Le Rochefort au 1/36 par JMau - Premier pas en Arsenal

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Rochefort au 1/36 par JMau - Premier pas en Arsenal

Message par Michel 59 le Lun 18 Déc 2017 - 8:08

Cri cri, tu m'apprends le B A BA  de la construction d'une coque... pour ma vedette je me suis contenté de prendre le périmètre du maître couple, de celui de la poupe et de diviser par le nombre de bordé, (je découvre cet méthode de calcul), mais avec les épaisseurs de colle j'ai été obligé d'avoir une virure en sifflé de par et d'autre.
 Cette méthode s'appliquait pour toute les constructions navales ? y compris  fluviale ...
Merci de me faire profiter de ton savoir
Michel 59

Michel 59

Messages : 263
Date d'inscription : 27/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Rochefort au 1/36 par JMau - Premier pas en Arsenal

Message par CRI-CRI le Lun 18 Déc 2017 - 9:01

Je dirais que cette méthode peut s'appliquer au remplissage de n'importe quel forme convexe à l'aide de baguettes qui sont au départ d'une largeur identique

Comme toute description de courbe, plus tu as de points de passage exactement définis, plus la précision augmente

L'interpolation simplifiée entre trois valeurs : proue, maître-bau et poupe ne peut pas s'appliquer à une forme fuselée comme la coque d'un bateau, où la pente est faible vers le milieu, et forte vers les extrémités : tu enlèverais trop de bois aux 3/4 avant et 3/4 arrière en négligeant la prise de mesure exacte sur chaque couple rencontré, et en prenant un intervalle fixe entre les couples au lieu du relevé précis de leur écartement réel sur une bandelette de papier qui peut en épouser la courbure

Si tu as d'autres questions, j'essaierai de répondre au fur et à mesure, mais comme déjà dit, le premier boulot est le relevé exact du périmètre de chaque couple et la mesure exacte de chaque intervalle entre deux couples consécutifs au niveau de la virure qui les tangente correctement

Un dernier point, la prise de mesure du périmètre d'un couple se fait idéalement après avoir biseauté les chants pour que les virures s'appliquent bien à plat sur les tranches des couples (question de solidité des collages) : c'est ce qu'on appelle l'équerrage des couples, qui n'a rien à voir avec la mise à angle droit des couples avec la quille, qui est supposé être correct dès le début du chantier, bien évidemment (pas de vrillage ou d'irrégularité dans le positionnement)

C'est ton plan qui définit où se situe le tracé de référence, en d'autres termes où tu peux faire passer ta scie au moment de la découpe, et la partie à enlever ensuite pour créer le bon équerrage

Les nombreux spécialistes en Arsenal du forum pourront te guider bien mieux que moi sur la marche à suivre dans ce domaine un peu ardu au départ de l'interprétation des tracés des couples sur un plan
avatar
CRI-CRI

Messages : 2778
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 73
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Rochefort au 1/36 par JMau - Premier pas en Arsenal

Message par Xierra le Lun 18 Déc 2017 - 11:47

Merci beaucoup Christian pour tes explications précises et ton aide.
Je suis aussi content de constater que cela intéresse également Michel.

Merci encore et désolé Jean-Maurice de polluer ton post.

A+
avatar
Xierra

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 58
Localisation : Tomblaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Rochefort au 1/36 par JMau - Premier pas en Arsenal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum