Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 6 Oct - 11:49

Steph a oublié de te dire. Comme dans l'Eglise catholique avant la déplorable initiative de Martin Luther, tu peux acheter nos indulgences. Il suffit de faire un chèque à chacun des admins et à Laurent.

De 100 à 150 € (par personne), nous sommes indulgents.
150 € et plus, nous sommes TRES indulgents.

Indulgence valable un an. Faut pas charrier non plus.  lol!

Alain Degny
Admin

Messages : 14425
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Mar 6 Oct - 12:19

Mon indulgence à moi est gratuite ... et valable pour l'éternité !
avatar
daniel54

Messages : 2542
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 72
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 6 Oct - 12:22

Merci à tous, je sais que ce n'est pas parfait mais grâce à vos conseils j'ai réussi à faire quelque chose d'acceptable!

Alain: Et pour 5€ on a quoi? (je suis un peu raide en ce moment lol! ). Dans tous les cas, je préfère assumer mes péchés et faire face à la sainte inquisition!

PS: Merci Daniel, je vois que tu n'es pas vénal, contrairement à certains Rolling Eyes ...
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 6 Oct - 18:10

Je viens de finir de retailler les baguettes pour dégager le chant du pont à la proue. Je vais donc passer à la pose du plancher sur le pont.

Si vous avez des conseils à ce sujet je suis preneur. Dans le manuel ils posent les baguettes sur toute la longueur du pont et ensuite les coupent à l'aide d'un cutter pour délimiter les planches. Est ce la bonne technique ou mieux vaut-il découper les planches au préalable et les poser une par une. Et d'un point de vue historique (pour coller le + à la réalité), avez vous des renseignements sur la dispositions des planches? leur longueur? les clous sont ils visibles ou non? Je demande par ce que je sais que ça fait souvent débat sur les sujets que j'ai pu lire. Dans le manuel c'est une disposition de ce style:

 ------------|------------|------------|
 ------|------------|------------|------
 ------------|------------|------------|
 ------|------------|------------|------

Ils utilisent environ 3/3.5 planches pour faire une longueur de pont, je dirais environ 10cm par planche soit 5.50m dans la réalité (crédible?, je n'en ai aucune idée). A l'aide d'une pointe, ils font également 2 petit points à chaque extrémité de planche pour symboliser les clous.

Enfin voila, si vous avez des infos ou des conseils sur la pose du plancher, je suis intéressé!

Merci
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Mar 6 Oct - 18:25

Very Happy

   Très bel ouvrage, difficile d'en discuter, cependant la ligne de livet plonge bizarrement à l'étrave.
   Ce canot est donné pour appartenir à quelle marine dans l'historique qui accompagne sûrement le modèle ?
avatar
André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 77
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 6 Oct - 18:47

Salut André, l'historique est très bref, voici le copier/coller (je pense que la traduction est +/- approximative par moment):

"La goélette Albatros a été construite dans les chantiers navals de Baltimore en 1840. Elle possédait déjà un pont armé car elle avait été construite pour défendre les côtes des USA. La forme svelte de la coque et le pont dégagé sont une copie conforme des frégates françaises qui naviguaient fréquemment près des ports américains au cours de la Guerre d'indépendance.
Aux Etats-Unis, la goélette a acquis son aspect définitif à la première moitié du XVIIIe siècle et s'est rapidement établie sur les deux côtes. Sa coque, fine et plate, est idéale pour obtenir une bonne allure. Elles étaient alors consacrées au transport commercial et à la pêche en haute mer"
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mar 6 Oct - 21:20

en fait il faudrait

------------|-----------------------|------------------------|
 -------------------------|-----------------------|------------------------|
------------------|---------------------|------------------------|
------------|---------------------|------------------------|
 -------------------------|-----------------------|------------------------|
------------------|----------------------|------------------------|
 
 Donc, au lieu d'un calpinage à 1 passant, il faudrait un calpinage à 2 passants
avatar
albertus

Messages : 1886
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 71
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 6 Oct - 23:32

La longueur d'une planche de pont est en moyenne de 6 m. Cela, c'est pour la théorie. Dans les faits, la longueur varie selon les planches dont dispose le charpentier, mais le schéma d'Albertus est néanmoins respecté.

L'Albatros est tardif (1840). La largeur des planches qui a été en diminuant au fil du temps est de l'ordre de 20 cm.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14425
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mer 7 Oct - 13:43

Merci Albertus, j'ai cherché la définition pour calepinage car je ne la connaissais pas. Je préfère largement ta disposition à celle du manuel que je trouve trop régulière et symétrique.

Merci Alain, constructo colle a peu près à la réalité du coup comme ils utilisent des baguettes de 4mm de large soit 22cm et des planches d'environ 10cm de long soit 5.50m (je les retaillerai à 11cm je pense du coup pour faire environ 6m). Les clous doivent ils rester apparents? J'avais lu un de tes posts (je ne sais plus le quel) ou tu disais qu'ils étaient non apparents mais je ne sais pas si cela s'applique à l'Albatros et à son époque

PS: je ne pense pas que ça change grand chose mais mieux vaut il découper les baguettes avant de les coller ou alors poser la baguette entière et ensuite faire des marques pour délimiter les planches?
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mer 7 Oct - 16:26

C'est mieux de couper les baguettes avant la pose. Effectivement, la tête des clous était recouvert d'une tape.

Au 1/55e, tu peux représenter le calfatage par le passage d'un crayon gras sur chaque chant des planches.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14425
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mer 7 Oct - 17:40

Ok thanks
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par bernardw le Mer 7 Oct - 19:01

Alain Degny a écrit:..Effectivement, la tête des clous était recouvert d'une tape.



Oui mais les tapes sont elles invisibles?
Même si elles étaient réalisées dans le même bois, je pense que le sens des fils était différent donc...
avatar
bernardw

Messages : 1473
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 69
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mer 7 Oct - 23:24

Salut Bernard.

Réponse de jésuite (je n'ai pas inventé St Ignace de Loréal sans arrière pensée): Tu les ferais comment? Minuscules bâtonnets diamètre 0.4 ou 0.5 mm enfoncés après pré-perçage et arasés par ponçage? 

Tenant compte que pour Alex, c'est son premier modèle, verrais-tu l'ensemble du clouage tel que dans la réalité ou seulement les clous d'extrémités des planches?

Moins compliqué, un simple marquage au crayon, d'une couleur un peu plus soutenue que celle des planches? Ou un marquage au porte-mine, qui serait noir et plus proche du métal que d'une tape en bois?

Ton avis et ton choix seront d'autant plus précieux que nous pourrons en faire principe général pour les gars qui ne font pas (encore) d'Arsenal, mais qui souhaitent faire du réaliste.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14425
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Mer 7 Oct - 23:37

Very Happy

       Bien peu de chance, Alain d'avoir des tapes sur le clouages, à cette époque. On était plus rustique, pointage, chasse, et mastic. 
       Et si l'armateur avait assez de sous pour ce faire ou que le bâtiment avait une destination plus noble et justifiait ces tapons, rien n'empêchait de disposer le sens des fibres dans le même sens que celui des virures du pont.    sunny
avatar
André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 77
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 8 Oct - 0:01

Très intéressant ce petit débat. J'ai posé la première moitié du pont, je n'ai pas encore délimité les planches à l'aide d'un crayon, je le ferai à la fin. Pour les clous je n'ai rien fait donc tout est encore possible. Dans le manuel ils disent de les représenter en faisant une petite marque à l'aide d'une pointe. Je ne sais pas si il est possible de faire quelque chose de réaliste vue l'echelle (et mes capacités limitées Rolling Eyes )

avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Jeu 8 Oct - 0:31

Si André. Nous sommes dans la marine américaine, calquée sur l'anglaise et ces tapes de bois s'appellent circular deck spike covers. 

Pour être précis. Au XVIIIe,  il n'y en avait parfois que sur le gaillard d'arrière réservé aux officiers. Le pleu-pleu de base qui contrairement aux précités, ne portait généralement pas de souliers, pouvait s'arracher la couenne sur les têtes de clous, c'est moins grave que bousiller ses semelles en cuir.

Source:

Peter Goodwin, The Construction and Fitting of the Sailing Man of War 1650-1850.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14425
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par bernardw le Jeu 8 Oct - 7:08

Une simple marque faite avec la pointe d'une mine (B ou 2B) de 0,5 est suffisante.

Question pour Elog: sur ta dernière photo, la teinte du pont semble différente sur babord et tribord; comme si le pont était en deux morceaux coupés au centre. Est-ce voulu? Un côté est-il traité et pas l'autre? Dis nous.
avatar
bernardw

Messages : 1473
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 69
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par michael Gloaguen le Jeu 8 Oct - 7:58

Bonjour à tous
je prends en cours l'Albatros de notre ami elog.bon commencement
Bernard ,je crois qu'il n'y a que la moitié du pont réalisé (babord)

_________________
le courage ce n'est pas d'aller en mer.     c'est d'y retourner....





avatar
michael Gloaguen
Modérateur

Messages : 4263
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 50
Localisation : Penmarc'h,Pays bigouden

http://ar-laeres.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 8 Oct - 10:29

Bonjour Michael et merci.

Bernard, sur la dernière photo, comme le précise Michael, j'ai juste posé le plancher à bâbord (pas encore à tribord), à part ça je n'ai rien fait de spécial.
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Jeu 8 Oct - 11:36

Very Happy

     Ce n'est pas parce que le tapon, en français, a également un nom en anglais, ce qui est normal, qu'il est employé systématiquement. En France aussi on ne les trouvait que sur les gaillards d'arrière et autres dunettes, manquerait plus que ça ! Le matelot ne pouvait pas s'arracher la peau des arpions sur le cloutage de pont, toute ferraille est chassée et le trou brayé ou mastiqué, au XVIème comme au XXIème, en mer comme à terre.
avatar
André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 77
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par bernardw le Jeu 8 Oct - 13:54

Effectivement. Je ne devais pas être bien réveillé en regardant le pont!
avatar
bernardw

Messages : 1473
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 69
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 8 Oct - 14:39

J'ai fini la pose du plancher. Il me reste à passer les chant des planches au crayon gras. Pour les clous du coup je ne sais pas trop, soit je laisse en l'état, soit je les représente à l'aide d'une pointe (ou la mine d'un crayon comme préconisé par Bernard), soit j'essaye de représenter des tapes mais je ne sais pas si c'est réalisable et si oui comment.


avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Jeu 8 Oct - 19:04

Very Happy

      Pas d'intérêt à cette échelle.
avatar
André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 77
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par kangoo91 le Jeu 8 Oct - 19:35

Complètement d'accord. En plus le moindre raté sautera aux yeux!!

Laurent
avatar
kangoo91
Modérateur

Messages : 6182
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 50
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 8 Oct - 19:54

Ok, je vais donc laisser comme c'est. J'ai repassé le chant des planches au crayon, ça ne change pas énormément mais c'est quand même un mieux (je trouve).



Prochaine étape, la pause de ce qu'ils appellent gouttière (je ne suis pas sur que le terme soit bon, "waterways" en anglais) qui vont faire le tour du pont. A priori ça sert de "butée" pour la pose des pavois. corrigez moi si je dis des énormités!
avatar
Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par kangoo91 le Jeu 8 Oct - 21:11

Toi, tu ne dis pas d'énormité!! Par contre la notice est surprenante.

Pour moi, il faudrait d'abord assembler les pavois, puis ensuite "habiller" la partie pont avec les gouttières.

Attends l'avis d'autres membres avant de commencer.

Laurent
avatar
kangoo91
Modérateur

Messages : 6182
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 50
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum