Machine à curer les ports

Page 1 sur 23 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 16 Aoû 2013 - 16:00

J’ai reçu la monographie de la machine à curer les ports de Gérard Delacroix. je vais donc essayer de conduire cette construction du mieux que je le pourrait. Ce projet est le premier que je vais tenter en suivant une monographie. Il est vrais que même si ce modèle ne présente pas de grandes difficultés de part sa conception, l'on se sent quant même un petit peu démuni devant tant de plans et de directives précises. Je pense faire deux exemplaire de cette machine. Le premier au 1/100e pour réaliser un diorama, et bien sur le deuxième au 1/36e en suivant scrupuleusement les directives de Gérard Delacroix. Ce deuxième projet viendra un peu plus tard, quant je me serai procurer le bois (poirier) nécessaire à sa réalisation.    

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Marc le Ven 16 Aoû 2013 - 16:24

Je prends une place au premier rang pour suivre ce projet cheers 

Marc

Messages : 3200
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 52
Localisation : Caluire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par kangoo91 le Ven 16 Aoû 2013 - 19:09

Marc, pousses toi un peu, tu prends toute la place lol! 

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5548
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 16 Aoû 2013 - 19:30

Première déconvenue. Une connaissance mienne devait me procurer un petit plot de poirier. Il s’avère que ce plot n'est plus disponible. Donc changement de programme, qui risque de faire démarrer ce projet plus tôt que prévu. J’ai une planche de chêne qui est sèche depuis déjà plusieurs décennies, et qui présente un grain de bois très serré. Dès dimanche, je vais tenter de fabriquer quelques varangues, genoux et allonges dans cette essence de bois. Si l'essai est concluant, je ferai le reste de la charpente de la même façon. Pari un peu oser, mais les structures des bateaux n'étaient-ils pas construit en chêne ? 

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par bernardw le Ven 16 Aoû 2013 - 20:01

Bonsoir,
Le choix du poirier n'est pas anodin.
Outre qu'il se travaille très correctement pour nos dimensions, nos prédécesseurs ont choisi le poirier pour sa texture qui correspond à celle du chêne ramené à nos échelles.

bernardw

Messages : 1350
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 68
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Invité le Ven 16 Aoû 2013 - 20:19

Bonsoir,

Même avis que Bernard , le chêne donne une fibre bien trop grosse même à l'échelle 1/36.
Pour un modèle tel que cette machine à curer, je te conseille ARKOWOOD. Le bois sera bien sec, calibré et le prix de revient assez faible tout bien calculé . Plus cher certes que le débit de ta bille de chêne mais sans comparaison niveau temps passé et rendu final .

Mais ce n'est que mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 16 Aoû 2013 - 20:26

Merci de vos conseils, mais le chêne ne sera dans un premier temps qu’un essai. Si le résultat ne me convient pas, effectivement je me rabattrai sur le poirier. Mais comme j'aime bien expérimenter, je vais tenter de voir ce que cela donne, peut être une heureuse surprise, peut être une déconvenue. Je retient néanmoins l'adresse de Arkowood.

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 18 Aoû 2013 - 15:26



Le choix du chêne me satisfait dans un premier temps. Pour moi, cette essence étant celle utilisée pour la construction des bateaux, elle se doit d'être représentée, au moins pour la structure. Le poirier me conviendra surement pour faire le bordage et les roues. Par contre, les allonges devront être taillées dans un fil de bois plus horizontal afin de mieux représenter la vérité.
En guise d'essai, j'ai pris comme modèle le maitre couple n° 17 de la monographie.


Vue de face, les allonges restent a couper en longueur.

Vue de dessus. L'on aperçois les entailles dites "à dents couvertes" destinées à recevoir les carlingues


Vue des entailles "à dents couvertes". Le chêne se prête bien à leurs exécutions, seul un petit éclat s'est produit.






Figuration des chevilles de fer. Peut être un peu grosses ?











michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Lun 19 Aoû 2013 - 17:52

Enfin, voici la première machine à curer les ports cheers 

Par contre je me range aux cotés de Bernard et Wil', le poirier rendrait beaucoup mieux, même si le grain de ton chêne est serré, il est encore trop gros pour l'échelle, de plus, tu aurais beaucoup plus de facilités à le travailler sans risquer d'éclats ou d'autres choses...

Ceci dit, j'ai hâte de voir évoluer cette réalisation.

Pour la section de chevilles (clous), vois les devis qui doivent figurer en fin du recueil de la mono

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Lun 19 Aoû 2013 - 18:12

Merci pour l'info. Effectivement, j'ai trouvé. Apparemment, je suis deux fois trop gros en diamètre. J'ai fais les chevilles en 1 mm et il ne faut que 0.5 mm. Pour me faire la main, je vais continuer la charpente en chêne et seulement la charpente. Cela m’évitera ce genre d'erreur et certainement d'autres. Après, je vais refaire un nouveau modèle mais cette fois entièrement en POIRIER.




michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Pierre Rouanne le Mer 21 Aoû 2013 - 21:58

Le cerisier ou le merisier convienne très bien au 1/36.

Pierre Rouanne

Messages : 287
Date d'inscription : 05/07/2012

http://pierre.rouanne.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Alain Degny le Mer 21 Aoû 2013 - 23:46

Comment ai-je pu louper ce démarrage? Je me couvre la tête de vase (pour rester dans le thème).

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13031
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Sam 24 Aoû 2013 - 18:05

Premier travail sur ce projet, le fond du ponton. Ce dernier étant à fond plat, pas besoin de fabriquer un chantier pour sa conception. Vingt huit varangues seulement sont mise en place sur les 30 que compte la membrure. La première et la deuxième étant spécifique, elles ne sont pas encore fabriquées. Pour les connaisseurs, les pièces de bois sont numérotées par le marquage spécifique des charpentiers. Je ne sais pas si celui des charpentiers de marine et le même que celui des charpentiers du bâtiment dont je fais parti, mais cela me convient très bien comme ça. Pour l'instant pose à blanc pour pouvoir tracer la courbure des côtés. Après ce sera ponçage, puis pose des genoux et des allonges. 

(La déformation de forme sphérique et du à la photo)
@ + pour une nouvelle avancée.





michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Sam 24 Aoû 2013 - 22:42

Un bon début cheers

Une petite photo des mortaises des varangues??

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Guido54 le Sam 24 Aoû 2013 - 23:10

 Bravo Michel. Beau travail et sujet très original. cheers

Je vais suivre ce sujet attentivement.

Crdt,

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 1 Sep 2013 - 12:06

Bonjour à tous,

Il n'est pas beau mon chêne ? Si vous me dites le contraire, je fais le poirier !!! Le plot que je possède provient d'un chêne de la forêt de Bercé. Cette forêt a été créée par Colbert pour les besoins de cette essence dans la construction des navires du roi, à l'époque du renouveau de sa flotte de guerre. C'est pourquoi, je tient absolument à faire cette maquette dans ce bois. Cela est pour moi une belle symbolique. Si j'ai commencer à faire les bossoirs, c'était pour me tester. Ces deux pièces sont certainement les plus difficiles à réaliser pour cette maquette. Si je ne les avait pas réussi, il aurait été inimaginable de continuer. Les bossoirs correspondant parfaitement au plan, pour moi, c'est un bilan positif, je continu donc. Reste à faire deux autres pièces importantes : Les rouets, objectif suivant.

Débit du deuxième bossoir. Pas pris de photo du premier, mais ont peu le voir à côté.

Bossoir vu de côté.


De dessous.

Les deux bossoirs vus de dessus
Les bossoirs et quelques genoux. Ces derniers ne sont coupés en longueur que sur un seul côté. Pour le deuxième côté, la côte dépend du couple sur lequel il est placé. J'ai été tout d’abord assez perplexe quant à la forme des genoux. Je pensais qu'ils devaient être en deux parties, mais sur la mono, ils ne le sont que d'un seul. J'ai suivi.









michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Guido54 le Dim 1 Sep 2013 - 17:27

Bonjour Michel,

Impressionnant ce que tu arrives à faire avec ce chêne ! Bravo ! cheers

Je suis d'autant plus impressionné que j'avais essayé le chêne sur un modèle à l'échelle 1/64ème pour des pièces beaucoup moins sophistiquées et ce n'était vraiment pas possible. Peux-tu-nous rappeler l'échelle à laquelle tu travailles ?

Crdt,

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 1 Sep 2013 - 19:48

Bonsoir Guido,
Tout d'abord, je te remercie pour tes compliments. Pour répondre à ta question, l'échelle est assez confortable puisqu'elle est au 1/36e. Pour le chêne, comme je le disait plus haut, il s'agit d'un chêne un peu spéciale. La forêt de Bercé est à quelques kilomètres de chez moi et je m'y rend régulièrement, et là, je peut y admirer des merveille. Elle est née comme quelques autres forêts en France de la volonté de Colbert, afin d’approvisionner en bois de construction les charpentes de la marine du roi. Cette forêt possède des essences remarquables dont une espèce de chêne qui peu culminer à près de 40 m de haut avec plus de 2 m de diamètre pour les plus beaux exemplaires. Les première branches de ces arbres ne commencent qu'a un bonne dizaine de mètres du sol, ce qui donne des fût très droit sans aucun défauts. Les fibres de ces arbres sont très serrés, mais demeure quant même relativement flexible une fois secs. Dans le plot que je possède, tiré entre dosse et cœur, aucun nœud, et un lignage très régulier, comme l'on peux le voir sur les pièces construites. De plus, contrairement à certains chênes, celui-ci ne se fend pas. Je reste convaincu qu'en fin de compte, cette maquette devrait avoir un certain cachet (je n'ose pas dire un cachet certain), une fois terminée. Par contre, peu-être pourra tu me dire si tu a déjà vu des genoux fabriqué dans une seule pièce de bois, surtout avec une courbure aussi prononcée. Pour ma part, je vois plus souvent ces derniers assemblés en deux pièces ? 



michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Guido54 le Dim 1 Sep 2013 - 20:35

Désolé Michel mais si je connais bien le travail du bois, je suis un débutant en Arsenal (les pièces dont j'avais parlé concernait un kit que j'avais amélioré ce qui explique l'échelle ....).

Cela étant dit, sur les schémas de WZM, les genoux sont en une seule pièce comme tu peux le voir. Mais ils sont doublés et se recouvrent. Ne serait-ce pas cela que tu appelles "en deux pièces" ?



Que disent les experts ? study

Guido54

Messages : 2641
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 66
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Dim 1 Sep 2013 - 20:58

Ton schéma me conforte dans mon interrogation. Pour cette forme qui est moindre dans sa courbure, par rapport à celles des genoux de ma maquette (presque 90°), celles de ton schéma sont en deux pièces, sans compter le fait quelles sont doublées. Bon, peut-être que nos experts m'apporteront une réponse à cette question ?

michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par stf67 le Dim 1 Sep 2013 - 21:31

Un genou n'est en fait qu'une pièce qui vient consolider un angle ou une courbe d'un membre.

Dans le cas d'un couple traditionnel (ensemble de 2 membres, pour ceux qui n'auraient pas suivi), les genoux viennent recouvrir les varangues et les allonges.

Dans le cas qui nous occupe, les membres sont constitués uniquement d'une varangue plate et de deux allonges. Les genoux permettent donc l'assemblage entre ces pièces.

J'espère que tout est clair... scratch

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5357
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par coeurdemiel le Lun 2 Sep 2013 - 6:19

re Michel 

 je  penche  pour  une  seul  piece   avec  des" bois  torts" .... sur  les chantier les  bois  droits  et ces bois  tort  sont tres  recherche 

 amicalement   herve

coeurdemiel

Messages : 1339
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 55
Localisation : 71450 Blanzy Saone/loire

http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Lun 2 Sep 2013 - 6:52

Effectivement, j'avais penser à du bois tort. Seulement en maquettisme, trouver de tel bois relève du défi. Le principal, c'est que le lignage de bois de ces genoux (en biais), ne choque pas trop. Merci pour vos réponses.

Michel.


michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Alain Degny le Lun 2 Sep 2013 - 12:39

Je regarde dès que j'ai repris mes esprits, après un week-end "mariage". Comme cela, de mémoire, l'assemblage me fait penser à un type de montage américain, comme on en voit sur l'Essex ou la Constitution.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13031
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par michel rosensohn le Ven 6 Sep 2013 - 17:33

Bonjour,
Petite avancée du jour, l'axe de la grande roue. Encore une étape difficile, mais bon, cela devrai aller. Reste encore a coller des petites baquettes sur l'axe entre le carré et l'encoche. Ces dernières servent à renforcer le bois là ou les chaines des cuillères s'enrouleront. Remis à plus tard, cause : manque de temps. Peut être demain.




michel rosensohn

Messages : 2043
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 63
Localisation : Le Mans Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machine à curer les ports

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 23 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum