8m JI Brix façon Fulmar

Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Sam 17 Nov 2018 - 20:48

J’avais le projet de réaliser un modèle navigant d’une de ces belles voiles classiques témoins d’une plaisance qui fait toujours rêver à une époque où la révolution dans les matériaux et dans l’imagination des architectes fait exploser tous les records.
Un modèle élégant, qui ne se couche pas sur l’eau à la moindre risée, qui dispose de place et d’accès pour la mécanique …
Après avoir beaucoup recherché sur la Toile et dans les plans et magazines spécialisés, je rencontrais Patrick Bigan lors d’une manifestation « Enghein Rétro Nautisme » qui faisant naviguer sous bonne brise deux exemplaires d’un modèle de 8m JI dessiné par Victor Brix,  l’un avec une voilure Marconi l’autre avec un gréement aurique.
Je partageai mon projet et Patrick me proposa le plan des formes du bateau ;
Un 8M JI dessiné par l'architecte Victor Brix dont le plan est paru en 1928 dans "Le Yacht". Ce bateau était destiné à être le monotype du Paris Modèle Yacht Club, c'est un 8M JI "générique" au 1/10, donc comme le dit Le Yacht un "80 cm JI".
Restait à choisir un plan de pont : ce fût le Fulmar, également sloop Marconi, avec un plan détaillé et un article disponible chez MRB. (MRB 559)
Avec une série d’articles sur ces modèles navigants et les solutions techniques apportées à la commande de la voilure et les photos disponibles sur la Toile, je disposais d’une documentation suffisamment étoffée pour entreprendre le projet :
Un 8mJI Brix façon Fulmar gréement Macorni avec génois.
Voici le résultat sur l’eau, et je vous propose de détailler la construction et la finition avec quelques photos.
A suivre donc
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelques infos sur Victor Brix: https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Brix
Et sur les réalisations de Patrick Bigand :https://www.port-rhu.com/

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par kangoo91 le Dim 18 Nov 2018 - 20:25

Oui, à suivre, parce qu'il est très élégant et très bien fait.
Laurent
kangoo91
kangoo91
Modérateur

Messages : 7601
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 51
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par a.piot le Dim 18 Nov 2018 - 20:52

Oui , il parait tres beau !
a.piot
a.piot

Messages : 2312
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 73
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Mer 21 Nov 2018 - 21:25

Après la conception, voici quelques mots sur la réalisation :
La coque :
Tout bois. De très beaux modèles ont été réalisés à partir d’une coque résine ; mais je maîtrise mal cette technique, et puis dans les années 20 le bois était roi.
J’ai choisi l’option de construire quille en l’air, bordé sur des couples qui sont ensuite démontés et remplacés par d’autres réalisés en lamellé-collé afin de donner la rigidité nécessaire.
Quelques images pour illustrer 

En premier la conception de la charpente axiale ; Elle comporte 3 éléments sur la photo ci dessous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- La quille proprement dite
- Le lest dont la forme est tirée des coupes horizontales du plan. J’en ai tiré un master en bois puis un moulage en plâtre et pour finir le lest en plomb.

- Entre deux, une semelle en bois en sandwich entre la quille et le lest pour fixer correctement ce dernier et assurer la continuité entre les virures bois et le plomb



Sur cette deuxième image, les couples montés sur le chantier qui seront démontés une fois la coque bordée ; A noter que certains couples ont été sciés en deux et reconstitués sur une plaque de CTP afin d’être démontables ; problème principalement autour du maitre bau.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




L’image suivante détaille la méthode de réalisation des couples définitifs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout d’abord j’ai fixé plusieurs lisses provisoires sur les couples aux endroits présentant une courbure prononcée. Sur ces lisses (coté intérieur de la coque) j’ai fixé deux baguettes superposées et collées ensemble, appuyées sur les couples provisoires. Elles formeront l’ensemble des couples lamellés-collés.


Suite dans un très prochain post (j'ai du mal pour insérer les images ...)

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Mer 21 Nov 2018 - 21:33

Suite donc:

J’ai réalisé les baguettes en frêne 3x8 mm. Trempage dans l’eau bouillante, puis mise en place et séchage ; Le lendemain, collage. J’aurais pu tout aussi bien découper des bandelettes dans du CTP de 2 (dans le travers du fil pour une bonne flexibilité des bandes).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les virures (brochetées bien sûr) sont fixées sur les couples provisoires (dont les chants ont été protégés par du ruban adhésif) et collées sur les couples définitifs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une fois terminée, la coque est démontée du chantier, et des lisses maintiennent l’écartement des couples en attendant la pose des barrots de pont.
Et pour finir, une image de l’intérieur de la coque ainsi terminée : Légèreté, solidité, et j’ai aimé le résultat


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le prochain sujet sera dédié aux voiles, mât et servo treuils.

A bientôt les amis !!!

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par a.piot le Jeu 22 Nov 2018 - 8:56

Bravo !!! cheers cheers cheers
a.piot
a.piot

Messages : 2312
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 73
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Alain Degny le Jeu 22 Nov 2018 - 10:17

Ses lignes sont superbes et l'assemblage impeccable. Dommage qu'ultérieurement la coque soit peinte.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
Alain Degny
Alain Degny
Admin

Messages : 17270
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 73
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Dim 2 Déc 2018 - 19:22

Et voici la suite:
La Mature
Le principe :
Gréement Marconi avec un foc agrandi formant génois
Mat de 1720mm, bôme de 750mm
Voiles en forme,
En voici le principe :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Il faut construire léger, et donc creux.
Pas de problème pour la bôme dont la section est rectangulaire.

Plus compliqué pour le mat car il faut également réserver une saignée pour les coulisseaux de grand-voile (pas question d’un rail extérieur.

Voici le principe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




En 9 étapes:
1-      Partir de 4 quarts de rond en ramin de 10mm
2-      Enlever les arêtes (partie hachurée
3-      Coller les 2 quarts de rond de façon à former un demi-rond. ATTENTION : UTILISER UNE COLLE EPOXY et non vinylique pour tous les collages. Sinon l’humidité de cette colle voilera (peu mais suffisamment) le mat ainsi reconstitué
4-      Finir d’évider le mat à l’aide d’un rond entouré d’un abrasif, le tout au diamètre final recherché
5-      Réaliser les saignées (prof 3mm) à l’aide d’une scie sur table. ATTENTION cette opération nécessite d’enlever la protection de la lame, et la pièce à usiner est bien petite.
6-      Passer un coup de rabot afin de former une lèvre
7-      Introduire un cordon (grosse ficelle) dans la saignée afin que celle-ci ne se trouve pas obstruée lors du collage
8-      Coller les 2 demi-ronds  (ruban adhésif type électrique et/ou élastique) et enlever immédiatement le cordon.

9-      Mettre en forme (conique) le mat. J’ai utilisé un rabot pour l’ébauche et une toile abrasive pour finir en perçant dans des chutes de CTP de 5mm des trous de différents diamètres dans lesquels j’enfile le mat au fur et à mesure. 


Et maintenant les voiles:


Réalisées en 3 parties assemblées (adhésif) sur un moule (nous avons çà au club) afin de donner du creux et un minimum de rendement. L’assemblage est renforcé par une coutire.
J’ai figuré les laizes par un trait au feutre blanc donne un trait assez épais et est indélébile). Ce n’est pas la qualité d’e laizes figurées par des coutures ; D’un autre coté la voile ne frise pas et sur l’eau un ne fait pas de différence.
Le guindant de la GV est réalisé par une ralingue de 2mm de diam inséré et cousu dans l’ourlet. Le tout est ensuite inséré dans la saignée du mat


 Pour le génois, solution de facilité :  un câble en inox passe dans l’ourlet plutôt que des mousquetons pour enrailler la voile sur l’étai.
Positionnement du mat
Il est assez incliné sur l’AR et possède barre de flèche et guignol suivant le plan du Fulmar. En ajoutant las bastaques, ce n’est pas moins de 9 cables inox à fixer et à régler. Pas facile sur le terrain lorsqu’il y a du vent ( pourtant le bienvenu une fois sur le plan d’eau).
J’ai donc positionné un tube plastique diam 20mm (tube de gaine électrique) qui s’appuie sur la quille et débouche au dessus du pont pour figurer l’étambrai. Fortement bloqué. Il suffit d’y glisser le mat qui se trouve immédiatement positionné.  Et on a tout le temps pour fixer les ridoirs et tendre juste ce qu’il faut

A suivre la radiocommande, les choix et les bonnes/mauvaises surprises 
A bientôt

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Dim 9 Déc 2018 - 21:11

Nous voici au chapitre radiocommande.
Je passe sur la commande du safran: banal, si ce n’est la place exiguë pour placer le servo. La mèche est fortement inclinée et j'ai du faire un montage à blanc pour placer correctement le palonnier. Un petit capot en permet l'accès pour dépannage au cas où.

Circuit écoutes
 
Quel système de commande pour le génois ?
De nombreux systèmes existent, tout est affaire de compromis.
J’ai opté pour la simplicité au détriment de la finesse des réglages :
1 treuil commande à la fois l’écoute bâbord et l’écoute tribord. Le treuil tournant dans le sens des aiguilles d'une montre va border l’écoute bâbord, et mécaniquement, choquer l’écoute tribord. Et inversement.
Les écoutes sortent sur le pont à l’arrière du bateau sont guidées dans une poulie, contournent les haubans passent devant le mat pour rejoindre le point d’écoute du génois.
Par ce système, les ¾ de la course du treuil ne sert qu’à passer les écoutes d’un bord à l’autre, seule la fin de course borde effectivement la voile. C’est l’inconvénient.
L’écoute de GV sort en arrière de la baignoire (celle-ci étant démontable pour avoir accès facilement à la mécanique) et donc, compte tenu de la position du mat et de la grande longueur de la bôme, la course du treuil de GV est également importante.
La distance entre le tambour des treuils et les poulies de renvoi étant limitée par les possibilités d’ouverture du pont, j’ai doublé la course en utilisant une poulie mobile formant palan.
Voici le schéma
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Circuit Génois :
L’écoute primaire bâbord est enroulée dans l’une des gorges du tambour de treuil. L’écoute primaire tribord est enroulée dans l’autre gorge (en sens contraire afin que l’une s’enroule quand l’autre se déroule) puis passe dans 2 poulies fixes afin de passer coté tribord ; A son extrémité est frappée une poulie mobile (idem de l’autre coté). Un élastique relie ces 2 écoutes primaires en passant également  par 2 poulies pour donner la tension et la souplesse nécessaire.
Le circuit d’écoute secondaire part d’un point fixe situé à l’arrière , tourne sur la poulie mobile formant palan, revient à l’arrière sur une 2eme poulie (en fait une  poulie double) pour sortir à l’arrière du bateau et chemine sur le pont comme décrit plus haut.
Même principe pour l’écoute de GV, plus simple.
L’intérieur de la coque vers l’avant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On distingue sur le pont les écoutes du génois, les poulies qui guident les écoutes vers l’extérieur des ridoirs de hauban et le pied de mat
 
L’intérieur de la coque vers l’arrière
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On distingue l’une des poulies mobiles, les poulies de renvoi des écoutes, les points fixes (en réalité taquets coinceurs permettant un réglage fin de la course des écoutes, et les élastiques vert et rouge assurant la tension.
Le servo de gouvernail est situé plus à l’AR et est accessible par un capot à l’arrière de la baignoire.
Comme vous le voyez, il y a la place pour passer les mains, et rien ne s’emmêle…
C’était l’un des buts recherchés.
A suivre, la finition maquette et le comportement en navigation

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par a.piot le Lun 10 Déc 2018 - 8:38

J'attends avec impatience !! Super travail !!! et j'en sais qlq chose !  cheers cheers cheers
a.piot
a.piot

Messages : 2312
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 73
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Gézed95 le Dim 23 Déc 2018 - 18:42

La finition
La photo publiée au début du sujet donne une idée de la finition du bateau. En voici une seconde, vue de dessus à l’arrière du mat.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J’ai utilisé le tilleul et le poirier en épaisseur de 2mm. Le calfat est simulé par de fines lattes de bois noir en 0.5mm d’épaisseur. Les lattes de pont en tilleul sont directement collées sur les barrots (donc sans sous couche de CTP) afin de pouvoir les maintenir plus facilement à plat, tout en donnait la courbure typique de pont de yacht, à l’aide de petits serre-joints.
Le petit capot au niveau de la barre donne accès au servo de gouvernail. Le cockpit ainsi que le roof sont juste emboités et donnent un accès facile à la mécanique et l’électronique. Ils sont maintenus en place par un élastique relié à la quille.
Les poulies sont en buis avec un réa en laiton pour être parfaitement fonctionnelles.
Tous les éléments métalliques sont en laiton, facile à se procurer en plat et profilés de diverses tailles, et facile à souder, limer ….
La lisse de plat bord est constituée de 2 baguettes de 2x4 (afin de donner plus facilement la courbure) ; Le cale pied est lui constitué de plusieurs éléments et s’insère dans la feuillure que constitue l’espace laissé entre les baguettes de poirier et les lattes en tilleul du pont ; une fine baguette en poirier de 2x2 comble les espaces entre les éléments du cale pied.
Le pont est verni incolore mat ; fougère, plat bord et tous les éléments de pont en poirier sont vernis satiné
A ne pas négliger :
Le pont étant fait de multiples lattes accolées, j’ai eu la désagréable surprise de voir celles-ci jouer sous l’effet de l’humidité (le voilier se couchant sous les risées). J’ai dû re-poncer une partie du pont et re passer une bonne demi-douzaine de couches de vernis.
La Navigation
Une maquette un poil soignée et détaillée n’est pas un flotteur technologique…
L’image qui suit montre les précautions à prendre :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 L’écoute de génois passe à l’extérieur des haubans et se coince dans les ridoirs à chaque changement de bord. D’où l’idée d’insérer les ridoirs et le départ des haubans dans des tubes de plastique souple afin que l’accroche du point d’écoute glisse le long sans coincer. Il faut que le tube protège l’accroche du ridoir sur le pont. Sans laisser d’interstice : Un morceau de ruban adhésif vinyle non visible sur la photo masque cet interstice.
Les bastaques sont décrochées de leur palan et reviennent le long du mat, bloquées par un élastique. Un second élastique reprend les deux palans laissés libres pour les maintenir plaqués sur le pont.
De même l’écoute de GV est décrochée de la bôme. L’écoute de GV radiocommandée sort par un tube laiton juste derrière le cockpit. Et à chaque changement de bord elle a tendance à s’accrocher à la barre, ou bien dans un taquet …. J’ai donc prévu une plaque de rhodoïd qui couvre la barre et la partie arrière du cockpit. Elle est également maintenue par un élastique.
Toutes ces protections enlaidissent le bateau sur l’eau mais au moins ça fonctionne.
Une brise légère à moyenne, bien établie, rend la navigation agréable et esthétique ; le bateau se couche modérément, la lisse dans l’eau, et laisse une vague de l’étrave au tableau qui indique que la vitesse maxi est atteinte.
Changement de bord :
Sans problème coté GV, pour le génois il faut prendre en compte le fonctionnement du treuil et la grande longueur d’écoute qui sert juste à passer la voile d’un bord à l’autre.
Sur ma radiocommande ce treuil est commandé par un « slider » sorte de potentiomètre qui tiré vers moi enroule le treuil à 100%  (le génois se trouve bordé babord) et repoussé le déroule complètement (le génois se trouve bordé tribord). En position médiane les 2 écoutes sont choquées d’égale longueur.
Vent debout :
Je commence donc à border totalement, puis engage le changement de bord avant de pousser le slider dans la position opposée, quitte à ce que le foc se retrouve à contre quelques instants
Vent arrière :
Je pousse le slider en position médiane et laisse le vent faire pour passer le foc sur l’autre amure avant de border.
C’est la théorie, mais en pratique si le vent tourbillonne, et si le bateau est visuellement éloigné, ça cafouille !!!
Pour finir ce sujet j’aurais aimé  vous montrer une vidéo, mais je ne sais pas comment l’insérer, et comme je ne l’ai pas mise sous Youtube j’ai pas de lien…
Avec l’aide de notre modérateur je serai en mesure de vous la faire partager.
 
Voilà la fin du sujet, vos commentaires et suggestions sont les bienvenus, il y a de quoi améliorer. Et pour ceux que le modèle navigant tente, il y a le choix, plus croisière ou plus course pour le plan de pont, et de nombreux plans sont à notre disposition dans nos revues préférées.

Gérard

Gézed95

Messages : 8
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 71
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

8m JI Brix façon Fulmar Empty Re: 8m JI Brix façon Fulmar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum