"Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Jeu 3 Mar 2016 - 21:02

Cher Laurent,
En dépit de tous mes plans d'époque, je ne saurais répondre à ta question.
Ces unités étaient équipées de 3 barres à roue :
- une (à vapeur) dans le blockhaus blindé de l'avant,
- une (à chaine) sur la plate forme du projecteur,
- la dernière (à chaine) sur la plate forme arrière.
Qu'en penser ?
A mon sens, ces trois parties du navire réclamaient l'intervention d'un officier et le cas échéant d'une manœuvre quelconque ; donc à chacun de ces trois postes étaient pourvus d'une barre afin de pouvoir immédiatement répercuter l'ordre de l'officier.
Mais ce n'est qu'une interprétation de ma part.

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Bruno ORSEL le Jeu 3 Mar 2016 - 21:27

H. MALLET a écrit: il ne me reste plus qu'à faire le tour des bijoutiers pour trouver de la chaine à la bonne échelle (environ 20 maillons au cm !).

J'ai ce qu'il te faut :

- Chaine cuivre : 20 maillons au cm
- Chaine noire : 10 maillons au cm

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Bruno ORSEL le Jeu 3 Mar 2016 - 22:17

Les 2 barres sur les plates-formes avant et arrière sont des barres dites de navigation utilisées pour les manœuvres courantes. 
La barre située à l'intérieur du kiosque blindé est la barre dite de combat. Lieu utilisé lors des combats mettant ainsi à l'abri des projectiles le timonier et le commandement.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Ven 4 Mar 2016 - 10:53

Un grand merci à Bruno pour ces explications. Quant à la chaine de barre (20 maillons au centimètre, je pense que cela sera un peu gros, mais optiquement plausible).
Sur le caractère "optiquement plausible" j'ai pensé que les réflexions ci-dessous pourraient être utiles.  
Lors de la diffusion de ma dernière "fiche de travail" aux membres du club MER (et je vous invite cordialement à en faire partie), j'ai reçu par mail de notre ami J.P Ducret une critique concernant l'aspect "grossier" de mes ridoirs et de mon gréement. 
Vexé comme un pou dans un premier temps, mais connaissant l'immense talent de ce modéliste, je me suis longuement interrogé sur ses propos pour arriver à la conclusion suivante.

Il existe 2 types de modélisme :
- l'un visant à une reproduction fonctionnelle (c'est le cas de J.P avec son moteur à 3 cylindres en étoile - il faut le voir pour le croire !) où la précision d'usinage est de l'ordre du 1/100ème de millimètre,
- l'autre visant à une reproduction optique d'un modèle (c'est à dire, au mieux à 30 cm).
C'est bien évidement ce dernier cas qui nous occupe ici.

Ce critère de reproduction optique n'est pas sans poser quelques problèmes.
Voyons ici cette première photo, celle d'un réglet prise telle que nous pourrions la voir à 30 cm :





Lorsqu'une image d'un ouvrage quelconque est prise en mode macro + recadrage, on obtient cette nouvelle image :





Lorsque je publie cette image de la fabrication des ridoirs, voici ce que nous pouvons voir :





Toutefois, à l'échelle de l'œil humain, voici ce que nous aurions pu voir :




On voit par là que l'ouvrage, même s'il n'est pas "mécaniquement acceptable", il devient "optiquement plausible".

En conséquence, et dans ce type de modèle, la priorité est donc faite à l'optiquement plausible.
Et puis, bordel de Dieu, je ne sais pas faire mieux !!!
Bien cordialement à tous
Hubert

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Michel Saunier le Ven 4 Mar 2016 - 11:35

Tout à fait en accord avec cette position. Sur la poupe du SR je rencontre la même difficulté. Respecter à l'échelle certains détails m'est impossible. Ce n'est pas une excuse gratuite mais mes gros doigts et ma vue même appareillée de loupe rencontrent des limites. C'est bien pour cela que je me contente comme toi d'un rendu optiquement plausible. Par ailleurs l'ensemble est tellement dense et fouillé que chaque détail se fond dans le rendu global.
Et donc, comme toi, crénom d'un chien, je ne sais pas faire mieux.
Ceci étant ton Bourakov est magnifique, Bravo!

Michel Saunier

Messages : 2274
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 75
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Ven 4 Mar 2016 - 17:51

Salut Michel,
Je salue ici un modéliste de grand talent et ne peux que te remercier de cette intervention.
Bien cordialement
Hubert

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Lun 14 Mar 2016 - 19:01

Après un nouveau petit tours sur le site du SR de Michel, j'ai un peu honte de vous ennuyer avec mes bouts de photodécoupe et autres morceaux de métal Embarassed
J'ai enfin terminé ce maudit guindeau à vapeur dont je vous joins ces quelques photos :




Ci dessus, un barbotin de chaine et en dessous quelques vues avant peinture :









Après mise en peinture :





Il est assez déplaisant de constater qu'après mise en place, on ne voit plus grand chose !





Bien cordialement
Hubert

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par bernardw le Lun 14 Mar 2016 - 21:04

Honte?, ennuyer?
Tu te moques et c'est pas bien!

bernardw

Messages : 1350
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 68
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Sam 6 Aoû 2016 - 18:05

Chers amis,
Il y a déjà quelques temps que je n'avais pas donné signe de vie et pour cause, d'où ces quelques conseils :
- concernant l'aménagement de votre atelier, ne JAMAIS disposer une étagère au dessus du plan de travail :




D'autre part, si vous disposez d'un canapé derrière vous, ne jamais y jeter votre casque-loupe d'un geste rageur (pièce ratée) sans vous assurer au préalable que votre modèle ne s'y trouve pas déjà !
Faute de quoi, vous allez au devant de graves déception !!!!
Bref, un mat d'avant qui se croise les bras :



Quant à celui de l'arrière, il a carrément explosé :




Dans ces conditions, grand moment de solitude !!!
Après plusieurs semaines d'hésitation, tiraillé  entre "direction poubelle"  et opération "restauration" (ce qui est un comble pour un modèle pas encore terminé !) j'ai finalement opté pour cette dernière solution.
Mail désespéré aux amis du club Mer : comment décoller toutes ces manœuvres collées à la cyano  ; réponse immédiate de B. Orsel : au fer à soudé.
J'équipe donc mon fer d'une panne cylindro-conique et effectivement après une à deux secondes, la cyano se liquéfie, voir, se vaporise immédiatement.
Enfin une bonne nouvelle !
J'entame donc, après dépose totale, ces opérations de "restauration"

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par a.piot le Sam 6 Aoû 2016 - 18:14

Et peut etre , évitez d'accrocher une lampe ? 
Allez , bon courage Very Happy

a.piot

Messages : 1656
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 71
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Sam 6 Aoû 2016 - 18:39

Après dépose de l'ensemble de la mature et du gréement grâce au fer à souder magique, je dispose l'ensemble de mes matures dans un bain d'acétone et après une bonne heure de "trempette" je récupère l'ensemble de mes ferrures.
Il ne me reste plus qu'à tout recommencer, mais avec quelques modifications.
Je met en chantier un nouveau mât et sa vergue, mais cette fois solidarisée par une tige laiton après deux percements de 0,3mm, l'un sur le mat, l'autre sur la vergue.
Puis pose des ferrures.




Par ailleurs, j'ai renoncé à une peinture deux tons (bois + gris métal), ce qui me permet de pouvoir retravailler ces ferrures, une fois en place.
Quant au respect historique, je pense que ces deux teintes ne s'imposaient pas ; d'abord, parce que je vois mal les marins russes déposer la mature tous les ans pour revernir les parties bois (une bonne couche de minium de plomb + 2 couches de peinture grise et l'on était tranquille pour plusieurs années) de plus, il apparait sur certaines photos que ces mâts, en dépit des plans d'Augustin, ont été refait sur la base de tube métalliques.
De même, sur la première version, la vergue était équipée de l'ensemble des poulies de drisses :






Sur cette deuxième version, je les ai purement et simplement supprimées ; je pense que l'ensemble, une fois simplifié et peint en "tout gris" gagne en finesse. Entre "l'intellectuellement satisfaisant" et " l'optiquement plausible" le choix était fait.



Il ne restait plus qu'à refaire l'ensemble du gréement, toujours sur la base de fils à gant :




Je continue donc et vous tiendrai au courant.





H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Bruno ORSEL le Sam 6 Aoû 2016 - 19:14

Heureux de retrouver Hubert et son modèle.
Il faut savoir que les colles cyanoacrylates ne résistent pas à la chaleur. Hubert a utilisé un fer à souder pour dissoudre la colle, mais n'importe quelle autre source peut faire l'affaire dès lors où elle est adapté à situation.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par kangoo91 le Sam 6 Aoû 2016 - 19:16

Et les rambardes?

kangoo91
Modérateur

Messages : 5558
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Alain Degny le Sam 6 Aoû 2016 - 20:18

Le revoilà dans toute sa splendeur. C'est vrai que le guindeau, on ne distingue guère les détails. Peut-être une peinture deux tons ombre/lumière à la place de la rouille?

La bouteille de Badoit, c'est un leurre?

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13036
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par J-P Ducret le Dim 7 Aoû 2016 - 23:29

Bonsoir à tous,
La bouteille de Badoit n'est ni un leurre ni de la Badoit; c'est de la cyanolit qu'Hubert consomme en grande quantité. Hubert prépare déja son prochain modèle, le Titanic en coquillettes ( mais uniquement des Barilla) . Attention Hubert aux conseils de Bruno, pour le Titanic il faudra éviter l'eau chaude et même l'eau froide...
En toute amitié maître Hubert et content de voir les résultats de la cure de Botox sur le Lieutenant Bourakov.
Salutations lotoises à tous et particulièrement à Hubert.

J-Pascal

J-P Ducret

Messages : 109
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par stf67 le Lun 8 Aoû 2016 - 6:01

c'est effectivement un épisode rageant...je comprends mieux le manque de nouvelle...

En tous les cas, belle reprise Very Happy

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Ven 19 Aoû 2016 - 11:39

Dans son post, l'ami Jean Pascal n'est pas loin de la vérité ; si c'est bien de la Badoit (mais la bouteille de Ricard n'est pas dans le champ de la photo !) c'est à peu prés la quantité de cyano utilisée début le début de la construction !
Mais revenons à nos moutons : j'ai effectivement commencé la pose des rambardes dont les chandeliers sont en photodécoupe.
Je vous fait grâce des essais ratés pour vous donner la recette après mise au point de la technique.



Sur une planchette de bois, on trace l'espacement des chandeliers en tenant compte de la tonture du pont. une autre planchette est collée en la faisant dépasser d'environ 1mm afin de servir de butée ce qui permet de bien aligner le haut des chandeliers.
Ceux ci sont mis en place, un à un sur un double face puis soudés sur plat (hauteur dito la cornière de rive du pont).
Une fois l'ensemble soudé, il ne reste plus qu'à enfiler les filières. Dans un premier temps, j'avais utilisé du fil métallique de 0,15 mm (fil résistif) ce qui s'est avéré être une erreur : ce fils se tord au moindre regard et il devient pratiquement impossible de le remettre droit.
Maintenant, j'utilise du fil à pèche de 0,15 mm qui bien évidement ne se tordra pas.
Ce fil à pèche n'est collé que sur les 2 chandeliers d'extrémité, ce qui permettra de redresser un chandelier éventuellement tordu, le fil coulissant alors sur le chandelier.



Après un coup d'aérographe, on peut enfin coller cette portion de rambarde en se servant d'une petite cale collée sous le pont au double face afin de bien l'aligner.




Il ne reste plus qu'à faire les autres tronçons.
Si, d'aventure, certains fil étaient un peu lâche, on rectifiera en appliquant (avec beaucoup de prudence) à environ 1cm la panne d'un fer à souder.



Sous l'effet de la chaleur, le nylon va se tendre et devenir parfaitement rectiligne.

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Alain Degny le Ven 19 Aoû 2016 - 12:19

Merci Hubert pour l'explication et le coup du fer à souder. J'enregistre, on n'en sait jamais trop.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13036
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Mich15 le Mer 31 Aoû 2016 - 0:45

"Optiquement"   excellent !!!!

Mich15

Messages : 944
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 71
Localisation : Haute Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Daroy le Mer 31 Aoû 2016 - 13:14

Très beau modèle et un pas à pas très instructif.

Bravo

Guy

Daroy

Messages : 38
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 66
Localisation : Villefranche-sur-Saône

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par H. MALLET le Sam 8 Oct 2016 - 13:12

Après plusieurs semaines de travail, j'ai enfin terminé la pose de ces maudits chandeliers Embarassed








J'aurais pu en rester là, mais j'ai entendu la voix de certains : "pourquoi les filets de bastingage ne sont pas en place ?"
Bon, d'accord, exécution.
D'abord dessin sur Autocad puis exécution en photodécoupe par Hauler (que je recommande vivement).Voila le résultat.



Il ne reste plus qu'à mettre en peinture (noir 80% + marron 20%), bien entendu à l'aérographe et à dégraper.



Après mise à la bonne longueur, on colle ces filets à la cyano.



Pour ces collages à la cyano, particulièrement délicats, quelques astuces :
Application de la cyano : j'ai pratiquement tout utilisé (pique à olives, petite latte de plaquage ..) pour arriver à la conclusion suivante : bannir les matériaux poreux et surtout utiliser des chutes de photodécoupe de type petite lattes de 0,2 x 1 mm qui permettent à la cyano de perler en bout (ce qui n'est pas le cas pou les matériaux poreux type bois).
Les ongles du modéliste : avant d'effectuer, ce type de collage, je préconise vivement de vous faire pousser les ongles (je dédicace ces propos à notre ami Michel Saunier, adepte de ce "micro modélisme" et autrement plus doué que moi !). Pourquoi ?



Pour faire prendre le collage avec cette colle, vous allez devoir la maintenir pendant une vingtaine de secondes avec par exemple les becs de le pince brucelle ; inévitablement, l'extrémité de la pince va elle aussi se coller ! 
Avec les ongles, le problème est bien différent : sachant que la peau est naturellement grasse, vos ongles le seront tout autant et donc l'adhérence de la cyano sera bien moindre ; vous ne risquerez donc pas un phénomène d'arrachage !

Avec ces précaution et une bonne dose de patience, vous obtiendriez le résultat suivant : 



Bien cordialement
Hubert

H. MALLET

Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par alain42 le Sam 8 Oct 2016 - 13:56

un sujet toujours aussi passionnant à suivre.
j'en profite pour apporter ma contribution pour l'application de la cyano en petite quantité. L'astuce m'a été donnée par le créateur d'une entreprise qui semble aujourd'hui disparue: PEOL micro aviation, qui proposait des kits d'avion (style Stampe ou Jodel, pièces dans du CP de 4 dixièmes en découpe laser):
pour l'applicateur de cyano, il s'agit de prendre du brin de fil électrique, et de le torsader en laissant au bout de la torsade une boucle (par exemple si on torsade ce brin autour d'une corde à piano de 0.5, on obtient un boucle de 0.5 mm au bout de la torsade). Puis on dépose une goutte du cyano sur un support (par exemple un morceau de plaque de verre, ou de plastique), re-puis on "trempe" le bout de la torsade dans la cyano. Par capillarité, la cyano (liquide de préférence au gel), occupe la boucle, et quand on applique cette boucle sur les pièces à coller, la cyano se transfère durant le contact. Ca marche pas mal...........

alain42

Messages : 267
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 57
Localisation : saint etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Pierre Rouanne le Sam 8 Oct 2016 - 14:03

Extra.
J'espère que l'on pourrat l'admirer de près aux Franciliades.

Pierre


Pierre Rouanne

Messages : 289
Date d'inscription : 05/07/2012

http://pierre.rouanne.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par péji le Sam 8 Oct 2016 - 16:17

Bonjour Hubert,

Tout comme Pierre, j'espère également voir votre magnifique modèle aux Franciliades et faire votre connaissance !

Ce sera d'autant plus intéressant que ce type de vaisseau est peu commun dans nos forums : l'occasion de découvrir une "autre" marine ...

Cordialement.

Patrick

péji

Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 63
Localisation : POISSY

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Bruno ORSEL le Sam 8 Oct 2016 - 16:36

Il me parait aussi indispensable que Hubert nous apporte son Ltd Bourakow aux Franciliades car notre ami semble faire sa "mauvaise tête" de ce côté là prétexant mille mauvaises raisons pour ne pas l'apporter.
J'ai eu la chance de voir de visu ce modèle exceptionnel et je vous garantis qu'il atteint une autre dimension lorsqu'on l'a sous les yeux. Cela n'a plus rien à voir comparé aux photos publiées ici.

Hubert, tu ne peux pas nous priver de ce chef-d'œuvre aux Franciliades.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par J-P Ducret le Sam 8 Oct 2016 - 17:25

Chapeau bas maître Hubert, tant optiquement qu' "intellectuellement" !!!!!
Attention tout de même car la cyanolit a été développée il y a bien longtemps à dessein chirurgical pour remplacer les fils de sutures. Au tout début de l'arrivée de la cyanolit dans le domaine public, les urgences étaient bondées de gens qui se retrouvaient avec les doigts collés ; la seule solution était de passer ( sans trembler) un bistouri entre les doigts pour couper la peau. L'idée du gras sur la peau est en théorie vrai mais en pratique la cyanolit colle par polymérisation ( amorcée par l'humidité de la peau) et en milieu "anaérobie" ( sans air et/ou oxygène) et c'est pour cela qu'il faut maintenir les pièces bien serrées entre elles.
comme nos collègues j'espère qu tu apporteras ce che d'oeuvre aux franciliades.
Amitiés et respect Maître Hubert.
Bien à vous tous.

J-Pascal

J-P Ducret

Messages : 109
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lieutenant BOURAKOV" contre-torpilleur de 300 tonnes - 1905.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum