Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 23 Nov 2015 - 11:19

Alain Degny a écrit:Ou comme disent les Savoyards, j'ai mangé de la tomme et j'ai ri.

J'ai mis pas mal de temps à la comprendre Very Happy

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par bernardw le Lun 23 Nov 2015 - 12:56

C'est sûr que ton avatar ne joue pas dans la même cour!

bernardw

Messages : 1363
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 68
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 10 Déc 2015 - 21:25

Salut, j'ai juste besoin d'une petite confirmation: le bordage interne du tableau est bien horizontal (comme son bordage externe)? Çà me parait logique mais dans le manuel il est bordé verticalement, du coup j'ai eu un doute...

Merci Wink

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Jeu 10 Déc 2015 - 22:14

Depuis quand le manuel dit autre chose que des conneries? 

C'est bien horizontal, comme tu le dis.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13251
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Jeu 10 Déc 2015 - 23:16

Alain Degny a écrit:Depuis quand le manuel dit autre chose que des conneries?

lol!  Merci!

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par stf67 le Ven 11 Déc 2015 - 6:35

Elog a écrit:..... dans le manuel il est bordé verticalement, du coup j'ai eu un doute...

Merci Wink

Hallucinant affraid

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5377
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : PLOUIDER

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Ven 11 Déc 2015 - 10:51

Very Happy

     Ah bon ?!  Les tableaux n'ont, en général, pas de bordage intérieur, pas de vaigrage.    Shocked

André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 76
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Ven 11 Déc 2015 - 11:39

Comme en toute chose, il n'y a pas de règle absolue, mais les Anglais et les Américains avaient tendance à vaigrer les tableaux. J'ai vérifié sur des modèles du NMM et des bouquins de chez Conway et de Seaforth Publishing.

Tableau de la réplique de la HMS Rose (La Surprise du film):


_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13251
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par André MIOSSEC le Ven 11 Déc 2015 - 11:48

Very Happy

     En effet, je parlais pour nous, mais je pensais que c'était une généralité, au moins occidentale, comme nous avons eu plutôt tendance à suivre les constructions hollandaises et anglaises qu'à les précéder  ...

André MIOSSEC

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 76
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Ven 11 Déc 2015 - 21:04

Sur ce point là je vous fais confiance les amis. Petite question de néophyte par rapport à ta photo Alain, à quoi servent les renfoncements à gauche et à droite dans le tableau? On dirait 2 petites portes même si ce n'est surement pas ça.

Deuxième question ultra stupide Laughing , dans la réalité le tableau est il en une seule partie que l'on borde après (en gros comme sur mon modèle) ou alors est il constitué de plusieurs planches ce qui lui donne l'aspect bordé? Est ce la même chose pour les pavois?

Merci d'avance

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Sam 12 Déc 2015 - 0:13

Ce sont les sabords de retraite. De chaque côté, on distingue les pitons-anneaux et les crochets pour le gréement des affûts.

Le meuble bas au premier plan est le flag locker, l'armoire aux pavillons avec ses casiers pour les ranger et une toile pour les protéger.



Il est en trois parties, les deux extérieures sont mobiles. Si l'on doit armer les sabords, on les vire. Les sabords de retraite ne sont jamais armés. En cas de besoin, on déplace les deux dernières pièces de l'artillerie de gaillard.



Sur la voûte d'arcasse, il y a deux sabords. Ils s'ouvrent sur l'entrepont. Ce sont donc des sabords de charge. Ils servent aussi pour l'aération. Ils sont percés quasiment sous les baux, trop haut pour être armés. 

Comme il n'est pas réaliste de descendre des canons de la batterie ou des gaillards par le grand panneau, les Anglais percent les sabords de retraite au niveau du gaillard. A l'inverse des mantelets classiques, ceux-ci basculent vers le bas. on voit les gonds sur cette photo:



La frise de couronnement comprend deux parties mobiles pour pouvoir suivre le mouvement des mantelets, quand on les abaisse.

Tu y as aussi ta réponse concernant le bordé du tableau. Les pavois, eux, sont bordés comme le reste de la muraille.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13251
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 12 Déc 2015 - 10:12

Merci Alain pour toutes ces informations détaillées, c'est très clair maintenant. La seule chose qui me choque, c'est le nombre de casiers pour les drapeaux, environ une quarantaine! Ça fait beaucoup de pavillons Shocked !

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par bernardw le Sam 12 Déc 2015 - 18:06

Elog a écrit: La seule chose qui me choque, c'est le nombre de casiers pour les drapeaux, environ une quarantaine! Ça fait beaucoup de pavillons Shocked !



Un casier pour chaque pavillon du grand pavois. Voir le sujet correspondant.
http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com/t3691-grand-pavois-et-code-international-des-pavillons-maritimes

bernardw

Messages : 1363
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 68
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Sam 12 Déc 2015 - 22:01

Ha oui je comprends mieux l'utilité des casiers, effectivement lorsque le grand pavois est hissé ça fait beaucoup de drapeaux!

Merci Bernard Wink

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 13 Déc 2015 - 14:06

Salut tout le monde ,

J'ai (enfin) fini le bordage interne du pavois bâbord et du tableau "arrière" (pléonasme?). Le résultat est loin d'être parfait je pense, voilà ce que ça donne (si vous avez des remarques...):

Pavois coté poupe à bâbord:



Pavois coté proue à bâbord:



Tableau arrière:



Pour la prochaine étape, j'ai envie de m'atteler à la pose de l'étambot, la quille et de l'étrave. Cependant, comme je vous l'avais déjà dit, j'ai un assez gros problème avec l'étrave comme vous pouvez le voir sur cette photo:



En haut j'ai un décalage assez important (en plus sur le reste ça ne suit déjà pas parfaitement la courbe de la coque). Je pense que pour rectifier ça il est plus simple de retoucher directement l'étrave plutôt que la coque (ou alors jouer sur les 2?) mais je préfère avoir vos avis avant de faire n'importe quoi et me faire gronder ensuite Neutral. Il faudra aussi que je perce le trou à l'avant pour le mât de beaupré, peut être mieux de le faire avant la pose de l'étrave, mais j'aurais besoin de vos conseils sur l'outillage pour ça!

J'attends vos remarques et conseils avisés avec impatience,

Merci d'avance Smile!

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Nounours67 le Dim 13 Déc 2015 - 16:19

Hello Elog,

moi, je ferai un gabarit en plâtre sur la coque existante.
Puis, j'en profiterai pour mettre en bonne forme l'étrave fournie.

Mais, ce n'est que mon avis.

Nounours

Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 70
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 13 Déc 2015 - 17:37

Merci Nounours, cela me parait être une bonne idée, le seul problème c'est que je n'ai pas de plâtre, mais j'en achèterai si besoin

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Dim 13 Déc 2015 - 18:22

Un ensemble étrave/taille-mer n'est jamais d'une seule pièce. Ce qui t'arrange: tu vas faire une fausse allonge d'étrave.



Courbée au fer, elle suit la forme exacte de ta coque et va boucher l'espace en haut. Il ne te reste plus qu'à rectifier la pièce du kit en conséquence.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13251
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par michel rosensohn le Dim 13 Déc 2015 - 18:25

Autrement, il y a aussi ce système pour reprendre ton étrave. Tu colle provisoirement avec une ou deux petite gouttes de cyno ton étrave à son emplacement sur la coque, comme sur ta dernière photo. Ensuite, tu prend une petite cale de l'épaisseur de ton plus grand espace entre étrave et coque. Cette cale va te servir de gabarit, en te servant d'elle comme support, tu fait courir tout du long de ta coque un crayon bien aiguisé appuyé contre ta cale. Ce traçage sera l'exact reproduction de la découpe que tu aura à effectuer sur ton étrave. Je ne sais si je me suis bien fait comprendre. Dans la négative, je te ferais un croquis si tu le désir.

michel rosensohn

Messages : 2073
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Dim 13 Déc 2015 - 20:58

Merci les copains, du coup je suis embêté car j'ai plusieurs techniques et je ne sais pas laquelle choisir.

Pour des raisons pratiques la technique avec le plâtre m'arrange moyennement (c'est surement une bonne technique pourtant) car je n'en ai pas à disposition.

Alain: du coup si j'ai bien compris il faut que je retaille un peu mon étrave pour retirer la partie que tu as délimitée et que je rebouche ensuite avec un autre morceau. 2 problèmes se posent
- Quel bois utiliser pour reboucher? je n'en ai pas vraiment en rab surtout aussi épais et de cette essence.
- Comment définir le gabarit de la pièce à rajouter? La réponse se trouve peut être dans le post de Michel ou bien alors la technique de Nounours avec le plâtre.

Michel: Merci pour ton intervention. Je t'avoue que j'ai compris le début mais à partir de "en te servant d'elle comme support, tu fait courir tout du long de ta coque un crayon bien aiguisé appuyé contre ta cale" j'ai du mal à visualiser le principe. Évidemment, si tu as le temps je veux bien un croquis stp.

PS: Alain, j'ai peut être la réponse à ma première question, je pourrais me servir d'un bout de la pièce utilisée pour la quille, il y a facile 10cm de rab et je pense que c'est le même bois et la même épaisseur. Par contre ça sous entend la courber après, je ne sais pas si je pourrais courber une pièce si petite et relativement épaisse sans la casser. Il me faudra encore ensuite la tailler pour qu'elle s'insère parfaitement, d’où le problème de définir un gabarit.

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Dim 13 Déc 2015 - 22:51

Si je me fie à la hauteur de de la quille que l'on devine sous ton pouce, la baguette suffira pour remplir l'usage qui lui est destiné. Ne cherche pas à la courber. découpe dans la masse.

- Maintiens l'étrave en place avec du scotch.



- Découpe un gabarit en bristol  que tu plaques le long de l'étrave et que tu affines peu à peu.

- Quand le gabarit est tip-top, tu le recules pour tracer au crayon la parallèle partant du bord de l'espace entre la coque et le taille-mer.

- maintenant trace et découpe ton allonge de remplissage. Quand elle est parfaitement ajustée à la courbe de la coque et que son côté extérieur est bien parallèle, tu vérifies avec le tracé mentionné au paragraphe précédent.

- Et c'est seulement maintenant que tu découpe le taille-mer.

Si des choses ne te paraissent pas claires (tu n'as sans doute pas, comme moi, un QI de 280 Embarassed ), je te fais un crobard. Very Happy

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13251
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par michel rosensohn le Lun 14 Déc 2015 - 6:22

La proposition d'Alain est très correcte. Cependant, je t'envoie ce petit croquis qui permet une exécution rapide de la reprise des défauts entre quille et taille-mer, et qui pourrait aussi éventuellement te servir. En tout cas, c'est comme ça que je fais pour ajuster mes coupes. Bien entendu, sur le croquis, la ligne pointillé est déportée pour la compréhension.En réalité, elle se trouve en continuité de ton plus grand espace étrave taille-mer.


Quant la reprise est parfaite, rien ne t'empêche alors de diviser ton taille-mer pour en figurer les différents pièces qui le compose.

michel rosensohn

Messages : 2073
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 14 Déc 2015 - 9:59

Merci beaucoup Michel, en fait je n'avais pas compris car je pensais que tu insérais la cale entre la coque et l'étrave et du coup je ne voyais pas comment tu pouvais la faire coulisser vers le bas ensuite du fait que l’espace se rétrécissait. Mais en fait il ne faut pas l’insérer mais juste le poser le long de l'étrave et la faire glisser vers le bas et tracer au fur et à mesure. C'est beaucoup plus clair!

Alain: je pense avoir compris, je vais expliquer avec mes mots:
- En gros, je prends un bout de papier Canson que je taille pour qu'il épouse parfaitement la forme de la coque, j'obtiens donc une forme ressemblant à ta grosse tache blanche Very Happy,

- Je regarde l'écart le plus important (en haut donc) entre mon étrave et la coque, si par exemple il y a 5mm, sur mon Canson je trace une courbe parallèle à celle déjà définie mais décalée de 5mm. Courbe qu'il faudra que je reporte également sur mon étrave pour pouvoir la découper ensuite (ça donnera un trait de découpe semblable à ton premier dessin),

- Une fois cela fait je découpe la pièce dans un morceau de quille selon le gabarit défini. Je vérifie qu'il s'adapte bien à la coque et qu'il suit bien mon gabarit,

- Une fois fait je découpe l'étrave selon le trait déjà tracé. Il faudra aussi que je pense lors des découpes à faire ton espèce de zigzag en bas,

- Ensuite je prie.

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mer 23 Déc 2015 - 16:22

Hello tout le monde,

Comme d'hab j'ai pas trop le temps actuellement donc ça n'avance pas bien vite...

Sinon, pour mon problème d'étrave, j'avais commencé à découper un bout de canson pour faire un patron de la coque et pouvoir découper la nouvelle pièce et puis j'ai réfléchi (ça m'arrive 3 fois par mois environ). En fait sur la photo que j'avais postée, mon étrave est trop basse, je l'avais mise au ras de ma dernière virure mais en fait il faut que je prenne en compte l'épaisseur du pont et de la gouttière, ce qui fait qu'au final elle est plus haute, environ à hauteur de la première virure du pavois. Du coup, avec le nouveau positionnement, l'écart est moins important en haut (je dirais 2 fois moins) et je me suis dit qu'en ponçant un peu l'étrave c'était rattrapable. J'ai essayé et voila ce que ça donne:



Ca me parait déjà beaucoup plus acceptable, qu'en pensez vous?

Elog

Messages : 139
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 29
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Mer 23 Déc 2015 - 17:19

trés trés acceptable ! moi je laisserai comme çà !

daniel54

Messages : 2306
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par stf67 le Mer 23 Déc 2015 - 17:20

La rectification est mineure et peut se faire très facilement, il vaut mieux poncer un peu l'étrave pour que ça colle parfaitement...

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5377
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : PLOUIDER

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum