misainier début XXème - construction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

misainier début XXème - construction

Message par Grégoire le Sam 5 Mar 2016 - 14:41

Bonjour à tous,


Ayant reçu mon bois, et ayant "terminé" mes plans (voir mon autre sujet dans ce forum), j'attaque la maquette physique de mon misainier à tape-cul. Je vous ferai vivre la construction à l'aide de photos dans ce sujet.

Je commence par un petit rappel historique.


Pendant la première moitié du siècle, le misainier, ou canot breton à misaine, est le plus répandu des petits bateaux de pêche de Bretagne Sud. Long de 4 à 8 mètres, il embarque selon son importance un à quatre marins-pêcheurs et demeure généralement en vue des côtes. C’est un bateau robuste, rustique, économique et sa tenue à la mer est réputée. Construit le plus souvent par un homme seul, sans plan, ni calcul scientifique, ni machine, il est rapide à la voile et travaille à longueur d’année dans des parages connus pour leurs dangers.

Le misainier possède une charpente est en chêne et des bordés en sapin. Gréé d’un mât et d’une seule voile au tiers, la misaine, il peuple en grand nombre les ports les plus reculés. Sa coque, basse sur l’eau, s’intègre admirablement au paysage marin, épousant la houle, « comme une mouette sur l’eau ». Sa carène plate lui confère une grande stabilité; son tirant d'eau modéré et sa forte quête d'étambot lui procurent une très bonne manœuvrabilité. Le misainier est en général un bateaux dit creux (non- pontés). Cela dit, certains d’entre eux sont parfois pontés jusqu’ au grand banc ou jusqu’au banc de pompe.

Sur les gros misainiers (> 8m), une voile peut être ajoutée en plus de la misaine : le tape-cul. Il est bon de préciser que ce gréement est différent du gréement de chaloupe (rencontré par exemple sur les fameuses chaloupes sardinières) lequel étant composé d’une misaine et d’un taillevent de taille supérieure. Le tape-cul est également une voile au tiers, gréée sur un mat situé au niveau du grand banc, et de surface inférieure à la misaine. Cette voile est à la fois très appropriée pour la navigation au près puisqu’elle permet un gain de puissance et de cap considérable, mais également aux allures portantes.




Après la Seconde Guerre mondiale, la motorisation et l’abandon de la voile conduisent les marins et les charpentiers à modifier complètement les formes des bateaux de pêche. Peu de misainiers seront construits après 1950. Beaucoup trouveront refuge au fond des ports, puis seront détruits avant 1960. Victimes de la modernisation (moteurs puissants, glacières, treuils mécaniques...). Les autres naviguent au ralenti ou sont bradés à des pêcheurs amateurs. Ils connaissent alors souvent une fin rapide : leur maniement et leur entretien demandent un minimum de compétence; l’insouciance et le désintérêt pour ces bateaux « démodés » font le reste.
Il s’est heureusement trouvé quelques propriétaires passionnés pour entretenir des misainiers.
Ces bateaux représentent une bonne part des survivants de l’authentique voile de travail dans ce pays. Au-delà des misainiers et de leur indéniable intérêt technologique et ethnologique, c’est tout un pan de notre culture qu’on peut sauver de l’oubli : un art de vivre, de travailler et de savoir.



A bientôt avec les premières photos de la maquette Smile

Grégoire

Grégoire

Messages : 149
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 24
Localisation : Yvelines - Finistere

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par Grégoire le Lun 7 Mar 2016 - 17:25

C'est parti mon kiki (comme dirait Michael) pour les premières avancées! cheers

Collage des éléments de la quille sur une planchette de 4 mm d'épaisseur en poirier (de chez Arkwood), et direction le découpage avec ma scie à chantourner manuelle.


Après chantournage, la mini lime est mon amie.










Comme on le voit sur la dernière photographie, il me faut maintenant réaliser les différentes rainures pour les couples. Il me faut également rectifier toutes les surfaces fonctionnelles (qui seront encollées).
Après ça : ce sera collage.


A bientôt,

Grégoire

PS : il y a une allonge sur l'étrave et sur l'étambot afin de pouvoir les fixer au chantier.

Grégoire

Messages : 149
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 24
Localisation : Yvelines - Finistere

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par kangoo91 le Lun 7 Mar 2016 - 19:13

Très beaux débuts!!! Tout ça à la main, bravo.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5547
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par stf67 le Lun 7 Mar 2016 - 19:22

Si le reste est de la même facture, cela laisse augurer un beau modèle Very Happy

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par Alain Fosse le Lun 7 Mar 2016 - 19:41

En effet, c'est très propre. Puis-je me permettre un petit conseil ?
Le poirier, surtout raboté et calibré est cher aussi est-il judicieux de l'économiser. Tu pourrais, peut-être, plus serrer tes pieces sur ta planche. Ca n'a l'air de rien, mais à la fin de ton modèle tu auras économisé presque la moitié de ton poirier.



Very Happy

Alain Fosse

Messages : 1862
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par Grégoire le Mer 9 Mar 2016 - 16:27

Hello,

Merci pour vos messages Laurent Stéphan et Alain  cheers

Mes avancées : j'ai attaqué la réalisation des couples (deux demi-couples symétriques, varangue, et traverse), en poirier de 3 mm d'épaisseur.

Alain, tu as raison, il faut que je serre plus mes papiers entre eux pour économiser le bois. J'avais prévu large, car c'était ma première utilisation de la scie à chantourner.

Découpe des 3 premiers couples, et des traverses.


Puis utilisation de la lime.


Je vérifie l'exacte symétrie de mes deux demi-couples en les superposant, et j'ajuste au papier de verre si nécessaire. (et je contrôle avec le plan également)



Les surfaces fonctionnelles seront rectifiées juste avant le collage. L'encoche pour la quille sera réalisée une fois les deux demi-couples assemblés et la varangue collée.





A bientôt.

Grégoire

Grégoire

Messages : 149
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 24
Localisation : Yvelines - Finistere

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par Alain Degny le Mer 9 Mar 2016 - 18:33

Joli, tout cela.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13030
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par kangoo91 le Mer 9 Mar 2016 - 19:18

Et bien bravo, tu démarres vraiment bien.

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5547
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par daniel54 le Mer 9 Mar 2016 - 21:06

ah oui, vraiment intéressant, je vais suivre ton aventure qui m'a l'air trés bien partie. Bon courage pour la suite ...

daniel54

Messages : 2056
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 71
Localisation : Vandoeuvre les Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par ofencer29350 le Mer 9 Mar 2016 - 23:39

et c'est partit....

_________________
de la rive je regarde un océan de plaisir,la ou le tumulte t'attire,ce mouvement planetaire sera ton tombereau!

ofencer29350
Modérateur

Messages : 1729
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 46
Localisation : quimperlé,pays de corsaires...

Revenir en haut Aller en bas

Re: misainier début XXème - construction

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum