Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Jeu 2 Oct 2014 - 15:33

J'ouvre ce sujet ayant repris la construction sur plan M.R.B. de ce sympathique remorqueur avant que :
1) je le termine (mais je vous rassure ce n'est pas demain la veille.....)
2) qu'il termine sa vie de labeur dans un chantier de démolition (il a déjà changé plusieurs fois de nom et d'affectation....)
Après avoir travaillé sur des unités plus petites (Seenstern et V.S.C.) j'ai voulu passer à un modèle plus grand pour me faciliter la fabrication des apparaux, accessoires et tout ce qui fait la beauté d'une maquette quand on travaille sur plans.....L'avenir me dira si c'était un bon choix.....
J'ai déjà eu quelques correspondances à ce sujet avec Albertus. Je les reporte ci-dessous pour que vous puissiez en prendre lecture. ( j'en profite pour le remercier de sa patience et de ses bons conseils )
La semaine prochaine, place aux photos pour vous montrer ou j'en suis......Ce ne sera pas un départ à zéro car j'avais bossé dessus avant de découvrir le site Modèlisme Naval Bois ( ce qui m'aurait certainement évité quelques mauvaises habitudes que votre regard de spécialiste découvrira très certainement...)


 Pive a Albertus,
Petite question au spécialiste si je peux me permettre.........
Je ne vois pas de bauquière, encore moins de contre-bauquière sur mon plan !
Le pont serait-il simplement supporté par le haut des couples ???? (seuls 5 couples sont "entiers" avec ce que l'on pourrait appeler un "barrot"....)
Il me semble difficile de maintenir le bouge dans ces conditions.....

Albertus à Pive
Les bauquière et contre-bauquière font partie de la construction "arsenal" d'une maquette

Si ces éléments ne sont pas visibles, on s'en passe en les remplaçant par un épaulement sur le haut des couples
Le bouge est donné par la courbure des barrots (ou dans le cas de couples fermés, par la courbure de la lisse d'ouverture qui remplace le barrot
Normalement, tous les couples devraient avoir un "barrot", ou au moins des barrotins
Comme les lattes de pont devront au moins faire la distance entre deux barrots, le bouge sera respecté (ou alors j'ai pas compris ta question)
Pour mémoire, le bouge est constant sur tous les barrots, le gabarit de bouge se positionnant par son milieu sur l'axe médian du bateauLes bauquière et contre-bauquière font partie de la construction "arsenal" d'une maquette

Si ces éléments ne sont pas visibles, on s'en passe en les remplaçant par un épaulement sur le haut des couples
Le bouge est donné par la courbure des barrots (ou dans le cas de couples fermés, par la courbure de la lisse d'ouverture qui remplace le barrot
Normalement, tous les couples devraient avoir un "barrot", ou au moins des barrotins
Comme les lattes de pont devront au moins faire la distance entre deux barrots, le bouge sera respecté (ou alors j'ai pas compris ta question)
Pour mémoire, le bouge est constant sur tous les barrots, le gabarit de bouge se positionnant par son milieu sur l'axe médian du bateau


Pive à Albertus
C'est vrai je parle de bauquière et contre bauquière mais, en fait, il n'y en a pas sur cette construction !!!!
J'ai des couples "fermés" (donc avec des "barrots"...) et des couples "ouverts" donc avec des barrotins. 
La découpe de ces couples prend en compte le bouge donc je comprends que je dois me fier au plan et que le bouge du pont sera ce qu'il doit être quand il portera sur les barrots, barrotins et élongis ......... 

Maintenant grosse question : conseilles-tu de faire un pont en lattes ou bien avec une feuille de c.p. en 1.0 ou 1.5 mil puisque ce sera finalement peint ????

As-tu déjà utilisé du carton plume, voir de la "tole" d'impimerie (blanchets) dans tes modèles ??? (j'envisage le blanchet pour la fabrication des superstructures )

Merci pour ta mansuétude quand j'ouvrirais un post sur le J.J.SERIS : je n'avais encore pas lu tes écris et mon bordage est celui d'un débutant......(tu sais le petit bout de latte qui vient fermer l'ensemble droit et gauche au plus mauvais endroit.....!)

Merci pour tes conseils, tes écris que je lis avidement poue éviter un tas d'erreurs passées !!! Là, j'ai vraiment l'impression de progresser à grand pas !


Albertus à Pive
voyons ça dans l'ordre 

On parle donc des barrots de pont, donc des pièces de bois chantournées qui vont d'un bord à l'autre et qui supportent le pont
Vrais ou faux barrots, bauquières ou pas, on s'en fout !

Ces barrots ont une forme courbe et cette courbure est identique sur tous les barrots, le gabarit de cette courbe étant centré sur l'axe longitudinal du bateau
Les barrots incomplets, qui ne vont pas d'un bord à l'autre, sont appelés barrotins, et les éléments de bois les réunissant sont appelés élongis, on est toujours d'accord !

Puisqu'on est d'accord sur les termes employé, on sera d'accord que les planchettes figurant le bordage du pont s'appuieront sur les barrots et donc que le pont présentera le bouge voulu

EN général, je ferme le pont complètement par le bordage en lattes (virures de la longueur du bateau), puis je découpe les ouvertures en sciant entre les élongis et les barrotins
Au cas où une ouverture doit être fermée par une trappe, je pose des barrots complets puis je double les élongis et les barrotins, ensuite je scie entre les deux élongis et j'obtiens un couvercle de trappe en forme du même bouge  et de la même tonture que le pont.

Un pont de bateau présente en effet deux courbures : le bouge et la tonture
le bouge c'es la courbure convexe du pont d'un bord à l'autre, la tonture c'est la courbure concave du pont entre étrave et étambot

Comme il est impossible de cintrer une plaque de ctp sur deux plans, les ponts sont faits de lattes.
Si la surface finie doit être peinte et que la  marque des planchettes pose problème, je recouvre le pont en lattes d'un pont de carton poreux collé à la colle blanche, ce qui l'imprègne d'humidité et permet de lui donner une forme suivant à la fois le bouge et la tonture !
Je trouve le carton plume trop épais, mais pour de grandes échelles de construction cela peut faciliter la découpe de fenêtres dans un côté de cabine. Je n'en ai jamais utilisé

Les plaques offset en alu sont intéressantes, mais seulement celles des grandes imprimeries : les petites plaques sont trop fines à mon goût. (elle font 0,6 ou 0,8mm d'épaisseur) 
J'utilise donc des plaques de 101x70 cm chinées dans une grande imprimerie offset
J'ai dit 'chnées' parce qu'il faut savoir que ces plaques utilisées c'est pas pour jeter : les plaques d'alu sont récupérées et revendues.
Mes plaques offset font 1,5mm d'épaisseur

Ne pas confondre "plaque" et "blanchet" : le "blanchet" c'est la "plaque en caoutchouc" qui reçoit le report d'encre de la plaque alu et qui le reporte sur le papier! Le blanchet est en contact avec le papier à imprimer, la plaque est en contact avec le blanchet
Aucune utilité du blanchet en modélisme, à part s'en servir comme martyr pour la découpe au cutter

J'ai passé 45 ans de ma vie active en imprimerie offset et n'ai pas utilisé plus de 1 ou 2 plaques alu

Je leur préfère le carton fin (1,5mm) genre carton de boites à pizza :
Je dessine la "boite" formant la cabine du bateau en développement avec un programme de dessin vectoriel sur l'ordi, puis j'imprime le dessin sur ce carton dans une jet d'encre, ensuite je découpe, je plie et je colle, pour reconstruire la "boite" formant la cabine du bateau
Ce carton, rigidifié par du G4 ou de la colle Cyano est plus solide que l'alu offset

N'hésites pas à poser des questions


Pive à Albertus
Merci Albertus pour toutes ces explications !
Primo je vais abandonner l'idée du pont en CP et suivre ton conseil : virures et carton fin. Le problème bouge + tonture sera résolu.  
C'est vrai que le carton plume présente une épaisseur qui limite sont emploi. N'ayant pas été imprimeur mais seulement consommateur de cartons imprimés je me suis emmêlé les pédales mélangeant plaques et blanchets.........  
Le paquet que j'ai pu récupérer chez mes imprimeurs fait effectivement 0.4 mil. Je mets ça de côté pour utilisation possible ultérieure......Je vais réfléchir plus sérieusement "carton" pour les superstructures!
Enfin, sais-tu si nous avons la possibilité de passer ces échanges sur un post que je compte ouvrir sur la construction du J.J.Séris.

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par frederic Ravinet le Jeu 2 Oct 2014 - 20:17

Aucun problème pour envoyer tout ce dialogue sur ton sujet quand il sera ouvert.

_________________
Au lieu de regarder la baille qu'il y a dans mon oeil, regarde plutôt le boutre qu'il y a dans le tien.

frederic Ravinet
Admin

Messages : 4950
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 61
Localisation : AMBOISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Alain Degny le Jeu 2 Oct 2014 - 23:03

Tite photo, STP, pour que nous puissions suivre le dialogue.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13031
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Guido54 le Ven 3 Oct 2014 - 9:08

Bonjour Pive,

Sujet très intéressant que je suivrai avec intérêt.

Pourrais-tu indiquer dans le titre l'année de construction et l'échelle ?

J'ai parcouru ta longue liste de questions en diagonale mais je suis étonné de celles concernant les bauquières, serre-beauquières et autres barrots de pont s'agissant d'un navire à coque métallique .... scratch

J'en déduis que tu vas ouvrir la coque. Est-ce le cas ?

Crdt,


Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

J.J.SERRIS

Message par pive le Ven 3 Oct 2014 - 12:41


Tite image de la coque renversée car je réfléchis actuellement au renfort de quille qui doit aussi supporter l'axe de la tuyère Kort............
La semaine prochaine je devrais passer au ponçage définitif extérieur, pose d'apôtres entre la quille et la première lisse (avant d'habiller tout ça, plus tard, avec une fine toile de verre et résine...) coupe et présentation des élongis....et retour à la quille pour terminer cette partie avant de retourner la coque......
Pour répondre à Guido54 : je ne compte pas ouvrir la coque car l'objectif initial était (est...) de faire un modèle naviguant...et, en effet, à la suite des infos reçues d'Albertus je ne parlerai plus de bauquières, contre-bauquières mais tout simplement de barrots et barrotins !
Ce remorqueur a été construit à Calais par la SOCARENAM, lancé fin 1971, terminé en juin 1972 et armé en juillet 1972. (il existe un sister ship l'OLERON) Sa longueur est de 25.5 mts, largeur hors membrures 7.50 mts, creux au milieu 3.90 mts, profondeur de carène 3.30 mts et 283 m3 de déplacement. 
Il est équipé d'un moteur MAK de 1400 CV qui lui donne 12 noeuds de vitesse maximum. Il est classé "haute mer" par Véritas avec une autonomie de 2000 miles (Marseille - Alger et retour sans ravitailler) La construction est tout acier (coque, pont, superstructures etc....) En service courant il occupe 7 hommes à bord.
L'échelle est au 1/25 donc le modèle va faire 1.02 mt et environ 18 kg.
Voilà pour le décrire un peu plus.....la semaine prochaine je post de nouvelles photos !
Pive

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Alain Degny le Ven 3 Oct 2014 - 20:16

Il a une très belle ligne. Affaire à suivre!

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13031
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 6 Oct 2014 - 18:17

Juste une très (trop) petite avancée..........
- le ponçage / grattage de la coque va bientôt arriver à son terme ! (sans doute encore un couple d'heures et beaucoup d'huile de coude....bonjour ma tendinite...)





- les apôtres sont en place et sèchent tranquillement.



Reste d'abord la finition extérieure puis le renfort de structure par l'intérieur, les élongis et cette fausse quille qui j'espère ne me posera pas trop de problème de positionnement (la tuyère doit "tourner" rond sinon elle va se faire entailler par l'hélice......!) 
La suite dès que le temps libre le permettra....

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 3 Nov 2014 - 15:45

Bonjour à tous,

Enfin une petite avancée sur ce chantier........ Very Happy
Je viens de finir une opération que je ne suis pas loin de détester ! Evil or Very Mad Le renfort de la coque par tissu de verre et résine........malgré tout nécessaire pour solidifier et étancher la coque.
Vous n'imaginez pas le bonheur de passer à autre chose après les odeurs et la rapidité de mise en oeuvre avant que la résine soit bonne pour la poubelle.......J'ai utilisé une toile de verre de 160 gr/m2 ( disponible dans mes stocks récupération.....) et une résine polyester à prise lente avec catalyseur (mais encore trop rapide pour moi.......).

P'tits conseils si je peux me permettre :  Rolling Eyes
- n'utilisez pas de pots de yaourt pour préparer votre mélange mais plutôt la bonne boite métallique de thons ou maquereaux de nos côtes françaises ! le pot de yaourt fond dans les 3 minutes au contact de la résine......
- Prévoyez un stock de pinceaux "à deux boules" si vous ne voulez pas péter le budget en diluant pour tout nettoyer et préparez seulement le volume de résine que vous allez utiliser....car plus, il partirait avec pinceau et boîte de conserve à la poubelle !
 
J'avais presque l'intention de peindre l'intérieur de la coque en couleur claire avant de ponter et que l'opération devienne difficile..... Question Fausse bonne idée ou non ??????




pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par kangoo91 le Lun 3 Nov 2014 - 16:41

Bonjour Pive,

Pour l'étanchéité, c'est à l'extérieur de la coque que cela se passe. Sinon le bois gonfle et même ta toile de verre finie par se décoller.
Par contre, tu augmentes la résistance de la coque!! 

Peindre est sans doute une bonne idée (je ne suis pas spécialiste) mais ça aidera à y voir plus clair quand une p'tite vis aura la mauvaise idée d'aller se balader.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5552
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Albatros le Lun 3 Nov 2014 - 17:11

Bonjour

La peinture a mille peines à tenir sur de la résine ; à moins de la poncer au préalable.

Il n' est pas déconseillé de résiner un intérieur (avec ou sans renfort de fibre) ET de peindre l' extérieur.
Ceci étant valable avec une motorisation électrique.

Par contre, avec une motorisation vapeur, il vaut mieux résiner l' extérieur, poncer puis peindre l' extérieur.
La protection intérieur ---toujours en modélisme "vapeur"--- sur une coque en bois s' effectuera en faisant
ingurgiter jusqu' à plus soir cet intérieur d' huile (surtout là où se trouvent chaudière et moteur), Hé oui !!!

Albatros

Messages : 682
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 3 Nov 2014 - 18:09

Merci pour vos réponses,
Laurent : l'idée de la peinture claire à l'intérieur procédait bien de la recherche de petites pièces malignes et fugitives, et en même temps "éclaircissait" les entrailles du modèle car une fois ponté......au revoir les rayons du soleil !!!!
Pour répondre aussi aux remarques d'Albatros, la coque a déjà bu par deux fois et à satiété du G4, viendront ensuite, pour l'extérieur, 1 ou 2 couches d'apprêt, puis X couches de peinture.......
Le modèle est prévu pour une propulsion électrique.
Ne pensez-vous pas qu'avec un tel traitement, je pourrais commencer à me croire à l'abri d'entrées d'eaux ou même simplement humidité dans les fonds ??? Question

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Dim 23 Nov 2014 - 21:33

Une petite avancée......
Peu de soucis pour les élongis......




Mais les affaires se sont corsées pour la confection (en tapant dans les réserves bric à brac !) et pose de ce que j'appelle "la fausse quille" qui renforce l'avant et le bas du modèle mais surtout supporte l'axe inférieur de la tuyère......Il faut que tout ça soit en ligne avec l'axe du bateau et encore plus avec le tube qui reçoit l'axe supérieur (palonnier de commande de direction).
Je m'attends à un bel exercice pour les fixations sur la tuyère elle-même, mais j'ai le temps de réfléchir au problème....
(Le disque préfigure l'hélice, ça aide pour visualiser dans l'espace.... )




pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par albertus le Lun 24 Nov 2014 - 10:26

Hello
Pas de problème avec les deux couches de G4, qui est une résine bien plus valable que la résine polyester qui ne peut être utilisée seule car elle est cassante si on l'utilise sans fibre de verre et qui de plus, comme elle est poreuse, doit impérativement être recouverte d'un top coat


Par contre, la résine époxy est mieux que le G4, mais est plus chère et plus contraignante (bi-composants). L'époxy peut très bien s'allonger (avec de l'alcool à brûler) et s'utiliser sans fibres de verre en remplacement du G4 sur le bois (pour le carton le G4 reste préférable par sa souplesse)
Ceci dit, les seules entrées d'eau possibles avec un remorqueur qui va fait 4 ou 5 km/h, c'est le tube de jaumière qui doit déboucher dans le bateau plus haut que la ligne de flottaison et qui peut aussi être graissé (voir astuces), et le tube d'étambot qui doit être impérativement être graissé et où le jeu axial de l'arbre d'hélice doit être limité à 2/10mm entre les bagues d'arrêt intérieur/extérieur.

La barre métallique que tu nomme par erreur "fausse quille" c'est la "bande molle" destinée à protéger la quille bois des chalutiers lors de l'échouage à marée basse. EN modélisme RC, c'est une protection bien utile sur toutes les maquettes.


Je me posais des questions quant à la forme du massif d'étambot taillé en V et j'ai interrogé un architecte naval à ce sujet voici notre échange :




   Hello Christian
   Que penser d'un tel massif d'étambot qui me semble contraire aux lois hydro-dynamiques.
   Cela ne va t-il pas générer des remous perturbant l'hélice (ici matérialisée par le disque)
   Ne serait-il pas préférable de remplir cette découpe en V avec un bout de ctp ?





et la réponse :


   Hello Albertus 
   Non non c'est correct. 

   C'est destiné à équilibrer l'amont de la veine d'eau quand la tuyère est tournée à fond dans un sens ou dans l'autre.   
   Voilà un exemple sur le RM Listrac (ex Capitaine Louis Thomas)  
   Ici il a été ajouté des triangles de tôle un peu partout pour limiter les vibrations qui sont quand même chiantes en marche arrière  
   Pour les lois de l'hydrodynamique il s'agirait alors de n'avoir rien en amont, ni quille, ni voile de massif, ni support. 

   Ici il y mettent ce "poteau" pour supporter le pied de la tuyère. 
Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.





Je croyais que ton bateau était muni d'un safran traditionnel, mais puisqu'il s'agit d'une tuyère orientable...


Dernière édition par albertus le Lun 24 Nov 2014 - 17:34, édité 1 fois

albertus

Messages : 1524
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 71
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 24 Nov 2014 - 10:56

Grand merci Albertus pour ce message plein d'informations bien utiles......! Wink
Je continue doucement pour pas me planter sur la fixation et le positionnement de la tuyère.
P'tite question : avant de revenir au pontage (lisses + papier + G4) je souhaiterais tailler les écubiers (qui ne l'on pas été lors de la confection de deux blocs avant...! Embarassed ) A part perçage et fraisage à main levée, d'autres solutions permettant un résultat acceptable voire correct ????? Rolling Eyes
Cordialement,

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par albertus le Lun 24 Nov 2014 - 17:33

A part perçage et fraisage à main levée, d'autres solutions  ??


non !

albertus

Messages : 1524
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 71
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 24 Nov 2014 - 17:44

Bon, tant pis..........Je vais y aller doucement ! affraid
Résultat en photo dès la réalisation du premier écubier......
Cordialement,
Pive

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Lun 1 Déc 2014 - 21:26

Avec de la patience, beaucoup de patience.........l'écubier babord est presque terminé reste à peaufiner le passage de la chaîne, de la manille et de l'organeau...
Outillage utilisé : perceuse +forets, Dremel +fraises, râpe à bois, patience, .......





Y a plus qu'à tailler celui de tribord et faire une finition nickel.........avant de revenir à la mise en place de la tuyère......mais ça c'est une autre histoire !

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par stf67 le Mar 2 Déc 2014 - 5:47

Ça n'a pas l'air évident à faire cette petite chose... Bravo cheers

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Mer 10 Déc 2014 - 17:10

Merci Stephan !
Je viens de finir une pesante séance de sculpture sur bois ! le deuxième écubier est fini.... cheers ouf je vais pouvoir poser la Dremel pour passer à autre chose !



Albatros : je n'ai pas rencontré de problème pour peindre l'intérieur directement sur la toile de verre résinée et sans ponçage (j'aurais d'ailleurs été dans la m.... pour pouvoir le faire correctement avec les couples et les élongis....) J'y tenais énormément pour pouvoir repérer et rattraper plus facilement tout ce qui s'obstine à nous quitter les doigts quand on bricole.... affraid



Cordialement,
Pive

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Alain Degny le Mer 10 Déc 2014 - 18:14

Il avance bien. Et avec Albertus, tu as le spécialiste en la matière.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13031
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par frederic Ravinet le Mer 10 Déc 2014 - 18:21

Et bien cela prend forme tout ça !!! Beau travail.

_________________
Au lieu de regarder la baille qu'il y a dans mon oeil, regarde plutôt le boutre qu'il y a dans le tien.

frederic Ravinet
Admin

Messages : 4950
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 61
Localisation : AMBOISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Mer 10 Déc 2014 - 19:13

J'ai déjà bien bénéficié des conseils avisés d'Albertus Very Happy et je compte bien lui poser toute question qui me permettrait de franchir une difficulté si c'était le cas (vaut mieux poser la question, qui au prime abord peut paraître idiote, que de faire la bêtise....... Embarassed )
Cordialement,
Pive

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Mer 10 Déc 2014 - 19:14

Merci Frédéric !
Cdt
Pive

pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par pive le Jeu 18 Déc 2014 - 17:56

Nouvelle petite avancée......

- Poses des hiloires en véritable contreplaqué de cageot de pommes (+ barbouille de G4)




- Début de la confection du coffre de l'appareil à gouverner en véritable calendrier de 2014 !!! (bien sûr copieusement mouillé de G4 )


pive

Messages : 106
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 69
Localisation : rhône alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par a.piot le Jeu 18 Déc 2014 - 19:09

cheers cheers cheers
une petite question : qu'avez vous utilisé comme latte de bordage ?
Smile

a.piot

Messages : 1654
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 71
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jacques SERRIS, remorqueur au 1/25e.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum