Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 29 Aoû 2015 - 16:37

Salut à tous Smile ,

Je crée ce topic pour vous faire suivre la construction de L'Albatros et ainsi pouvoir échanger/partager avec vous et bénéficier de vos conseils. Comme je l'ai dit dans ma présentation je suis un total débutant dans le domaine et j'espère donc que vous pardonnerez mes erreurs (peut être grossières) et mes questions (peut être évidentes). Je connais également peu le vocabulaire "naval" donc je m'excuse à l'avance si je n'emploie pas les bons termes, j'essaie d'apprendre au fur et à mesure. Je précise que j'ai déjà un petit commencé la maquette mais je n'en suis qu'au début donc vous n'avez pas raté grand chose.

Au sujet de la maquette, comme le titre l'indique il s'agit de l'Albatros (navire datant de 1840) de chez Constructo, voir photo ci dessous. Voici une brève description tirée de Wikipédia (Albatros).





Au sujet de la maquette en elle même, la qualité me parait correcte, tout était bien emballé. A première vue, rien de cassé ou de manquant. les différents bois ont également l'air de bonne qualité. Un petit kit d'outils est fourni avec, chose plutôt agréable pour un débutant comme moi. Les outils ont également l'air de bonne qualité. Le manuel quant à lui est assez clair et bien détaillé, seul petit bémol, la traduction est assez "étrange" par moment et les termes employés faux mais bon on s'y retrouve, je m'aide de la traduction anglaise par moment. Voici une petite photo de l'intérieur de la boite:




Voila pour la présentation, au sujet de la construction en elle même, la première petite difficulté que j'ai rencontré était dû au fait que la "fausse quille" n'était pas totalement rectiligne (en fait c'est la planche sur laquelle elle était fixée qui n'était pas droite) et présentée une légère courbure, pas énorme mais provoquant quand même un décalage d'environ 1cm entre les 2 extrémités ce qui peut vite devenir un problème, notamment lors de la mise en place du pont. Pour remédier à ça j'ai donc crée un petit support permettant de la redresser et de la maintenir en place, ce qui au passage facilite la pose des "couples" (j'espère que le terme est correct c'est celui employé dans le manuel (frames en anglais)) et du pont.

Le support construit je me suis donc attelé à la pose des 10 couples et des 2 "taquets" de proue en faisant bien attention que tout soit d'équerre. Une fois sec j'ai commencé à limé le haut des couples et les taquets pour permettre la pose du pont. Je me suis en suite lancé, avec pas mal d'appréhensions, dans la pose du pont, comme conseillé dans le manuel j'avais à l'avance repéré l'emplacement de la fausse quille et des couples au crayon sur le pont afin de pouvoir planter les clous au bon endroit. Voila le résultat après ponçage:





Suite à ça, j'ai voulu me lancer dans la pose des "bordées" (ils appellent ça "virures", je ne sais pas quel terme est correct) et c'est là mon problème, je ne sais pas trop comment m'y prendre. J'ai décidé de les poser sans les courber au préalable (j'ai un fer à souder électrique au cas ou) du fait qu'elles sont assez flexibles. En fait, mon problème vient du fait que les couples étant arrondis, il n'est pas facile de mettre en contact le couple et la bordée sur toute la largeur de celle-ci. J'ai également peur qu'il y est des écarts entre 2 bordées à cause de cela. En fait je ne sais pas si je dois absolument essayer de plaquer la bordée au couple sur tout sa largeur ou juste la faire reposer sur une partie et non toute la largeur (mais ne pas le faire va également créer des écarts). Je ne suis pas sur d'être très clair. J'ai cependant essayé de poser une bordée "test" sur un coté, voici le résultat, dites moi si vous trouvez ça correct ou totalement raté:


De coté




A l'avant:





A l'arrière: notez comme j'ai essayé de la faire vriller à la fin pour qu'elle soit au maximum en contact avec le dernier couple




J'ai aussi un léger jour vers le centre, je ne sais pas si c'est gênant ou acceptable:




Voila, si vous pouvez me donner des conseils sur la pose des bordées et sur ce que vous pensez de celle que j'ai déjà posé. Je précise que dans le manuel ils disent de laisser la première bordée sous le pont (et non à la même hauteur) sauf au bout de la proue ou elle doit se retrouver à la même hauteur (d'ailleurs la mienne est un peu basse mais c'était un test comme je l'ai dit)

Voila, merci d'avance pour vos conseils et remarques, je continuerai à partir de maintenant à poster les diverses étapes de la construction.

P.S: desolé pour les éventuelles fautes d'orthographe Smile!

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Permich le Sam 29 Aoû 2015 - 17:03

Bonjour et bon courage !  Je pense que, même si la virure est flexible, il est préférable de la faire tremper dans de l'eau au préalable, avant de la poser. Par ailleurs certains s'irriteront de voir des clous... mais chacun sa méthode. Un double bordé est-il prévu ?

Permich

Messages : 13
Date d'inscription : 13/02/2013
Localisation : Basse Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 29 Aoû 2015 - 18:44

Bonjour et merci Permich,

Pour les clous, n'y connaissant rien j'ai suivi les instructions du manuel qui préconise leurs emplois.

Au sujet du double bordé il n'en parle pas dans le manuel et j'aimerais essayer de ne pas en faire si possible.

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Sam 29 Aoû 2015 - 19:16

Sympa ce modèle.

On dit LE bordé. LA bordée, c'est autre chose.

Virure: l'ensemble des planches mises bout à bout et constituant une ligne allant d'un bout à l'autre de la coque. 

L'écart entre le bordé et le sous-pont n'est pas gênant puisque celui-ci sera recouvert.

Les clous. Il ne faut s'en servir que pour maintenir les baguettes durant le temps de séchage. Ensuite, on les enlève. Il ne faut donc pas les enfoncer entièrement.

Règle absolue. Tu poses alternativement une baguette sur chaque bord. Sinon, la coque va se courber en banane.

Tu dis que la fausse-quille est légèrement vrillée. Ce serait bien de consolider ta structure en rajoutant des cales de bois entre les couples. C'est pour l'instant plus important que de border.

La première qualité d'un modéliste, c'est la patience. Plus tu vas vite, plus tu merdes. C'est une habitude à prendre. Au début, c'est frustrant, mais on s'y fait vite.

Les couples: pour que la baguette adhère sur toute la surface, il faut les biseauter à la lime, à l'avant et à l'arrière du bateau. ceux du centre restent droits.

Les baguettes suivent la courbure (la tonture) du pont. Il faut rectifier la partie arrière (avant dernière photo).

Quand tu poseras la seconde baguette et les suivantes, biseaute légèrement leur chant pour qu'elles viennent bien s'appliquer contre la précédente. Sinon, l'arrondi du couple fera que les baguettes se toucheront bien le long du couple, mais leur partie avant va s'écarter en V.

Ne t'affole pas avec le vocabulaire. Si tu poses une question, nous te répondrons, mais nous n'allons pas te noyer sous un déluge de termes techniques. Cela s'apprend au fur et à mesure.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13220
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 20:01

Beau démarrage Alex, mais ne va pas trop vite ... c'est l'erreur que j'ai commis dans certaines réalisations. Je vois par exemple que tu n'a pas fait de râblure (c'est une petite fente prés de la proue dans laquelle vient se loger les bordés ..) et il te faut à présent brocheter ces bordés ... c'est à dire diminuer les extrémités de tes baguettes !
Lis d'autres posts à ce sujet ... qui te donneront en détail le mode d'emploi !
Bon courage pour la suite ! on te suit avec beaucoup d'intérêt.

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 29 Aoû 2015 - 20:57

@Alain: Merci pour le vocabulaire et la correction grammaticale pour "bordé".

Au sujet des clous je ne comptais pas les laisser, il est bien précisé dans les pages suivantes de les retirer. Je comptais également alterner une baguette par bord, merci de me l'avoir confirmé.

Au sujet de la quille vrillée, je pense que la pose du pont a bien rectifié le problème, elle me parait droite. Je verrais quand même pour consolider le tout en rajoutant quelques cales afin de soulager les contraintes mais j'ai peur de manquer de bois pour cela.

Je vais également biseauter mes couples comme conseillé, cela parait logique en plus quand on y réfléchi. A propos de l'écartement en V entre 2 baguettes c'était une de mes inquiétudes et ton post y réponds, je biseauterais donc légèrement le chant.

Par contre, je ne vois pas ou est le problème à l'arrière, j'ai l'impression que ma baguette suit bien la courbure du pont, je dois mal comprendre ce que tu veux dire. De toute façon c'était une baguette "test", je vais donc la retirer et tout recommencer.

@Doulos: Merci pour tes conseils, dans le manuel il ne parle pas de rablure, je vais me renseigner. Au sujet du brochetage j'avais déjà regardé quelques sujets mais je ne sais pas quelle baguette brocheter. Dans la notice ils ne font pas vraiment de brochetage, ils se contentent juste de boucher les interstices avec des chutes de baguette, j'ai l'impression qu'ils ne "brochetent" que la dernière baguette de chaque coté (celle la plus proche de la quille).

En tout cas encore merci pour tout ces conseils, j'ai encore beaucoup de doutes et d'incertitudes, je vais commencer par enlever le bordé que j'ai posé et bien tout préparer avant de réessayer. Je vais aussi regarder quelques sujets pour me documenter.


Dernière édition par Elog le Sam 29 Aoû 2015 - 21:45, édité 1 fois

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par kangoo91 le Sam 29 Aoû 2015 - 21:00

Comme Daniel!!

Alex, c'est un bon début... Mais doucement dans la construction.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5649
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 21:16

voilà un petit croquis concernant la rablure ...



un autre pour les virures à brocheter ...

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 21:18



et un dernier pour bien comprendre l'équerrage ! (pas au sens ou tu l'entendais)


daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 29 Aoû 2015 - 21:56

@Doulos: Merci beaucoup pour ces croquis. Au sujet de l'équerrage, me conseilles-tu d’équerrer tout le couple d'un coup ou bien d'équerrer seulement l'endroit ou se pose la 1ere virure, la poser, puis équerrer l'endroit ou se pose la 2ème, la poser, etc... En gros équerrer au fur et à mesure de la pose des baguettes ou bien tout équerrer d'un coup? Le faire au fur et à mesure me permettrait surement de moins faire d'erreurs mais je ne sais pas si c'est conseillé.

Au sujet de la rablure je comprends le principe, après dans mon modèle ils n'en font pas je crois, ils se contentent de faire se rejoindre les baguettes (en gros les baguettes de chaque bord se touchent en se rejoignant, elles ne sont pas encastrées dans la fausse quille).

Au niveau du brochetage c'est bien plus clair également, comme je l'ai dit, sur le modèle, j'ai l'impression qu'ils se contentent de brocheter uniquement la dernière virure de chaque bord, donc je ne sais pas trop.

En tout cas merci pour tout ces précieux conseils, beaucoup de zones d'ombres s’éclaircissent Smile! Je vais étudier tout ça.

Et j'ai compris la leçon: Patience  Wink

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 23:38

Il serait bon d'équerrer en limant tout les couples et du haut en bas sauf le maitre-couple (le plus large) selon le croquis ci-dessus, une fois dans le sens de la proue, une fois dans le sens de la poupe, puis vérifier en appliquant une baguette que tout est en contact, sans vide ou creux auquel cas il faut ajuster au cout par cout.

Au sujet de la rablure, n'y avait pas 2 pièces à fixer par pinces comme sur la photo ci-dessous ? de chaque coté de étrave ? regarde bien dans les pièces à découper ... en principe "constructo" fonctionne ainsi.



au moindre doute n'ai pas peur de poser des questions ! d'autres que moi vont certainement réagir !

Bon courage !

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 23:51

En vérifiant ce n'est pas "constructo" mais "soclaine" qui fonction ainsi, mais faute de pièces tu peux en fabriquer 2 qui te serviront de guide pour bloquer tes virures.
Les 2 premières virures du bas vers la quille (galbord et vibord) n'ont pas besoin d'être brocheter.
N'oublie pas d'alterner ton bordage, une fois tribord, une fois babord, pour que ta coque ne vrille pas.

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Sam 29 Aoû 2015 - 23:54

Ah, j'oubliais de te dire pour une aide efficace ... n'hésite à poster un plan de ton canot !

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 30 Aoû 2015 - 0:00

@Doulos: Ok je vais procéder ainsi pour l'équerrage.

Sinon il y avait bien 2 petites pièces qui se mettent de chaque coté de la proue, ils appellent cela "taquet de proue", je les ai bien mis. Ca ne se voit pas bien sur les photos mais ils sont bien présents!



Encore merci

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 30 Aoû 2015 - 0:04

Et voici le plan pour la la coque du bateau.


Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Dim 30 Aoû 2015 - 0:23

Very Happy

    Daniel, il ne faut pas effiler une virure en épaisseur dans la râblure car elle perd de sa qualité de pointage. Le bordé doit arriver plein bois dans la râblure.

André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 76
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Dim 30 Aoû 2015 - 12:07

Hello
Dans le désordre, pour pas que j'oublie:
André, sur mon dessin le bordage n'est pas à proprement parler "effilé" à son extrémité entrant dans la râblure, mais le petit chant de la latte est coupé (poncé) en biais pour qu'il arrive au moins parallèle à l'étrave(comme quand on construit sans râblure), et mieux (pour qu'il tienne tout seul dans la râblure) avec un "parallélisme un peu négatif" (pour qu'on me comprenne, j'ai exagéré le dessin ce qui te fait penser à un effilage)

Elog écrit :


en gros les baguettes de chaque bord se touchent en se rejoignant, elles ne sont pas encastrées dans la fausse quille


tout d'abord, je n'ai jamais compris ce que vous appelez la "fausse" quille, mais c'est un autre sujet

Sur mes bateaux, il y a la quille qui part de la poupe massif d'étambot) à la proue (étrave) dont le chant reste apparent pour former l'étrave



Ensuite, les baguettes de chaque bord ne se touchent pas en se joignant puisqu'elles entrent dans la râblure d'étrave, et si il n'y en a pas, elles se collent avec leur petit chant venant à plat sur l'étrave. Si comme tu dis les bordés se joignent, les petits chants vont être coupés en biais pour former une pointe vue de dessus (en haut sur le dessin ci-dessous)
Ce ne sera ni esthétique ni solide ni conforme à la réalité !
Les petites pièces que le kit appelle "taquets de proue" sont pour moi des apôtres, à équerrer, et devraient être posés en retrait justement pour laisser la quille apparaître (en bas sur le dessin ci-dessous)


C'est comme ça qu'en construit en navigant où les coques doivent être solides

albertus

Messages : 1588
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 71
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Dim 30 Aoû 2015 - 12:34

Albert. Fausse-quille est un terme impropre, mais c'est celui que nos amis ont retenu pour désigner la "colonne vertébrale" du kit, dans laquelle s'encastrent les couples.

Oublions sa taille démesurée. Comme cette pièce est à l'intérieur de la coque et au dessus de la quille, on devrait plutôt parler de contre-quille.

Pour Alex qui débute. La fausse-quille, c'est une série de planches clouées sous la quille et qui la protège de chocs et de dégradations éventuels (par exemple, si le navire racle des hauts-fonds).

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13220
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 30 Aoû 2015 - 12:42

Merci Albertus pour toutes ces précisions, par rapport au dernier croquis dans le manuel ils suivent le cas du haut et non du bas. En fait dans les numéros suivant ils viennent rajouter ce qu'ils appellent "une roue" à l'avant. J'ai pris quelques photos du manuel pour que vous puissiez voir par vous même.

Avant la pose des bordés:




Une fois les bordés posés:



Rajout de la "roue":




P.S.: Pour le terme fausse quille c'est celui employé dans le manuel, comme je l'ai dit je suis totalement débutant donc je me réfère pour l'instant aux termes du manuel.

EDIT: P.S.2: Merci Alain pour ces précisions.

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Dim 30 Aoû 2015 - 14:06

donc, si je comprend bien la technique préconisée par les kits, on a une fausse quille (que je persiste à appeler la quille) sur laquelle, après bordage, on vient coller une excroissance appelée "roue" (? ? ?) représentant ce-qui-aurait-du-dépasser-de-la-quille-si-on-avait-fait-ça-tout-de-suite-correctement Very Happy Rolling Eyes Very Happy

Je commence à comprendre pourquoi il y a tant de problèmes chez les nouveaux modélistes qui passent du kit au plan !
Finalement, dans un kit rien n'est correct, seul le final compte !
 Et donc, commencer par un kit n'est pas la meilleure des choses ! ! ! !  (? ? ?)

albertus

Messages : 1588
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 71
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 30 Aoû 2015 - 14:43

albertus a écrit:donc, si je comprend bien la technique préconisée par les kits, on a une fausse quille (que je persiste à appeler la quille) sur laquelle, après bordage, on vient coller une excroissance appelée "roue" (? ? ?) représentant ce-qui-aurait-du-dépasser-de-la-quille-si-on-avait-fait-ça-tout-de-suite-correctement Very Happy Rolling Eyes Very Happy

C'est exactement ça Smile

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 30 Aoû 2015 - 17:39

Bon, j'ai passé une partie de la journée a l’équerrage des couples afin qu'ils puissent accueillir correctement les bordés. Je pense du coup ne pas faire de rablure (désolé si j'en déçois certains  Rolling Eyes ) du fait que cela n'a pas été prévu dans le kit et qu'une pièce spéciale (la roue?) est fournie pour compenser cela. J'ai néanmoins bien compris le principe et je n'omet pas de le faire lors d'une prochaine maquette.

Avant de me lancer dans la pose des bordés, j'avais encore 2/3 questions: (désolé si j'en pose beaucoup mais il y a beaucoup de nouveaux principes à assimiler pour moi)

- J'ai lu en fouillant un peu sur le forum et internet qu'en théorie, il fallait qu'il y ait le même nombre de baguettes sur le maitre couple et tout les autres couples. Mes baguettes faisant 5mm de large, cela signifie donc que par exemple, (nombres choisis au hasard), si mon maitre couple fait 50mm de large (par bord), donc 10 baguettes pour le border, et que mon 1er couple fait 30mm il me faudra également 10 baguettes, donc 3mm de large par baguette. Si le dernier couple fait 20mm il faudra donc 10 baguettes de 2mm et ainsi de suite pour tous les autres couples. Est ce correct?

- Faut-il absolument appliquer cette règle? Dans le manuel, ils ne brochettent pas les baguettes à la poupe mais ils disent, je cite: "Nous continueront à couvrir la coque en affinant les virures à l'avant". Affiner signifie t-il brocheter? Est-il nécessaire de brochetter à l'arrière également bien qu'eux n'aient pas l'air de le faire?

- Dernière question, j'ai vu sur certains chantiers qu'on commence a border du haut (le pont) vers le bas (quille) et ensuite on borde de la quille vers le haut, de telle sorte qu'a la fin il reste un trou vers le centre de la coque qu'on bouche pour finir. Dans le manuel, ils se contentent de border de haut en bas (pont vers quille). Quelle est la meilleure méthode?

Encore désolé pour toute ses questions, j'espère ne pas trop abuser. Merci Wink

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Dim 30 Aoû 2015 - 18:29

Bonjour Alex,
Si tu ne fais pas de rablure et je comprends pourquoi dans ce modèle, adouci au maximum les "apôtres" pour que tes virures viennent bien se coller dessus.

Pour ton brochettage voilà la règle en générale,



tu commence ton bordage (coque retournée ) par la quille 2 virures qu'on appelle "Galbord" et Vibord" puis tu continue (en remettant ta coque sur ses appuis ou son ber) aprés celle que tu as posé au niveau du pont .... et tu remonte en appliquant le brochatage a chaque virure .... et en alternance, un coup à tribord, un coup à babord. D'içi là post des photos pour corrections éventuelles !

Tout ce que je te dis là, je l'ai appris de notre "Maître à tous" ALBERTUS ... et tu vois il a déjà réagi, donc tu es entre bonne mains.
Alors bon courage pour la suite ...

daniel54

Messages : 2259
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par reitah le Lun 31 Aoû 2015 - 11:09

Je lis avec attention l'évolution de ton bateau Alex, n'ayant pas encore commencé ma première maquette, j'apprends baucoup en lisant ce post. Même si je ne comprends pas tout... il faudrait que j'ai commencé quelques chose pour me rendre compte je pense.
En tout cas, courage pour la suite, je suivrai attentivement !

reitah

Messages : 37
Date d'inscription : 18/08/2015
Age : 27
Localisation : annecy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 31 Aoû 2015 - 11:59

Merci doulos pour ces précisions, j'ai encore pas mal d'incertitudes dans la façon de procéder mais bon, je vais me jeter à l'eau et essayer, il faudra bien avancer à un moment de toute façon.

Merci reitah, si mon post peut te faire progresser et éviter certaines erreurs j'en suis très content Smile. Effectivement, je pense qu'on se rend beaucoup mieux compte dans la pratique. Je pense d'ailleurs que le fait de poser les bordés va surement me faire réaliser certaines choses qui ne sont pas encore claires à l'heure actuelle.

Je posterai des photos dans la journée surement si j'ai le temps d'avancer! A+

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum