L'Hermione de Papykaki

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Alain Degny le Jeu 10 Aoû 2017 - 18:34

Le fait d'avoir à bord des personnages de marque oblige à des aménagements particuliers. C'est en général le second qui en fait les frais en cédant sa couchette. Dans le cas présent, le commandant est de la partie. Ici, il s'agit de vraies couchettes. 

Pour mėmoire. Quand un navire, comme celui de Kerguelen, transporte des passagères, on les installe dans la grande chambre, mais dans des cadres, ces cabines en toile facilement repliables dans la journée.

Alain Degny
Admin

Messages : 14720
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par papykaki le Jeu 10 Aoû 2017 - 19:16

Je croyais qu'on emmenait pas de femmes a bord parce que ça portait malheur.
avatar
papykaki

Messages : 722
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 70
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par michel rosensohn le Jeu 10 Aoû 2017 - 19:38

Ce sont les matelots qui avaient ces croyances. Les gens de la haute société ne s’arrêtaient pas à ce genre de considération. Les poulies coupés n'avaient pas bonne grâce aux yeux de l'équipage, mais les bourgeoises naviguaient fréquemment dans les cabines des officiers, qui eux n'y voyaient aucun ombrage, peut être même y voyaient-ils quelques avantages.
avatar
michel rosensohn

Messages : 2560
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 64
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Alain Degny le Jeu 10 Aoû 2017 - 20:44

Michel pense à Louise Seguin, qui "dérangée par la promiscuité", partageait la couchette de Kerguelen,... dont elle était la maîtresse.

Des passagères, il y en a toujours eu. On se rappelle les femmes et filles des Pilgrims Fathers de la Mayflower, les Filles du Roy envoyées en Nouvelle France pour y fixer les colons, que le climat n'emballait pas (en tout cas au Québec), celles envoyées à Saint Domingue pour s'y marier et éviter le métissage et les pauvres filles déportées en Australie. Celles-là ne sont pas des VIP, comme les épouses et filles de dignitaires partant prendre leur poste aux Indes orientales ou occidentales.

Il y a aussi les Créoles qui retournent au pays après un séjour en France, telle la Virginie du roman (inspirée par Melle Caillou, dont on ignore le prénom, morte dans le naufrage du Saint Géran, dans des conditions identiques). 

Les Dames de l'aristocratie métropolitaine ou coloniale partagent le quartier des officiers et sont autorisées à se promener sur le gaillard AR, réservé aux mêmes officiers, pourvu qu'elles ne gênent pas la manœuvre.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
avatar
Alain Degny
Admin

Messages : 14720
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 71
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hermione de Papykaki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum