Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 31 Aoû 2015 - 11:59

Merci doulos pour ces précisions, j'ai encore pas mal d'incertitudes dans la façon de procéder mais bon, je vais me jeter à l'eau et essayer, il faudra bien avancer à un moment de toute façon.

Merci reitah, si mon post peut te faire progresser et éviter certaines erreurs j'en suis très content Smile. Effectivement, je pense qu'on se rend beaucoup mieux compte dans la pratique. Je pense d'ailleurs que le fait de poser les bordés va surement me faire réaliser certaines choses qui ne sont pas encore claires à l'heure actuelle.

Je posterai des photos dans la journée surement si j'ai le temps d'avancer! A+

Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 31 Aoû 2015 - 16:45

Donc j'ai posé les premiers bordés du livet de pont, un bâbord et un tribord. J'ai pas mal galéré notamment car je me suis rendu compte que j'étais vraiment mal équipé, du coup ma conjointe, de passage a brico, m'a ramené des pinces à ressort (on voit l'étiquette sur la 1ere photo en bas) que j'avais pu voir sur quasi toutes les maquettes en cours du forum et ça CHANGE la vie. Du coup j'ai décollé et recollé certains endroits (notamment coté poupe) ou le bordé n'étais pas bien plaqué contre le couple et c'est beaucoup mieux. Le plus gros défaut se trouve au niveau de la proue à la jointure des 2 baguettes, le résultat n'est pas très esthétique et la baguette ne suit pas totalement la courbure de l’apôtre. J'hésite à tout décollé et refaire, je ne sais pas trop... Voici quelques photos:











Sinon je me suis aperçu qu'en fait, dans le manuel, ils ne brochètent pas à la poupe pour la simple et bonne raison que toute la quille est recouverte par les baguettes et que plus tard ils rajoutent une "fausse" quille (comme le montre le numéro 25 sur la photo) pour compenser cela. Il aurait surement était plus simple de faire une quille un peu plus haute et ne pas tout recouvrir, mais bon le kit est prévu comme ça.. Du coup je ne sais pas si je dois brocheter seulement à la proue. Cela change aussi l'endroit de pose du galbord et vibord du coup (a leurs sujets, doivent-ils être brochetés ou non?).



J'ai encore beaucoup de doutes sur la bonne démarche à suivre...
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par daniel54 le Lun 31 Aoû 2015 - 18:03

Bonjour Alex,

C'est pas mal du tout, bravo !

Tu peux poursuivre en collant tes deux baguettes au niveau de la fausse quille (galbord et vibord ) sans les brocheter, c'est aprés qu'en fonction de l'espace qui reste que tu peux brocheter en appliquant la règle énoncée plus haut.
Tu mesure avec un metre de couturière l'espace restant sur le maître couple entre vibord et la virure du pont et tu fais tes calculs du nombre de virures à poser et leur largeur aux extrémités. Sur tes baguettes n'oubli pas de faire un repère au crayon pour marquer l'emplacement du MC. Ce sera certainement plus court vers la proue que vers la poupe.
D'ici là post un photo ... il sera tant de rectifier si besoin est.
Allez, bon courage ...
Daniel,
avatar
daniel54

Messages : 2843
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 72
Localisation : Vandoeuvre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Lun 31 Aoû 2015 - 19:50

Le galbord est parallèle à la quille et le vibord suit. Plus l'espace entre les virures basses et hautes est large au niveau du raccord à l'étrave, plus le brochetage est facile. La poupe ne pose pas de problème.

Le brochetage de proue n'est pas très compliqué sur ce modèle, car elle est effilée, contrairement à celles des navires des siėcles précédents, beaucoup plus rondes. Pour un début, tu as fait le bon choix.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par kangoo91 le Lun 31 Aoû 2015 - 20:18

La fausse quille est réalisée avec  un bois de meilleure qualité, le CTP, ce n'est pas terrible comme aspect final!
Beau début, continues comme ça. 

Laurent
avatar
kangoo91
Modérateur

Messages : 6470
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 50
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Lun 31 Aoû 2015 - 21:57

Merci à tous, je fixerai le galbord demain (si je suis en forme: j'ai la crève Crying or Very sad ) et posterai la photo. Bonne soirée a tous!

Alex
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mar 1 Sep 2015 - 0:03

Comme prévu, il est très difficile d'avoir une étrave correcte avec cette méthode de collage


revenons sur le brochetage :
Donc on mesure l'espace disponible sur le chant de chaque couples pour déterminer la largeur des baguettes à cet endroit pour pouvoir en avoir le même nombre partout.
Selon la forme de la coque, on pourrait très bien avoir à la poupe une mesure plus longue que le maitre couple.
Dans ce cas, forcément on n'effile pas les baguettes, mais on les pose "comme elles veulent bien se poser", sans essayer de les faire se joindre.
Pour combles les espaces qui vont se créer, on collera des morceaux de baguettes taillées en sifflet
Personnellement je brochettes les lattes "au pif", au fur et à mesure de leur placement et bord par bord, car sur une vraie coque je n'ai jamais vu de symétrie rigoureuse
Par contre, ce qu'on oublie souvent, c'est de "casser" le chant des lattes (un par latte) de façon à ce que la longueur de la baguette touche bien le chant non cassé de la baguette déjà posée. 

 Un dessin pour être certain d'être compris :

En effet, la solidité de la coque dépend uniquement du collage des lattes entre-elles (les couples, on pourrait les retirer... et d'ailleurs on le fait pour les chaloupes (on pose un papier collant sur le chant des couples pour que les bordages n'y collent pas (couples qui ne sont pas collés à la quille). Après avoir "démoulé" la coque, on installe par l'intérieur des membrures
D'où l'ineptie de conseiller de clouer les bordages sur les couples, les débutants croyant alors que le bordé tient par les clous. Si en statique c'est pas grave, en navigant cela ne pardonne pas !

avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 1 Sep 2015 - 0:14

Avant de faire quoi que ce soit, mesure sur le plan la hauteur visible de la quille puis la hauteur de la baguette destinée à faire la quille. Et tu nous dis. En fonction du résultat, la pose du galbord sera différente.

Surtout, tu ne colles rien avant de répondre.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 11:01

Bonjour tout le monde,

Merci Albertus pour toutes ces précisions. J'ai bien compris ce que tu voulais dire. D'ailleurs, mon maitre couple (enfin mes maitres couples car il y en a 2 identiques) mesure 5.1cm environ mais le dernier couple (celui de la poupe) mesure environ 2.7cm mais comme toute la quille doit être recouverte il faut rajouter 3.6cm (la partie nue de la quille sous le dernier couple) du coup on arrive à environ 6.3cm. Au final la surface a couvrir est plus importante a la poupe qu'au maitre couple, du coup je ne devrais pas brocheter à l'arrière et rajouter des bouts de baguettes pour combler. Une petite photo au cas ou je ne serais pas clair:



Alain, je ne suis pas sur d'avoir compris exactement ce que tu voulais que je mesure. J'ai pris une photo du plan du coup. La hauteur de la baguette fait 5mm. Pour la hauteur visible de la quille je ne suis pas trop sur, du coup j'ai pris plusieurs mesures, dis moi si ce n'est pas ça que tu veux.


avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 1 Sep 2015 - 12:28

J'ai remarqué que tes couples centraux, ci-dessus le 7, viennent en arase de la fausse-quille. C'est pour cela que j'ai posé ma question.

Le couple étant en arase, les galbords bâbord et tribord déborderont et formeront une encoche centrale.

Admettons que la partie visible de la quille fasse 5 mm et la hauteur de la baguette 7 mm. Celle-ci viendra s'encastrer dans l'encoche (crobards 1 et 2).



Si par contre, la partie visible de la quille est de 5 mm et la hauteur de la baguette 5 mm, le bordé, épaisseur 2 mm ne laissera plus visible que 3 mm de quille. C'est le crobard 3 et ce n'est pas bon.

Il te faudra donc diminuer le couple pour tenir compte de l'épaisseur du bordé (Pas nécessairement de 2 mm, car tu peux poncer le galbord pour en diminuer l'épaisseur) afin d'obtenir ce que montre le crobard 4.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 13:53

Effectivement, les couples 2 à 7 arrivent en bordure de la quille. Chose étonnante par contre, sur le plan, la baguette mesure bien 5mm de hauteur (voir photo) tandis que dans la réalité et dans la nomenclature du manuel la baguette utilisée ne fait que 4mm de hauteur.



Le bordé quant à lui ne mesure que 1.5mm d’épaisseur. Par contre je dois poncer tout le couple pour garder la bonne forme non? Je ne peux pas me permettre de poncer juste la partie du couple ou sera posé le galbord? Du fait que j'ai déjà posé 2 bordés en haut ça risque de poser des problèmes si je dois poncer le couple en entier non?

Dernière petite question, j'ai du mal à voir ou va s’arrêter le galbord à l'avant, doit-il s'arreter au 1er couple, avant, après? J'ai pris une photo avec le galbord juste posé, cela illustre d'ailleurs bien le problème que tu évoquais Alain. Cela me fait aussi réaliser que le chant du galbord devra être légèrement poncé si je veux qu'il colle bien à la fausse quille.



En tout cas, encore merci à tous pour tout vos conseils et votre patience vis à vis de toutes mes interrogations Smile, j'ai parfois l'impression d'abuser un peu!
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 1 Sep 2015 - 15:43

je te propose ceci:



Ta baguette fait 4 mm au lieu de 5 (merci Constructo).

La courbe originale du couple est matérialisée par une suite de points (crobard 1). Tu ponces doucettement tes extrémités de couples suivant le patron en traits pointillés.

Ton bordé qui fait 1.5 mm va donc déborder de 1 mm. Tu colles une baguette de 1 mm d'épaisseur sur la tranche de la fausse quille. C'est la pièce de remplissage du crobard 2, puis tu colleras dessus la quille de 4 mm. C'est fini.

Ainsi, tu auras moins à rectifier le couple, qui conservera une courbe beaucoup plus naturelle.

Voila, M'sieu. Et tu n'abuses pas. Enlève-toi cela de la tête.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 16:22

Merci Alain, je comprend le principe, quelques petites précisions cependant:

- Je dois coller la baguette de 1mm d'épaisseur sur toute la longueur de la fausse quille?
- Comme tu peux le voir page 2 sur la photo du plan, les couples n°2 à n°7 (6 couples au total) arrivent tous en bordure de quille, est-ce que du coup je dois faire ce que tu proposes sur ces 6 couples?
- Question stupide, mais pourquoi ne pas directement mettre une baguette de 1.5mm d’épaisseur sur la fausse quille et ne rien poncer sur les couples?



EDIT: pour la dernière question, je crois avoir la réponse, 4+1= 5mm du coup on respecte les dimensions du plan (même si la fausse quille ne dépasse que de 4mm au final au lieu de 5mm sur le plan)
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mar 1 Sep 2015 - 16:48

J'aimerais qu'on m'explique pourquoi une fausse quille et pas une quille coupée à la bonne hauteur !

Cela aurait tout résolut !

pour la pose du galbord, voici comment cela se présente à la proue et à la poupe


au dessus du texte, la râblure de proue




galbord, ribord et bordés au niveau de a poupe, affleurant la quille et l'étambot parce qu'encastrés dans la rablure 







le massif d'étambot est recouvert de lattes non brochetées et des morceaux coupés en sifflet comblent les espaces
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 18:48

Merci Albertus, j'ai bien compris le principe pour la poupe, à savoir ne pas brocheter et combler les espaces avec des bouts de baguettes, je vois aussi bien la position du galbord. J'ai bien compris le principe du brochetage pour la proue, comme je l'ai dit, la seule chose sur laquelle j'ai un doute malgré tes photos est ou s'arrête le galbord pour la proue, doit-il aller jusqu'au 1er couple? plus loin? moins loin...?
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mar 1 Sep 2015 - 21:08

Le galbord est la première virure du bordage, le vibord en est la seconde, les autres virures n'ont à ma connaissance pas de noms propres jusqu'au dessus de la muraille où on trouvera la virure de livet (faisant la jonction entre la muraille et le pont) et la ou les virures plus épaisses posées à "la ceinture" de la coque, et appelées "préceintes".
Les virures de galbord (comme toutes les virures) font la longueur du bateau, elles vont de la proue à la poupe en s'insérant sur leur longueur dans la râblure de quille, en s'insérant par leur petit chant avant dans la râblure de proue et par leur petit chant arrière dans la râblure de poupe.
Galbords et vibords ne sont pas brochetés

On appelle virure un alignement de bordages faisant la longueur de la coque, les bateaux étant généralement plus longs que la hauteur du fût des arbres dont sont tirés les bordages
En modélisme, même de grand format, on utilise généralement des baguettes de longueur suffisante que pour être posées sur la longueur de la coque. Dans le cas où il faudrait juxtaposer deux lattes pour constituer une virure, on fera la jonction vers le milieu de la coque, la jointure à cheval sur le chant d'un couple, généralement sur les trois ou quatre couples centraux, de part et d'autre du maître couple
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 21:19

Ok, ce qui rend difficile la visualisation dans mon cas (en plus du fait que je suis débutant) vient du fait que l’étrave, l'étambot et la quille sont rajoutés après, il est donc plus dur pour moi de me rendre compte!

Encore merci pour toutes ces précision cheers
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mar 1 Sep 2015 - 21:21

Te tracasses pas, et pose toutes les questions que tu veux jusqu'à bien comprendre
D'ailleurs si tu ne comprends pas, c'est parce qu'on n'explique pas bien !
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mar 1 Sep 2015 - 22:01

Le galbord est parallèle à toute la longueur de la quille. Le vibord suit et peu à peu, du fait de la rondeur de la coque, les virures vont commencer à se courber vers le haut.

Les virures de proue sont plus large vers le centre du navire, plus étroites vers l'étrave.

A contrario, les virures de poupe vont s'écarter en éventail. Lorsqu'il te faudra poser les planches de remplissage, elles seront de taille normale vers le centre et plus large vers l'étambot (crobard 2, en vert).



Erreur à ne pas commettre (en rouge). Une planche de remplissage, une extrémité de virure ne se termine JAMAIS en pointe. On le voit sur les kits montés "from the box", en suivant les instructions des fabricants, mais c'est une hérésie.

Quand tu commenceras à poncer, récupère la sciure de ponçage et conserve la dans une petite boîte. Mélangée à de la colle diluée, elle te permettra de reboucher les petites imperfections et elle aura la même teinte que le reste de la coque, puisque c'est le même bois. Ceci, tu ne l'obtiendras pas avec de la pâte à bois du commerce.

Sur ton prochain modèle, nous t'apprendrons à réaliser les assemblages à écarts droits et à traits de Jupiter, mais chaque chose en son temps.

Tu n'es pas là depuis longtemps, mais nous remarquons déjà deux qualités chez toi: tu te poses les questions avant de te lancer dans un boulot et tu piges vite. Tu seras un bon modéliste, c'est sûr.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mar 1 Sep 2015 - 22:35

albertus a écrit:D'ailleurs si tu ne comprends pas, c'est parce qu'on n'explique pas bien !

Oh non, au contraire vous expliquez tous très bien, en 3 jours j'ai déjà appris énormément de choses que ce soit sur le vocabulaire ou sur les techniques, notamment au niveau du bordage. Les choses sont bien plus claires maintenant.

Merci Alain, je comprend le principe. Pour la technique de la colle + sciure je l'avais déjà lu sur pas mal de posts mais merci de me la rappeler. Dernier point sur lequel ce n'est pas clair et que je t'avais demandé tout a l'heure, c'est au sujet du rajout de la baguette de 1mm sur la fausse quille, est ce que je dois la rajouter sur toute la longueur de la quille ou non?
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Alain Degny le Mer 2 Sep 2015 - 0:19

Oui, sur toute la longueur de la quille. Elle sera couverte par le galbord. Il faudra bien sûr que le taille-mer soit en alignement du pied de la quille.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 15185
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mer 2 Sep 2015 - 1:22

Ok, du coup les 2 bordés que j'avais déjà posés au niveau du livet de pont vont poser problème car il vont m'empêcher de mettre la baguette jusqu'en haut.
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mer 2 Sep 2015 - 9:09

seule la pointe va gêner, et il me semble qu'elle ne colle pas bien
Tu peux donc déclouer, redresser le bout des lattes, poser la planchette de 1,5mm puis rabattre les lattes en ajustant leur extrémité, bien encoller, ne plus clouer mais faire tenir contre les apôtres avec des élastiques
A propos des clous, si on a une coque avec des clous on n'arrive pas à la poncer correctement puisque les têtes des clous sont plus dures que le bois à poncer. Il faut donc tout déclouer, sans tracas puisque les clous ne servent à rien d'autre qu'attendre que la colle sèche
Comme alternative aux clous, il y a les épingles à tête de verre (perle) qui, une fois ôtées, laissent le bois se refermer, leur trou, plus fin, n'ayant fait qu'écarter les fibres sans les casser
Il y a aussi les épingles à tableau, en plastique, que l'on pique dans le chant du couple, sous la planche posée, et dont le rebord plaque la planche contre le couple
Il y a aussi les bracelets élastiques qui entourent la coque
Sur les modèles navigants, les couples étant évidés, on utilise des pinces qui plaquent les lattes aux couplex et les lattes entre-elles
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mer 2 Sep 2015 - 9:17

Pour revenir au ponçage de la coque (t'en es pas là mais il faut prévoir) il y a sans doute dans le kit des lattes plus épaisses à poser sous le livet, appelées "préceintes"
Si on les a posées, la surépaisseur qu'elles présentent va là aussi empêcher le ponçage correct.
L'astuce consiste à poser des préceintes de même épaisseur que les bordages, puis, zprès ponçage, à contrecoller des fausses préceintes de l'épaisseur de la surépaisseur prévue
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par albertus le Mer 2 Sep 2015 - 9:35

Encore un truc : Alain nous l'a rappelé :


une extrémité de virure ne se termine JAMAIS en pointe
Sur les vrais bateaux, les deux côtés d'une virure sont découpés d'après le relevé par gabarit, et le brochetage consiste alors parfois à élargir le bordage.
Dans les cas où on décide malgré tout de poser un bordé coupé "en sifflet, cela se fait sans pointe au sifflet, comme ceci (et on comprend mieux l'appellation "sifflet")

 
avatar
albertus

Messages : 2038
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 72
Localisation : Soiron - Belgique

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Elog le Mer 2 Sep 2015 - 11:35

Bonjour Albertus et encore merci pour toutes ces précisions.

Effectivement, juste la pointe va gêner, j'avais aussi opté pour la solution de décoller l'extrémité des bordés du fait que ce n'était pas très esthétique et tout bien recoller et adapter une fois la baguette en place.

Merci pour toutes les techniques citées pour maintenir les bordés en place, malheureusement je n'ai pas d’élastique (enfin pas assez gros et solide du moins). Je dispose juste de pinces a ressort.

Dans le kit je n'ai pas vu de "préceinte", toutes les baguettes utilisées pour le bordage sont identiques.

Du coup, j'ai décollé, au niveau de la pointe, les 2 baguettes que j'avais posées. J'ai poncé pour enlever les résidus de colle, je pense donc coller la baguette sur la quille. Seul petit problème, la quille a une largeur de 4mm et les bordés eux font 5mm du coup il me faudra réduire ma baguette d'1mm avant de la poser (je pourrais la poser et poncer après mais les couples vont me gêner pour bien poncer je pense). Du coup je pense la découper à l'aide d'un cutter avant de la poser, j'espère être assez précis, ça ne fait pas beaucoup de marge 1mm!
avatar
Elog

Messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 30
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albatros (1840) , Constructo 1/55e

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum