Chaudières verticales en modélisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaudières verticales en modélisme

Message par Nounours67 le Dim 8 Nov 2015 - 9:19

Salut bisamme,

je vais faire mon possible pour être le plus simple et compréhensible.
Je vous présente les cinq types de chaudières employées le plus fréquemment en modélisme:

1) La chaudière de base:



C'est la plus simple et fonctionne comme une cocotte-minute, mais avec un tube central ouvert à ses deux extrémités qui augmente la surface de chauffe.




2) La chaudière à tubes-flamme, ou tubes de fumées:



Amélioration de la chaudière de base: des tubes verticaux ouverts aux deux extrémités augmentent nettement la surface de chauffe,
mais réduisent aussi le volume d'eau chauffé et donc l'autonomie.




3) La chaudière à serpentin:



Le top du top ! L'eau entre à la base du serpentin, et en ressort par le haut sous forme de vapeur surchauffée.
Mais les problèmes d'alimentation en eau en font un modèle difficile à réaliser




4) La chaudière mixte:



Compilation des trois systèmes précégents, mais élévation du centre de gravité !




5) La chaudière annulaire:



Des tubes amènent l'eau du bas vers le haut sous forme de vapeur surchauffée après être passés par le tube central.
Redoutable d'efficacité, mais difficile à réaliser.


Tschüss
Nounours
avatar
Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Mich15 le Jeu 7 Jan 2016 - 0:20

Tiens-donc !

Je n' avais pas visité toute la partie vapeur initiée par Nounours , que je complimente.

Je ferai juste un petit complément sur deux points.

1/  La verticale simple du premier dessin peut être facilement améliorée pour le rendement chauffe en introduisant  un peu de laine d' acier lâche ,ou de copeaux de tournage, dans la cheminée.


2/  La difficulté des systèmes à "recyclage" , ou à réintroduction d' eau, c' est justement de réinjecter par pompe, avec une pression supérieure à celle interne .
Ce système existait, bien-sur, pour assurer l' autonomie .
Mais en "navigant" RC .... bonjour !!!!!   Mais ça existe.
avatar
Mich15

Messages : 947
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 72
Localisation : Haute Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Nounours67 le Jeu 7 Jan 2016 - 0:45

Hello Mich15,


" La verticale simple du premier dessin peut être facilement améliorée pour le rendement chauffe en introduisant  un peu de laine d' acier lâche ,ou de copeaux de tournage, dans la cheminée."


Je pensais aussi à introduire dans la cheminée une vis sans fin en laiton en contact permanent avec les bords de la cheminée
Je ne connaissais pas l'astuce de la laine d'acier.
Je vais l'essayer en rajoutant une tige centrale de laiton, avec nombreuses aspérités pour que la laine s'enroule autour sans retomber.

Toujours ravi d'avoir de tes conseils !

Cordialement
Nounours
avatar
Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Nounours67 le Jeu 7 Jan 2016 - 20:43

Hello Mich15,

y'a un truc qui me turlupine dans ton dernier post:
"La difficulté des systèmes à "recyclage" , ou à réintroduction d' eau, c' est justement de réinjecter par pompe, avec une pression supérieure à celle interne ."

Pourtant, tu me corriges si je dis des conneries, l'eau du serpentin n'est jamais en contact avec celle de la chaudière, elle n'est donc pas soumise à la même pression.
En fait, elle pourrait même circuler en thermo-syphon, sauf que le débit vapeur serait trop faible pour le moteur.
Par contre, l'eau dans la chaudière subit une pression nettement supérieure à 1 bar, et la vapeur sortant du serpentin est ainsi surchauffée.
D'où l'intérêt du système !

Cordialement
Nounours
avatar
Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Mich15 le Jeu 7 Jan 2016 - 21:19

Bon, Nounous, va falloir que je révise un peu, car à cette heure-ci, je rentre de la Musique, et c' est ma première sortie depuis un mois exactement.
..... et l' anesthésie me coince encore un peu de la comprenette .

Je vais réviser mes sources, mais j' ai le souvenir d' un modéliste "maquette" ayant réalisé une chaloupe très belle, navigante, mais qui n' avait pas tenu la distance. Il m' avait expliqué le fonctionnement de sa pompe, et j' en ai gardé le souvenir qu' il faut bien remplacer l' eau consommée si l' on veut traverser quelque mer.

Pour ma part, j' en suis resté simplement  à une navigation style Tamise, juste limitée à la contenance de ma chaudière....... Quoique 1/2 heure de nav en R.C. , c' est amplement suffisant.


Tant que j' y suis, ton idée d' une tige centrale avec des picots pour retenir la ferluche, est excellente.
Pense à la faire amovible, car en statique, dans une expo par exemple, faut pas que ça chauffe trop, et tourner au ralenti, tout au contraire de la navigation.
avatar
Mich15

Messages : 947
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 72
Localisation : Haute Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Nounours67 le Ven 8 Jan 2016 - 1:26

Merci Mich15,

je te laisse à tes révisions, et te souhaite de te remettre au plus vite !

Cordialement
Nounours
avatar
Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Nounours67 le Mer 13 Jan 2016 - 1:58

Hello Mich15,

des nouvelles fraîches à partager sans retard !
- ne JAMAIS ralentir les gaz de fumées ! Au contraire, pour augmenter le rendement, il serait bon de pouvoir les accélérer, diffficile dans tous les cas.
- c'est le même phénomène que le froid: quand le thermomètre marque -5°C et que le vent souffle, le froid ressenti est nettement inférieur
- donc, une des solutions consiste à introduire dans le tube de chauffe en face du brûleur une fine lame en INOX, découpée sur les deux bords tangents au tube de chauffe, et de les tordre légèrement, celles de gauche vers le haut, celles de droite vers le bas, ou l'inverse.
On obtient ainsi une sorte d'ensemble fixe d'hélices bipales en série, qui vont faire tournoyer les gaz brûlants de la flamme, en léchant les parois du tube de chauffe.
Dès que j'aurai une minute, je tente l'essai, et photos suivront

Cordialement
Nounours
avatar
Nounours67

Messages : 1350
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Illkirch-Graffenstaden 67400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Mich15 le Mer 13 Jan 2016 - 11:39

Oui, tout ceci est discutable .....

Ne jamais ralentir ? Tout dépend du mode de chauffe, je pense. Que ce soit alcool (mon cas) ou à gaz, il n' y a pas de fumées, juste de l' air chaud , lequel peut participer à la chauffe plutôt que de partir bêtement dans l' air.

Tu parles du vent ? Et bien justement, je pense que la sensation de froid est la conséquence de l' échappement des calories. Plus elles sont évacuées vite et moins c' est favorable à la chauffe.

Quand je parle de "ferluche", ce n' est pas tassée, bien-sur.

Quant à ton idée de chicanes hélicoïdales, elle semble judicieuse. C' est certainement une solution aussi.


Maintenant, puisque nous parlons cheminée dans une verticale :

Dans le descriptif de ce que j' ai construit, il était proposé de directement faire sortir la vapeur morte du moteur dans la cheminée, juste au-dessus de la chaudière. Ca devait aussi théoriquement aider au tirage. ... mais, à l' usage, un défaut : des gouttes chaudes étaient éjectées par le haut de la cheminée , dangereuses, entre autres, pour un observateur curieux.

J' ai donc intercalé un condenseur très simple : un tube de plomberie de 15 , vertical, l' arrivée du moteur en bas, le départ en haut , direction la cheminée toujours. Plus de problèmes.
Juste une pipette pour virer l' eau après la chauffe.

Je pense que c' est à cette étape qu' une pompe devait récupérer l' eau pour la réinjecter dans la chaudière pour l' autonomie.

Cordialement,
Michel

avatar
Mich15

Messages : 947
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 72
Localisation : Haute Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudières verticales en modélisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum