s'oxydant, sa surface devient rugueuse et son volume croit légèrement augmentant ainsi le frottement ce qui assure un serrage permanent comme le fait une visse ou un boulon.

Pour t'en convaincre essaie d'arracher un clou neuf et un même clou oxydé ... aucune comparaison. Cool

Naturellement, je ne parle pas d'un clou complétement rouillé mais simplement oxydé en surface.

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par marius le Sam 21 Fév 2015 - 12:26

beau travail de charpente Guido très propre je suit ton avancée What a Face

marius

Messages : 125
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 66
Localisation : La Louvière- Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et une Diligente de plus 1/36

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum