L'Hermione de Papykaki

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Sam 29 Juil 2017 - 9:32

Bonjour à tous,

D'après moi, J-Marc se pose la question du délardement des couple. Opération qui permet de rabattre les angles des couples en fonction du passage des lames de bordage. Si c'est cela, effectivement, ce n'est pas encore fait, Hachette m’étant la charrue avant les bœufs.

michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par papykaki le Sam 29 Juil 2017 - 9:50

michel rosensohn a écrit:Bonjour à tous,

D'après moi, J-Marc se pose la question du délardement des couple. Opération qui permet de rabattre les angles des couples en fonction du passage des lames de bordage. Si c'est cela, effectivement, ce n'est pas encore fait, Hachette m’étant la charrue avant les bœufs.

Si c'est cela, l'as tu déjà fait ? 

Je te trouve très discret en ce moment. Où en es tu ?
avatar
papykaki

Messages : 722
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 70
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par René VDH le Sam 29 Juil 2017 - 9:52

papykaki a écrit:
Alain Degny a écrit:Ah, le tison! C'est à cause de lui que je ne retiens pas l'idée que ce puissent être des récupérateurs de chaleur. Sous le four Brodie, il y en un, mais c'est un tube qui traverse le pont et l'envoie dans l'entrepont. Une bonne idée.

Ici, les tisons qui s'échappent accidentellement, tombent par les fentes dans l'entrepont, peuvent entraîner un départ de feu.

Donc je vais boucher ces fentes.
Ces fentes ne seraient-elles pas un réceptacle. ?
avatar
René VDH

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 66
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par René VDH le Sam 29 Juil 2017 - 9:58

Alain Degny a écrit:Les couples ont été équerrés en tout début de construction.
Que nenni.




Dernière édition par René VDH le Sam 29 Juil 2017 - 11:52, édité 1 fois
avatar
René VDH

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 66
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Sam 29 Juil 2017 - 10:03

papykaki a écrit:
michel rosensohn a écrit:Bonjour à tous,

D'après moi, J-Marc se pose la question du délardement des couple. Opération qui permet de rabattre les angles des couples en fonction du passage des lames de bordage. Si c'est cela, effectivement, ce n'est pas encore fait, Hachette m’étant la charrue avant les bœufs.

Si c'est cela, l'as tu déjà fait ? 

Je te trouve très discret en ce moment. Où en es tu ?
Bonjour Papykaki,

Je n'ai pas encore fait cette étape, pour l'instant, je bosse sur les éléments de la grande chambre, et sur des recherches de plans et autres éléments de ma futur autre maquette de l'antiquité. C'est aussi pourquoi, je ne répond pas toujours aux posts, mais je suis toujours là, et suis avec attention tout les sujets qui sont évoqués sur le site.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Xierra le Sam 29 Juil 2017 - 10:40

Concernant l'équerrage, je ne sais si cela y correspond mais dans le n° 50, il a été livré 4 assez grosses "doublures" de couples à coller sur les couples à l'avant de la proue.

A+
avatar
Xierra

Messages : 701
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 58
Localisation : Tomblaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Alain Degny le Sam 29 Juil 2017 - 11:21

René. L'équerrage, c'est vérifier que les couples sont parfaitement perpendiculaires à la fausse-quille du kit. Le biseautage des tranches, c'est autre chose.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14720
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Sam 29 Juil 2017 - 11:53

En termes professionnels, nous avons délardement (le plus usité), biseautage, ou encore dégraissage. Ces termes sont usuels dans la charpenterie, un peu moins dans le maquettisme. Dans ce domaine, des noms ont été inventés ou détournés, par manque justement de connaissance dans les domaines professionnels.


Dernière édition par michel rosensohn le Sam 29 Juil 2017 - 11:56, édité 1 fois
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par René VDH le Sam 29 Juil 2017 - 11:56

Au temps pour moi , j'en apprend tous les jours.  Shocked
Ceci dit , voila du bien beau travail.
avatar
René VDH

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 66
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par papykaki le Sam 29 Juil 2017 - 12:06

René VDH a écrit:Au temps pour moi , j'en apprend tous les jours.  Shocked
Ceci dit , voila du bien beau travail.

Merci Renè

Bien sûr le biseautage sera fait juste avant le bordé et j'espère que Hachette a prévu un double bordé.
avatar
papykaki

Messages : 722
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 70
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Xierra le Sam 29 Juil 2017 - 12:58

Dans le n° 51, il est effectivement indiqué de "bisauter" certains couples afin de permettre ultérieurement le bordage.
Dans le n° 51 toujours, Hachette parle de 1er bordé. On peut donc penser raisonnablement qu'un 2ème bordage sera à faire.

A+
avatar
Xierra

Messages : 701
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 58
Localisation : Tomblaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Alain Degny le Sam 29 Juil 2017 - 12:58

Merci Michel. Délardement, je ne connaissais pas le terme.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14720
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par J-Marc le Sam 29 Juil 2017 - 13:42

michel rosensohn a écrit:Bonjour à tous,

D'après moi, J-Marc se pose la question du délardement des couple. Opération qui permet de rabattre les angles des couples en fonction du passage des lames de bordage. Si c'est cela, effectivement, ce n'est pas encore fait, Hachette m’étant la charrue avant les bœufs.

Oui c'est cela, desolé pour l'erreur
avatar
J-Marc

Messages : 34
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 60
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Xierra le Sam 29 Juil 2017 - 14:13

Patience, le délardage commence à partir du n° 51 Very Happy
avatar
Xierra

Messages : 701
Date d'inscription : 22/09/2016
Age : 58
Localisation : Tomblaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par J-P Ducret le Sam 29 Juil 2017 - 14:49

Bonjour à tous,
Le terme d'équerrage  est réservé à l'opération qui permet de rendre l'axe de la tranche du couple perpendiculaire à l'axe du bordé.
Bonne journée.

J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Messages : 218
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Alain Degny le Sam 29 Juil 2017 - 15:13

Rappel. L'eau bout à 100°, l'angle droit bout à 90°.  study

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14720
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Sam 29 Juil 2017 - 15:32

J-P Ducret a écrit:Bonjour à tous,
Le terme d'équerrage  est réservé à l'opération qui permet de rendre l'axe de la tranche du couple perpendiculaire à l'axe du bordé.
Bonne journée.

J-Pascal
Oui, l'on peux mettre d'équerre un assemblage (ce qui n'est absolument pas le cas ici).  Par contre, l'on biseaute une pièce porteuse pour former un angle autre qu'un angle droit. Je ne vois absolument pas où cette assemblage peut être appelé angle droit. Celui du maitre couple est lui en effet à angle droit. Il faudrait retrouver d'où vient l'ineptie de ce terme (mettre d'équerre) pour essayer de comprendre cette appellation totalement fausse.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par papykaki le Sam 29 Juil 2017 - 19:43

Et en chaudronnerie où l'on pratique la géométrie descriptive , on utilise l'équerre pour les épures et la construction , mais aussi la fausse équerre.

Qui a dit : il vaut mieux l'avoir droite et blanche que black et decker  Embarassed
avatar
papykaki

Messages : 722
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 70
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par papykaki le Sam 29 Juil 2017 - 19:50

Bon blague a part , j'ai encore progressé



Les fentes sont bouchées









Et maintenant je vous vois venir . J'ai commencé les ponts supérieurs , mais il ne seront collés qu'aprés le bordé et mise en place des canons (si possible)

avatar
papykaki

Messages : 722
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 70
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Jean-Claude 59 le Sam 29 Juil 2017 - 19:53

belle avancée, bonne continuation.
avatar
Jean-Claude 59

Messages : 189
Date d'inscription : 13/06/2017
Age : 62
Localisation : Caudry (59)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par J-P Ducret le Sam 29 Juil 2017 - 21:41

ÉQUERRAGE (s. m.)[é-kè-ra-j']
Angle dièdre que forment deux faces planes d'une pièce de bois.Le Littré (1880)

Regardez page 231 du" Manuel des marins ou dictionnaire des termes de marine daté de l'An VII" vous aurez la définition exacte du terme équerrage qui se pratiquait tant sur l'extérieur des couples pour les lisses et bordés mais aussi à l'intérieur pour le vaigrage.
Maintenant si vous pensez que ce terme est stupide,je crois hélas que tous mes collègues et amis du forum Delacroix sommes des ringards de la dernière espèce.
Quant à la définition de l'angle dièdre la voici :Un dièdre en géométrie est la figure formée par deux demi-plans limités par une même droite.
L'angle formé par ces deux demi-plans, mesuré dans le plan perpendiculaire à leur droite d'intersection, est aussi appelé angle dièdre (ou angle diédral).
Le plan est un dièdre dégénéré dont l'angle dièdre est plat (180°).
Le demi-plan est également un dièdre dégénéré dont l'angle est nul (ses deux demi-plans sont identiques).
Vous pourrez donc constater que ma définition ,certes simpliste qui n'a pas eu l'heur de vous plaire ainsi que mon schéma sont justes.

Bonne soirée.
J-Pascal

PS: le dictionnaire des termes marins est en "vieux françois" quelle stupidité d'écrire ainsi.

avatar
J-P Ducret

Messages : 218
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Dim 30 Juil 2017 - 8:46

Bonjour Monsieur Ducret,

Loin de moi l'idée de vous faire passer pour des ringards, que ce soit vous, ou Monsieur Delacroix. Je dit, et je continue d’affirmer qu'un angle biseauté ne peux former en aucun cas un angle droit avec une autre pièce qui lui serait accolé. Ce terme que vous utiliser "d'équerrage des couples" et donc erroné de part sa définition. Après, si c'est celui ci que vous voulez utiliser, libre à vous. Par contre, l'on ne me le fera pas utilisé moi même, mon esprit trop cartésien me l'interdisant.
Je vois que vous apprécier les formules mathématiques. Je vais donc vous en fournir aussi quelques unes qui prouvent qu'un angle droit ne peux faire que 90 degré.
Dans le plan euclidien, deux droites sécantes définissent quatre angles deux à deux égaux. Lorsque ces quatre angles sont égaux, chacun forme un angle droit. Les droites sont alors dites perpendiculaires. Le terme angle droit est un calque du latin angulus rectus : rectus signifie « debout », ce qui renvoie à l'image d'une perpendiculaire à une ligne horizontale.
Euclide écrivait, au IIIe siècle av. J.-C, dans ses Éléments, livre I, Définition 10 : « Lorsqu'une droite tombant sur une droite fait les angles de suite égaux entre eux, chacun des angles égaux est droit. » Un angle droit est donc un quart de tour, ou encore la moitié d'un angle plat. Un angle droit est son propre supplémentaire, ce qui lui donne des propriétés intéressantes pour la fabrication d'objets
Dans les constructions géométriques, l'angle droit est souvent désigné à l'aide d'un petit carré près de son sommet. Un angle droit peut être mesuré de différentes manières :  90° ;  π/2 radians ; 100 grades ; 8 points (d'une rose des vents à 32 pointes) ; 6 heures (angle horaire en astronomie) ; ∞ % grades sur l'échelle des tangentes ; 100 % grade sur l'échelle des sinus
Théorème de Pythagore — Trois points A {\displaystyle A} A, B {\displaystyle B} B et C {\displaystyle C} C forment un angle droit en A {\displaystyle A} A si et seulement si B C 2 = A C 2 + A B 2 {\displaystyle BC^{2}=AC^{2}+AB^{2}} {\displaystyle BC^{2}=AC^{2}+AB^{2}.
Triangle inscrit dans un demi-cercle
Deux droites ( A B ) {\displaystyle (AB)} (AB) et ( C D ) {\displaystyle (CD)} {\displaystyle (CD)} sont perpendiculaires si et seulement si le produit scalaire des vecteurs A B → {\displaystyle {\vec {AB}}} {\vec {AB}} et C D → {\displaystyle {\vec {CD}}} {\vec {CD}} est égal à zéro.
Le plan étant muni d'un repère orthonormé, deux droites non parallèles aux axes de coordonnées sont perpendiculaires si et seulement si le produit de leurs coefficients directeurs est égal à − 1 {\displaystyle -1} -1.
L'équerre est l'instrument de géométrie qui permet de tracer des droites perpendiculaires ou de vérifier si un angle est droit.
Le théorème de Pythagore affirme qu'un triangle de côtés 3 ; 4 et 5 est rectangle. Les maçons du Moyen Âge se sont servis de cette propriété pour tracer un angle droit, notamment à l'aide d'une corde à treize nœuds.
Dois-je vous rappeler la formule de calcul ?

Excuse moi Papykaki pour cette intrusion sur ton post, mais ayant pratiqué les angles sous toutes leurs formes au sein de tout mon cursus professionnel, je ne peux laisser affirmer qu'un angle dévoyé peux être appelé angle droit. Nos gentils administrateurs décideront s'il faut enlevé ces quelques lignes.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par J-P Ducret le Dim 30 Juil 2017 - 9:26

Cher monsieur, malgré votre réponse très wikipédiesque, je persiste à penser que vous avez très mal lu et très mal regardé le schéma de mon premier post car je n'ai jamais écrit que l'axe du couple et l'axe du bordé étaient à angle droit mais uniquement la perpendiculaire de la tranche du couple et l'axe du bordé.Ainsi la face de la tranche offrait la plus grande surface avec le bordé, ce qui en géométrie pure tend vers 2 droites dont les perpendiculaires sont pas définition à angle droit.
Vous en conviendrez , avec l'aide d'Euclide, Pythagore, Thalès , Hiram and C° que la description de cette opération ne se calculait pratiquement pas mais était réalisée soit sur l'épure des couples en salle de tracé, soit directement pas le maitre-charpentier en présentant une lisse plus souple qu'un bordé.
Doctus cum libro aurait dit en cette circonstance mon ami Grandvilliers.

J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Messages : 218
Date d'inscription : 27/06/2012

https://sites.google.com/site/clubmer75/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par René VDH le Dim 30 Juil 2017 - 9:28

Petit rappel , nous ne parlons pas ici d'angle droit qui effectivement corresponde géométriquement parlant au différentes démonstrations énoncées ici.
Dans le cas présent nous sommes en terme de marine.
Suivant le dico de la marine page 259 nous lisons dans la définition d’équerrage que l'angle former par les deux pièces est dit "équerrage en gras" quand il est obtu et "équerrage en maigre quand il est aigu" , donc pas obligatoirement à 90 degré.
Ceci dit , juste pour activé quelque peu le feu. ( en toute gentillesse et avec humour )

Source : https://books.google.be/books?id=GmNHAAAAYAAJ&pg=PA259&lpg=PA259&dq=%C3%A9querrage+en+marine&source=bl&ots=qmXdYWYX11&sig=5rmVakH4K-rWx3_aVVJCaUZ9MTk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjXirb3ubDVAhVEaxQKHWEXB1gQ6AEIMjAC#v=onepage&q=%C3%A9querrage%20en%20marine&f=false
avatar
René VDH

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 66
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Dim 30 Juil 2017 - 9:59

J-P Ducret a écrit:Cher monsieur, malgré votre réponse  très wikipédiesque, je persiste à penser que vous avez très mal lu et très mal regardé le schéma de mon premier post car je n'ai jamais écrit que l'axe du couple et l'axe du bordé étaient à angle droit mais  uniquement la perpendiculaire de la  tranche du couple et l'axe du bordé.Ainsi la face de la tranche offrait la plus grande surface avec le bordé,  ce qui en géométrie pure tend vers 2 droites dont les perpendiculaires sont pas définition à angle droit.
Vous en conviendrez , avec l'aide d'Euclide, Pythagore, Thalès , Hiram and C°  que la description de cette opération  ne se calculait pratiquement pas mais était réalisée soit sur l'épure des couples en salle de tracé, soit directement pas le maitre-charpentier en présentant une lisse  plus souple qu'un bordé.
Doctus cum libro aurait dit en cette circonstance mon ami Grandvilliers.

J-Pascal
Vue sous cet angle, je suis entièrement d'accord avec vous. C'est le terme Équerrer les couples qui me semble erroné, puisqu'en aucune façon, le bordage n'est parallèle à la quille dans le cas qui nous intéresse. Ce qui fait que la perpendiculaire coupant le bordage présente un angle indéfini. Pour le calcul de cet angle, vous prêchez un convertie, puisque mon métier, que j'ai pratiqué, et enseigné pendant plus de quarante ans, était celui de charpentier. Je ne vous explique pas le nombre d'épure que j'ai pu réaliser, que ce soit pour des charpentes bâtiments, ou navales, et ce ne sont pas nos bons maitres mathématiciens qui me contrediront dans le fait que même sur une épure, aucun angle ne peux être tracé quant celui ci n'est pas constant dans sa continuité, le long du couple. Cela engendrerait une multitude de points d'épure qui ne serait sensément pas raisonnable d'entreprendre. Par les faits, ce n'est que sur place que ce délardement peut être entrepris, ou sur présentations multiples de la pièce à son emplacement final. 
Heureux d'avoir pu échanger avec vous sur ce principe de géométrie qui n'est remis en cause à aucun moment, mais qui diffère seulement dans son interprétation.   
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par bernardw le Dim 30 Juil 2017 - 21:44

Je rappelle (si c'est nécessaire) que les termes des charpentiers "terrestres" et de marine n'ont rien à voir et prêtent à confusion dans la bouche et à l'oreille des uns et des autres; d'où de nombreux quiproquos.
avatar
bernardw

Messages : 1496
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 69
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum