Pop Pop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pop Pop

Message par titi29300 le Mar 8 Déc 2015 - 3:45

Bonjour à tous

En rangeant mon atelier j'ai retrouver mon petit bateau a vapeur acheté au salon de la maquette à Paris il y a quelques années
je vais lui redonner un coup de neuf
J'ai perdu le bruleur alors j'ai fabriqué avec un peu de tôle et de la bougie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Longueur 12 cm son bassin idéal: la baignoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le moteur pop-pop est des plus simples : un bruleur (typiquement une petite bougie plate), une petite chaudière remplie d'eau au départ, et typiquement deux tubes fins partant de cette chaudière, avec l'autre extrémité sous le niveau de l'eau et orientée vers l'arrière. Un seul tube suffirait pour le fonctionnement (Cf. infra), cependant le remplissage initial de la chaudière serait difficile alors qu'avec deux tubes il est aisé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- fig. 1 - Moteur pop-pop classique à deux tuyères - vue de dessous - Une bougie, une cuve de chauffe et deux tubulures - Les petites flèches situées à l'extrémité des deux tubulures, ou tuyères, tentent de schématiser la circulation de l'eau
L'inventeur initial est Désiré Thomas Piot, qui, alors qu'il était londonien, déposa deux brevets n°20081 (en 1891)2 et n°26823 (en 1897). Cet ingénieur français, spécialiste en génératrices électriques, s'est illustré au concours Lépine, et sa première action notoire en « technologie pop-pop » est une demande de brevet sur un perfectionnement des chaudières à vapeur. Il semble cependant si peu convaincu par son invention qu'il mentionne que son moteur pourrait être utilisé à la propulsion de jouets.
Son moteur est constitué par un serpentin, contenant de l'eau, chauffé par une source de chaleur. Les deux extrémités du serpentin aboutissent à la poupe (l'arrière) du bateau sous la ligne de flottaison. Le serpentin doit être rempli d'eau avant le démarrage du moteur. Si le moteur est correctement réalisé, il ne s'arrête qu'à l'extinction du foyer.
Le 10 octobre 1916, C.J. Mc Hugh se voit accorder aux États-Unis le brevet n° 1 200 960 (US Patent)3. Il consiste à améliorer l'invention de l'ingénieur Piot, en créant une chambre d'évaporation munie d'une membrane flexible à sa partie supérieure. Même si certains spécialistes de la technologie pop-pop dénigrent cet artifice qui diminuerait d'après eux le rendement de la machine, le bruit généré par cette capsule flexible est à l'origine du nom de pop-pop, le moteur Piot étant quasiment silencieux.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENT ALLER SUR CE LIEN: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

@+
titi29300

titi29300

Messages : 213
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 64
Localisation : Quimperle

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum