LOUISE

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LOUISE

Message par michel rosensohn le Sam 13 Aoû 2016 - 17:35

Avec ce modèle, le rêve devient réalité.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par H. MALLET le Sam 13 Aoû 2016 - 18:23

Un superbe modèle !
Le système de présentation est particulièrement superbe ! Par contre, personnellement, j'aurais opté non pour une dalle en verre dépoli, mais pour un miroir. Mais bien évidement, c'est une question de goût.
Je vois d'ici le sourire de notre ami de la société SELIM, fabricant de vitrine bien connu : il t'attend avec impatience Very Happy Very Happy Very Happy

H. MALLET

Messages : 200
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par J-P Ducret le Sam 13 Aoû 2016 - 22:32

Bonsoir à tous,
En effet superbe pièce qu'il faudra protéger. Non seulement notre ami à tous Selim va devoir faire entrer une sacrée masse de plexi mais il y a aussi les vendeurs de voitures qui suivent l'arrivée des enfants dans un foyer ou dans notre cas l'arrivée des modèles.
J'opterai pour la proposition de maître Hubert, l'effet miroir accentuera l'effet légèreté.
Bruno, je sais que tu travailles avec un casque loupe mais de grâce ne fais pas comme Hubert, supprime le divan de ton atelier !
Bravo encore.
Bien à vous tous.

J-Pascal

J-P Ducret

Messages : 107
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Gregor le Dim 14 Aoû 2016 - 13:55

Félicitation et merci, Bruno, pour la qualité du modèle et la présentation!
Gregor

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Dim 14 Aoû 2016 - 17:29

H. MALLET a écrit:Le système de présentation est particulièrement superbe ! Par contre, personnellement, j'aurais opté non pour une dalle en verre dépoli, mais pour un miroir. Mais bien évidement, c'est une question de goût.

   
Certes le miroir offre un bel effet et je pense être à l’origine de cette présentation que j’avais utilisée vers les années 1990 pour mon chebec ; mais aujourd’hui je veux innover.
 
Lorsque je parle d’une dalle de verre dépoli, il ne s’agit pas de verre ordinaire, mais de l’extra blanc. Le verre ordinaire prend une coloration verte plus on augmente son épaisseur alors que la qualité « extra-blanc » avec une teneur en plomb plus important ne se colore pas. Le dépoli sera plus exactement un sablage sur la face du dessus ainsi que les 4 chants.
Je devrais, si je ne me trompe pas, obtenir bloc de verre d’un effet « blanc givré ».
 
Selon moi le miroir ne se justifie que lorsque la surface du socle est supérieure à la longueur du modèle et permet ainsi une réflexion complète du bateau, ce qui peut être un parti intéressant.
 
Personnellement je trouve qu’un socle plus long alourdi la présentation. En revanche un support plus petit met le modèle en valeur, car par sa moindre importance, il le glorifie en quelque sorte. Dans ce cas le miroir ne se justifie pas car la surface est plus petite.
 
Je vous montre ici 2 exemples : mon chébec auquel j’ai remplacé le socle d’origine qui était plus long que le modèle et composé d’un miroir avec encadrement en bois et un contre torpilleur de 450 t dont le socle est une simple dalle de verre de 15 mm d’épaisseur. Ici le verre ordinaire prend une teinte verte qui s’harmonise avec le verre de la carène.
Dans les 2 cas les socles sont plus petits que les modèles et personnellement je trouve que cela les mets en valeur.
 
Mais tout cela n’est qu’une affaire de goût.








Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Alain Fosse le Dim 14 Aoû 2016 - 18:44

Et l'Altuglass ? C'est sympa l'Altuglass



Sauf, évidemment, si on le photographie avec un fond rose.

Neutral

Alain Fosse

Messages : 1860
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par kangoo91 le Dim 14 Aoû 2016 - 19:24

Bonjour Bruno et toutes mes félicitations,

Si le verre sous le torpilleur est effectivement bien assorti, les colonnettes qui traversent le verre, c'est moins joli. Il est possible de les coller sur le verre?

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5546
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Dim 14 Aoû 2016 - 19:37

Alain Fosse a écrit:Et l'Altuglass ? C'est sympa l'Altuglass



Sauf, évidemment, si on le photographie avec un fond rose.

Neutral

Oui l'Altiglass c'est sympa aussi, mais attention au vieillissement.

Ce que j'aime bien dans ce socle, est que sa longueur est inférieure à la longueur du modèle. Je trouve que cet ensemble, la transparence de altuglass et la dimension du socle mettent en valeur le modèle

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Dim 14 Aoû 2016 - 19:42

kangoo91 a écrit:Si le verre sous le torpilleur est effectivement bien assorti, les colonnettes qui traversent le verre, c'est moins joli. Il est possible de les coller sur le verre?

Oui la vis qui traverse le verre peut-être un problème.

Aujourd'hui il existe des colles pour éviter cela. C'est une spéciale verre qui polymérise aux ultra-violet. On applique la colle sur le point de contact puis on approche une lampe à ultra-violet. La prise se fait rapidement.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par H. MALLET le Lun 15 Aoû 2016 - 17:32

Erreur cher Bruno, Very Happy
La vis traversante ne pose aucun problème ; je pense que tu commanderas ta dalle de verre chez un miroitier, qui pourra effectuer sans problème les percements nécessaires (et qui pourra te faire un léger chanfrein sur les chants en partie haute).
Tu peux même les faire toi-même en achetant une mèche à verre (ne pas oublier de percer un peu plus grand 4mm pour une tige de 3mm - percer à petite vitesse en arrosant abondamment à l'eau).
Par contre, je déconseille formellement le collage : le bras de levier imposé par la mature va transmettre d'énormes efforts à ton collage, notamment en cas de déplacement ou de transport) et ceux ci vont rapidement céder.

H. MALLET

Messages : 200
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par H. MALLET le Lun 15 Aoû 2016 - 17:44

En complément, ci-joint photo d'une mèche à verre, en vente pour moins de 8 € !


H. MALLET

Messages : 200
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Lun 15 Aoû 2016 - 18:47

Mais mon cher Hubert, je n’ai jamais dit le contraire et je suis bien d’accord avec toi que le verre se perce très facilement.
 
Mon intervention n’avait d’autre objet que de répondre à Laurent qui trouvait peu esthétique la traversée du verre par la tige métallique qui peut se voir malgré tout et il posait la question du collage comme alternative.
Concernant celui-ci, comme tu le sais j’ai travaillé dans l’installation de magasins de luxe où ces techniques sont largement utilisées, et sans entrer dans un débat qui serait long, je peux de garantir que les performances de ces colles sont étonnantes. Néanmoins tu as raison d’attirer l’attention car la surface de collage et le bras de levier ont leur importance et il ne faut pas les négliger.
 
Pour te rassurer, la dalle de verre que j’ai commandée aura 3 percements.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par kangoo91 le Lun 15 Aoû 2016 - 20:57

Merci Hubert et Bruno,

C'est bien pourquoi je prenais l'example du torpilleur pour demander si un collage n'était pas plus esthétique. 
Dans le cas d'un modèle avec une superbe mature, le support doit être plus "costaud".
C'est bien l'aspect visuel de la vis dans le verre qui me chagrine, mais dans un verre dépoli, ce devrait invisible.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5546
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Albatros le Mar 16 Aoû 2016 - 10:36

Superbe de finesse et d' élégance.  Bravo Bruno.

Albatros

Messages : 682
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Alain Degny le Ven 19 Aoû 2016 - 12:22

Si je n'ai pas réagi avant, c'est simplement parce que je ne trouve pas les mots pour exprimer mon admiration. J'ai pourtant un vocabulaire un peu plus riche que mon labrador, mais là, je coince. C'est fabuleux!

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13025
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Daroy le Lun 22 Aoû 2016 - 10:18

Bruno bonjour,

Je viens de lire avec beaucoup d'intérêt les 12 pages de ce sujet.

Ce voilier a de superbes lignes et ta réalisation est somptueuse.

Bravo.

Guy


Daroy

Messages : 38
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 66
Localisation : Villefranche-sur-Saône

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Jeu 25 Aoû 2016 - 7:03

Les clippers de Seine portent un gréement du type houarri qui se caractérise par une voile de forme triangulaire dont la partie inférieure se fixe au mât par l’intermédiaire de cercles de métal ou de crampons (nous parlerons de ce détail ultérieurement). La partie supérieure est enverguées sur un bâton appelé aussi pic qui est accolée au mât et s’élève nettement au-dessus de celui-ci et dans la même direction.
 
La photo ci-après montre l’ensemble du gréement mais permet surtout de visualiser les différentes pièces qui composent la mâture. Les voiles que vous voyez sont pour le moment en papier. Elles sont extraites du plan que j’ai dessiné.
 

 
Je suis donc enfin prêt pour fabriquer la mâture. Rien de bien compliqué car le gréement est simple mais ce qui est impressionnant est le rapport des espars au regard de la longueur de ce petit dériveur qui je le rappelle ne mesure que 8,00 m de long pour une hauteur hors tout de près de 20 m et porte 112 m2 de toile.
Voici leurs dimensions :
 
-       Bâton de foc : 6,90 m
-       Mât : 10,40 m
-       Bôme : 9,80 m
-       Pic de grand-voile : 10,00 m
 

 
Pour les mâts, j’ai utilisé du red-cédar, essence de bois qui semble convenir parfaitement pour ce travail car ces espars étaient réalisés en résineux. La finition est cirée.
La technique de tournage est conventionnelle. J’ai bricolé pour cela un tour partant d’une perceuse et d’un banc de travail que j’ai réalisé en contre-plaqué. La contre-pointe est une simple vis.
Voir les photos ci-dessous :
 

 

 

 
Comme je vous le disais sur les grands clippers de Seine le mât était basculant. Il fallait passer sous les ponts bien qu’à l’époque la Seine à Argenteuil offrait un plan d’eau d’une dizaine de km de long.
 
Sur les photos ci-après nous pouvons voir le système de bascule :
 

 

       

 

 
J’ai compris ce système de basculement du mât en analysant les modèles du musée de la marine, mais j’ai fait cette découverte par hasard après glissé mon appareil de photos sous le pont et j’ai pris la photo à l’aveugle et voici ce que j’ai découvert :
 

 
Dans mon prochain post, nous parlerons des ferrures de mât et des poulies.
 

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par alain42 le Jeu 25 Aoû 2016 - 19:31

Toujours autant impressionné par la qualité et la finesse de ce travail....impressionnant!
J'aime bien moi aussi travailler le red cedar, l'odeur au ponçage me rappelle quand je taillais les crayons papier à l'école primaire (donc largement au siècle dernier).
Quoiqu'il en soit, la conjugaison des différentes essences de bois est vraiment superbe.

alain42

Messages : 267
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 57
Localisation : saint etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Mich15 le Mer 31 Aoû 2016 - 0:26

Pas mieux à dire :  merveille entre les merveilles !

Mich15

Messages : 944
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 71
Localisation : Haute Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par renaud56 le Mer 31 Aoû 2016 - 18:12

Félicitation à vous Bruno, la qualité du travail est extraordinaire. Auriez vous la possibilité de partager les plans de votre réalisation (maquette virtuelle). Votre technique m'impressionne au regard des rares éléments à notre disposition tant en terme de plans que de voiliers encore visibles. Encore toute mes félicitations.

renaud56

Messages : 4
Date d'inscription : 31/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Mer 31 Aoû 2016 - 18:50

Merci à vous tous pour vos compliments.

Pour répondre à Renaud, oui j'envisage de publier une monographie sur le sujet. Actuellement tous les plans sont finis et le texte est en parti écrit.
Mais pour le moment je m'occupe à finir la construction du modèle ; je suis en train de monter le gréement. La fin est proche et dans peu de temps vous verrez Louise sous voiles.

Alors, encore un peu de patience.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par H. MALLET le Jeu 1 Sep 2016 - 9:29

Attention, plutôt qu'une Louise sous voile, je préférerais une Louise sous burkini lol!
Plus sérieusement, et à la vue de cette dernière photo, je laisserais les poulies "dans leur jus" et sans teinture ; mais cela est parfaitement est un avis esthétique purement personnel.

H. MALLET

Messages : 200
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 66
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Jeu 1 Sep 2016 - 10:18

H. MALLET a écrit:à la vue de cette dernière photo, je laisserais les poulies "dans leur jus" et sans teinture ; 

Trop tard pour les poulies, tout est déjà teinté et je pense que c'est mieux ainsi. Laisser le buis dans sa teinte blanche naturelle aurait, à mon goût, apporté un contraste trop dur par rapport à l'ensemble.

Le gréement est en cours de montage.




Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par kangoo91 le Jeu 1 Sep 2016 - 20:20

Bonsoir Bruno,

Je me régale à chaque fois que tu progresses.

Une question plus historique que technique: en regardant les cap de mouton, la Louise devait être gréer en début de saison et le restait tout le reste du temps. Les régates se faisaient toujours au même endroit ou ils changeaient de plan d'eau?

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5546
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par cocovert le Jeu 1 Sep 2016 - 21:27

bonsoir Bruno,

je me joins à la communauté pour saluer Louise qui rayonne dans toute sa splendeur.

cocovert

Messages : 2663
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 45
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Bruno ORSEL le Jeu 1 Sep 2016 - 23:32

kangoo91 a écrit:Une question plus historique que technique: en regardant les cap de mouton, la Louise devait être gréer en début de saison et le restait tout le reste du temps. Les régates se faisaient toujours au même endroit ou ils changeaient de plan d'eau?
 
Sur Louise, tout comme sur les grands clippers d’Argenteuil, le ridage des haubans se fait au moyen de cap-de-mouton, disposition que l’on voit aussi sur l’un des modèles du musée. Mais il existe des systèmes plus simples composés d’un simple palan à la manœuvre plus facile car ces dériveurs de Seine ont des longueurs allant de 5 à 8 m environ pour des surfaces de voilure variant de quelques dizaines de m2 à plus de 100. (112 pour Louise).
 
Je pense que ces petits clippers de Seine ne devaient naviguer qu’à la belle saison et que durant cette période le gréement dormant devait effectivement rester en place et que seul le pic de la grand-voile était amené.
 
   
Quant aux plans d’eau ils y en avaient tout autour de Paris, occasion donc de régater, mais les grandes régates se disputaient à Argenteuil car le plan d’eau était bien orienté, la Seine à cet endroit était large et sans obstacle. Mais c’était aussi et surtout le siège aquatique du Cercle de Voile de Paris.
Autre détail non négligeable pour l'époque : on y accédait par le train au départ de la gare St Lazare.

Bruno ORSEL

Messages : 222
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOUISE

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum