Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 24 Jan 2016 - 14:16

J’ai commencé mon projet en été 2014. Ma seule expérience du modélisme en bois était:
 le modèle du cotre anglaise « Sherbourne ». 
 
Après une petite recherche j’ai décidé de faire deux bateaux, en échelle 1 :64 : La Mutine et La Jacinthe, après les plans et instructions de Jean Boudriot. Un peux plus tard, j’ai découvert le modèle magnifique de La Topaze de Bruno Orsel, et j’ai changé mon projet.
   
Pourquoi deux bateaux ? Ce n’est pas un peu ambitieux ? Peut-être c’est un peux trop pour moi. Mais ma motivation est basée pas seulement sur l’élégance de cette type de goélettes qui me plait beaucoup, mais aussi le fait que les deus goélettes ont été construites selon le même plan, dans deux chantiers différents (La Mutine à Lorient en 1824, La Topaze à Cherbourg, en 1823).








 
Si vous comparez [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]avec le plan de La Mutine (pris de l’atlas du Génie maritime), vous trouvez beaucoup de différences du détail et des solutions diverses ; par exemple la position des caronades, ou les bastingages (totalement fermés dans La Mutine, mais plus ouvert dans La Topaze).  Même le gréement est diffèrent, comme Bruno m’à écrit !  

   
Voilà l’état actuel de mon projet :






(à suivre)

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 24 Jan 2016 - 14:19

J’ai adapté les plans de Jean Boudriot en échelle 1 :64, et changé la construction un peu. Les pièces détachées (bois contreplaqué) ont été coupées avec un laser à l’école polytechnique locale. Les planches sont en poire. Les deux coques seront colorées et cuivrées. 

   








Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 24 Jan 2016 - 14:23

Ici dans le forum j’ai déjà reçu des informations importants – l’album sur La Recouvrance est un trésor de l’information – merci ! Un détail curieux : La figure de proue de La Recouvranceressemble celle de La Mutine !







Au moment, je suis en train de finir les coques :




















Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 24 Jan 2016 - 14:25

En même temps, j’ai fait les caronades : un ami m’a tourné quatre pièces de laiton (env. 19 mm en échelle 1 :64), la filetage M1 va bien ici. Les affûts ne sont pas encore fini, pour ajuster la hauteur après finir les ponts.












Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 24 Jan 2016 - 14:27

J’ai aussi fait un petit canot de 6 mètres. Come Bruno à écrit, c’est peut-être un peux plus long. On verra…
























 
A suivre (mais très lentement),

Gregor

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Phil le Dim 24 Jan 2016 - 15:09

Voilà une beau chantier, avec un travail de qualité, félicitation. Wink

Phil

Messages : 1186
Date d'inscription : 27/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par hervechambery le Dim 24 Jan 2016 - 17:12

super boulot , j ai hâte de voir la suite  Very Happy

hervechambery

Messages : 249
Date d'inscription : 30/12/2015
Age : 48
Localisation : chambery

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par stf67 le Dim 24 Jan 2016 - 19:18

De belles réalisations, un travail de qualité cheers

_________________
Bien cordialement

Stephan

...........................................................................................................................................................................................

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir
Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Proverbe SHADOK

stf67
Admin

Messages : 5358
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 41
Localisation : Lesneven

http://modelisme-naval-bois.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Bruno ORSEL le Dim 24 Jan 2016 - 23:50

Voilà un projet qui va me passionner car j'ai beaucoup de tendresse pour ces petites goélettes et cette étude comparative entre 2 bâtiments issus d'un même plan type mais comportant des différences dans leurs emménagements est très intéressante. 
Nous aurons l'occasion tout au long du déroulement de leurs constructions d'aborder tout cela.

Gregor nous montre l'embarcation qu'il a déjà construit. Malheureusement le canot représenté sur la monographie de la Jacinthe et sur laquelle notre ami s'est basé est beaucoup trop grand. En effet il mesure sur les plans 6,50 m pour un bâtiment de 21 m au livet de pont !!! Les documents (devis d'armement et procès verbal de la visite du bâtiment) retrouvés aux archives de Cherbourg indiquent que ces goélettes portaient un canot de 4,50 m. 

Vue d'ensemble sur le pont de la goélette Topaze.


Canot de 4,50 m

Bruno ORSEL

Messages : 223
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Supression à la demande d'A.D

Message par Marcel le Courbeteux le Jeu 17 Mar 2016 - 21:56

!!!


Dernière édition par Marcel le Courbeteux le Jeu 17 Nov 2016 - 14:48, édité 1 fois

Marcel le Courbeteux

Messages : 29
Date d'inscription : 07/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Mar 17 Mai 2016 - 19:59

Bonjour à tous. 

Très très lentement mes deux coques rassemblent des goélettes. Les petites différences entre les deux sont très intéressant à rechercher et à faire. Mais faire deux projets le même temps est aussi un peux fatigant, c’est difficile à se concentrer. Mais je suis très motivé de continuer quand même. Les deux étapes suivantes seront les ponts et cuivrer les coques. Et, bien sûr, plus de couleurs ! Pour La Topaze je suivrai le modèle de Bruno Orsel (noir et jaune), et pour La Mutine je prendrai l’inspiration de La Recouvrance, avec beaucoup de vert en plus.

Voilà l’état actuel :





Un détail très intéressant sont les porte-haubans. Dans les goélettes françaises de l’époque ils sont du bois massif, très simple dans La Topaze/La Jacinthe, un peu plus élaboré dans La Mutine ou La Recouvrance. J’avais eu des doutes avec l’interprétation du plan de La Mutine, mais l’exemple de La Recouvrance et deux modèles contemporaines dans le Musée de la Marine à Paris m’ont rassurées.
Une goélette du Premier Empire :



et de l'époque Restauration :



Voilà les portes-haubans de La Topaze et La Mutine :


 
Pour finir ici, j’ai une question de traduction : « Caissons couvrant les bouteilles à tribord » ? 




Je comprends le mot « bouteilles » et le reste, mais ici je crois ce n’est pas le cabinet des vins du commandant…  A tribord, on trouve aussi la toilette des officiers (51). Est-ce que vous connaissez un sens nautique du mot « bouteilles » ?
 
Amicalement,
   
Gregor


Dernière édition par kangoo91 le Mer 18 Mai 2016 - 19:46, édité 1 fois (Raison : changement taille caractères)

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Bruno ORSEL le Mar 17 Mai 2016 - 22:54

En marine les bouteilles sont le lieu d'aisance généralement réservé aux officiers. On les désigne ainsi, car à l'origine ces installations qui débordaient à tribord et à bâbord du navire avaient la forme d'une demi-bouteille. 

Le nom est resté. On retrouve encore ce terme sur les bâtiments de la fin du 19e alors que ces installations étaient devenues de vrais cabinets de toilette tels qu'on peut les imaginer aujourd'hui.

Bruno ORSEL

Messages : 223
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par ofencer29350 le Mer 18 Mai 2016 - 8:44

bien content de t'avoir dirigé vers ce forum ou il est plus agréable de te suivre ici avec de belles avancées...

ce sont vraiment de belles goélettes ,personnellement j'ai pris un plaisir immense à faire la recouvrance.

_________________
de la rive je regarde un océan de plaisir,la ou le tumulte t'attire,ce mouvement planetaire sera ton tombereau!

ofencer29350
Modérateur

Messages : 1734
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 46
Localisation : quimperlé,pays de corsaires...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Ven 20 Mai 2016 - 14:06

Merci pour l'explication, Bruno, et un bon weekend à tous!




Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Alain Degny le Ven 20 Mai 2016 - 14:38

Belle réalisation.

Comme le dit Bruno, à l'origine ces lieux d'aisance avaient la forme d'une demi-bouteille renversée. Sur des petits bâtiments comme les goélettes et en particulier de ton époque, ce sont de fausses bouteilles dont la partie vitrée est souvent factice et qui ne sont plus là que par souci de tradition ou d'esthétique. 

Les bouteilles, les vraies, sont de petits cabinets débordant de la coque et ouvrant par une porte sur la grande chambre. Celle de tribord, bord noble du bâtiment, est réservée au commandant, celle de bâbord, aux autres officiers et membres de l'état-major comme le chirurgien-major, voire le "comptable" et l'aumônier.

Pour l'équipage, c'est en plein air. On trouve parfois des prolonges de porte-haubans percées d'un trou. Le matelot s'asseyait dessus, les jambes dans le vide.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)

Alain Degny
Admin

Messages : 13048
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 70
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Supression à la demande d'A.D

Message par Marcel le Courbeteux le Lun 23 Mai 2016 - 14:01

!!!


Dernière édition par Marcel le Courbeteux le Jeu 17 Nov 2016 - 14:23, édité 1 fois

Marcel le Courbeteux

Messages : 29
Date d'inscription : 07/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Dim 12 Juin 2016 - 14:35

Bonjour – le weekend j’ai travaillé aux pavois de lisse. 


Les différences entre les deux sœurs se présentent plus clairement. Par exemple, les bossoirs de capon de La Mutine passent sous la lisse, ceux de La Topaze restent au-dessus.


Sur la lisse de La Mutine on trouve une planche additionnelle, décorée avec un motif néo-classiciste grecque (plus extravagant que les rhombes dans les bâtiments français de l’époque) ; un projet pour le weekend prochain.  
   
  
 













 
Amicalement,
   
Gregor

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par kangoo91 le Dim 12 Juin 2016 - 20:20

Vivement la suite  cheers

Laurent

kangoo91
Modérateur

Messages : 5561
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 49
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Bruno ORSEL le Mer 15 Juin 2016 - 10:22

Je regarde votre travail avec beaucoup d’intérêt.
 
Votre dernière publication me pose problème. En effet votre projet est une étude et réalisation comparative entre les emménagements de 2 goélettes du même type : la Mutine et la Topaze. Pour la Mutine votre source documentaire est le plan extrait de « l’Aide-Mémoire du Génie Maritime », documentation très sérieuse. Pour la Topaze, 2 sources : le SHD de Cherbourg où l’on trouve les documents originaux relatifs à la construction de cette goélette, et le modèle d’époque conservé au musée de la marine à Paris.
 
La construction de votre modèle la Mutine me paraît fidèle au plan du Génie Maritime. Je n’ai rien à dire de particulier si ce n’est de vous féliciter pour votre travail. Voir le plan joint.
 
Plan de la Mutine de l’Aide-Mémoire du génie maritime :


 En revanche celui de votre Topaze me semble être très éloigné du modèle original qui a été construit à Cherbourg en 1823 en même temps que la vraie Topaze et son sister-ship la goélette Emeraude.
Lors de mes études sur ces goélettes j’ai fait une analyse comparative entre les documents « écrits » conservés à Cherbourg et le modèle du musée de la marine pour arriver au constat que ces 2 sources documentaires sont en parfaite concordance. Le modèle du musée est donc d’une grande fiabilité historique et doit être considéré comme une référence.
 
Pour en revenir à votre modèle « la Topaze » ce qui me gène est la discordance entre votre réalisation et le modèle du musée. En effet la distribution des ouvertures sur le pont est très différente avec la source.
 
Ce que vous avez réalisé est plus proche de la monographie de la Jacinthe laquelle s’appuie sur le plan type dit de « l’Anémone » conservé au SHD à Vincennes. Je dis bien monographie de la Jacinthe et non pas la vraie goélette Jacinthe car à ce jour aucune source ne peut attester que les emménagements de la Jacinthe ont été réalisés comme le montre la monographie qui comporte par ailleurs plusieurs erreurs.  En revanche, ce qui est certain est le mauvais positionnement du panneau d’accès au logement des maîtres tel que dessiné sur la monographie. En effet celui-ci est dessiné en arrière du mât de misaine, alors que les règlements de l’époque le positionnent toujours pour ce type de bâtiment à l’avant de ce mât. Sur le modèle de la Topaze du musée ainsi que sur le plan d’origine ce panneau est bien situé à l’avant du mât.
A titre d’explication, je joins ici une photo du modèle du musée de la marine avec annotations ainsi que ma Topaze en état de construction.
 
Modèle de la Topaze du musée de la marine :


 
Mon modèle de la Topaze en cours de réalisation :


Après ce constat et afin de rester fidèle à votre projet d’origine, à savoir une étude historique et comparative des emménagements de 2 goélettes construites d’après un même plan type vous avez le choix entre 2 solutions :
 
a)    – Rester fidèle à votre projet d'origine en comparant les emménagements entre les goélettes Mutine et Topaze : dans ce cas vous serez contraint de revoir la distribution du pont. (je peux vous envoyer les plans que j’ai redessinés pour la Topaze). Cette option offre la garantie de s’appuyer sur une documentation  fiable.

b)   – Comparer les emménagements entre la goélette Mutine et son plan type à savoir le plan dit de « l’Anémone » conservé à Vincennes et publié dans la monographie : dans ce cas vous devrez corriger la position du panneau des maîtres en le mettant à l’avant du mât de misaine. Si vous choisissez cette option, vous devrez modifier le titre de votre projet.
 
J’attire enfin votre attention sur les différences entre le gréement de ces goélettes. Mais nous aurons l’occasion d’en reparler en temps utile.


Dernière édition par kangoo91 le Mer 15 Juin 2016 - 19:36, édité 1 fois (Raison : taille caractères)

Bruno ORSEL

Messages : 223
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par michael Gloaguen le Mer 15 Juin 2016 - 12:45

trés interessante cette comparaison .
Peut être une petite question ,pourquoi ces différences ?
Est-ce que les chantiers faisaient les aménagements à leur guise ou y-a-t'il une raison particuliére?
Merci

_________________
le courage ce n'est pas d'aller en mer.     c'est d'y retourner....


membre de l'AMM


michael Gloaguen
Modérateur

Messages : 4154
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 50
Localisation : Penmarc'h,Pays bigouden

http://ar-laeres.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Bruno ORSEL le Jeu 16 Juin 2016 - 14:18

michael Gloaguen a écrit:trés interessante cette comparaison .
Peut être une petite question ,pourquoi ces différences ?
Est-ce que les chantiers faisaient les aménagements à leur guise ou y-a-t'il une raison particuliére?
Merci

   
Les chantiers n’en faisaient pas à leur guise, mais pour bien comprendre ces petites différences d’un navire à un autre, il faut se rapprocher de l’esprit de l’époque.
Mais reprenons le processus un peu plus en amont.
 
En 1823 notre marine souffrait d’un manque de petits bâtiments stationnaires et il fallait remplacer les anciens vieillissants. Un stationnaire est un petit bateau attaché au service d’une station navale, Sénégal, Cayenne, Guadeloupe, Martinique. Leur fonction est d’assurer des rôles de police, douane, contrôle sanitaire, sécurité du port et petits services d’aviso et de renseignements.
La direction des constructions navales, instance technique du ministère de la Marine, décide donc de mettre en chantier 8 bâtiments de ce type. (6 en 1823 + 2 en 1824). Pour ce faire, il établit un cahier des charges, précisant la fonction du navire, le tonnage, la composition de l’artillerie, l’équipage et donc la quantité des vives pour une durée de campagne déterminée, le type du gréement, etc.
Sur cette base, le ministère s'adresse à différents ingénieurs de la marine pour répondre à la demande et de proposer un projet. Toutes les études sont ensuite analysées et le projet le plus satisfaisant est retenu, souvent après quelques petits ajustements.
 
Que comprend cette étude :
·      Dimensions principales du bâtiment,
·      Note sur les calculs du poids, du déplacement et de la stabilité.
·      Détails de la construction,
·      Devis des échantillons,
·      Devis du tracé à la salle,
·      Surface de la voilure,
·      Composition de l’artillerie,
·      Description des emménagements.
Pour les plans, l’ingénieur fournira :
·      Le plan des formes, avec coupes transversales et vues en plan et élévation,
·      Une coupe au Maître-couple,
·      Le plan des aménagements indiquant principalement la position des ponts, plateformes, et des cloisons avec vues en plan et en élévations,
·      Plan de mâture et de voilure avec la position des centres véliques.
 
Alors pour répondre à la question posée : « les chantiers en faisaient-il à leur guise… »  je dirai non pour toutes les données mentionnées ci-dessus et tout particulièrement sur le plan des formes, car c’est bien à partir des formes du bâtiment que découleront tous les autres calculs.
En revanche, oui il pouvait y avoir des différences mineures dans le détail des emménagements. Je dis bien le détail, mais pas dans leur organisation, car les emménagements répondaient à des normes précises régies par le règlement sur les emménagements des bâtiments de la flotte. Ce règlement définissait la position des ponts, des cloisons, la dimension des écoutilles, leur nombre, etc., en fonction du type et de la taille des bâtiments.
 
Il est intéressant d’analyser le plan d’origine de nos goélettes dessiné par l’ingénieur Delamorinière où celui-ci suggère quelques détails sur les emménagements par exemple un coffre à claire-voie pour le logement des officiers et une simple lisses en guise de pavois sur une grande partie du navire. Aucun autre document n’a été dessiné ou du moins retrouvé pour donner plus de détails sur les emménagements.
La raison principale étant comme je le précise ci-dessus l’aspect réglementaire  qui régissait les emménagements. Il n’était donc nullement nécessaire de dessiner tous les détails. De plus ces petites goélettes étaient des bâtiments mineurs et de seconde importance qui nécessité de fait moins d’étude que les grands bâtiments. A cette époque encore, chaque port avait leurs habitudes et leur façon de faire. Dès lors où l’on ne sortait pas du cadre réglementaire et que les ports ne remettaient pas en question la conception d’origine, oui il y avait une certaine liberté dans l’exécution du détail ce qui explique ces petites différences entre navires construits d’après un même plan type. Par ailleurs toutes modifications importantes étaient obligatoirement soumises à l’approbation du Conseil des travaux de la marine avec accord du ministre.
 
Certains diront que ces petites différences dans les emménagements entraînent inévitablement une variation du poids et donc risque de compromettre les études d’origine. Certes oui, mais à cette époque les calculs de charges, de stabilité et autres étaient encore empiriques et largement compensés par le lest que possédaient tous les navires. (ce qui n’est plus le cas pour la 2e moitié du XIXe siècle). Nos goélettes portaient 13 tonneaux de lest en gueuses de fer.
 
Pour réaliser un modèle historiquement fiable, l’analyse des documents conservés dans les archives est absolument nécessaire et mieux encore ceux après construction par exemple les procès-verbaux de visite des bâtiments. Il est aussi nécessaire d’avoir recours aux règlements en vigueur. A cela il faut ajouter, dans la mesure où ils existent, les modèles du musée de la marine, témoignage de l’époque de la construction, mais attention, car ils ne sont pas toujours exacts. Ils doivent donc être analysés conjointement avec les documents d’archives.
 
Pour étudier un modèle de cette époque avec un maximum de précision dans le détail, ces sources documentaires sont un complément absolument nécessaire aux seuls plans que l’on trouve dans les archives, car comme vous l’avez compris ils ne sont pas dessinés comme ceux d’une monographie pour des modélistes avec tous les détails, mais sont à usage professionnel, s’adressant à des hommes maîtrisant parfaitement, par leur savoir-faire et leurs habitudes locales les techniques de la construction navale, mais le tout, pour la marine militaire, encadré par les règlements de construction navale.
 
Quant aux plans conservés dans les Atlas du génie maritime, qui rassemblent la mémoire de la construction navale réglementaire, cette documentation fiable est une mine de renseignements d’une grande richesse sur laquelle les modélistes peuvent s’appuyer.

Bruno ORSEL

Messages : 223
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Ven 17 Juin 2016 - 15:09

Bonjour,
J’aimerai vraiment remercier Bruno pour ses remarques et explications importantes et profondes ! Mais laissez-moi d’abord corriger une mécompréhension concernant les ouvertures sur le pont : Au moment, les ponts visibles sur mes modèles sont des « pont de construction » (bois contreplaqué), sur lequel je poserais les planches (érable) des ponts. Les lignes visibles maintenant sur la Topaze sont en effet les lignes du pont de la Jacinthe suivant le plan de Jean Boudriot. La raison est simple : Au début du projet, le but était de faire la Jacinthe et la Mutine. Alors j’ai dessine le pont pour ce bâtiment.
Mais après ma découverte du modèle exceptionnelle de Bruno, j’ai changé le plan. Les ponts étaient déjà coupés, mais ça ne me semblait pas grave. Les ponts fait du bois contreplaqué sont seulement là pour être couverts par des planches.
En fait, j’ai déjà commencé à dessiner les lignes pour un pont correct pour la Topaze.




Les difficultés du moment sont les suivants : A cause de mon inexpérience (j’ai fait seulement un petit cotre, nommé Sherbourne, de Caldercraft) j’ai fait beaucoup des erreurs petites. Entretemps des petites différences ont accumulé. Par exemple, le râtelier à cabillots avant manque 1.5mm. Aussi, le pont n’a pas exactement les dimensions latérales du plan. En conséquence, je suis obligé d’adapter les lignes. Aussi, j’ai découvert que les planches en avant sur la Topaze de Bruno et du Musée sont diffèrent que les planches sur le plan de Jean Boudriot. Ici, l’offre généreuse de Bruno de m’aider sera très utile. Au moment, je m'arrête pour une petite pause de réflexion.
Encore une fois, les explications du contexte de la construction des goélettes des années 1823/24 ne sont pas seulement intéressantes, mais il aussi souligne l’importance de la recherche. La dernière chose j’ai vraiment sous-estimé. 


Deux petites recherches j’ai fait : On trouve la Mutine régulièrement dans les « annales coloniales » du Service hydrographique national (SHOM), avec des entrés comme le suivant : « La goélette la Mutine, commandée par M. Briet, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 10 octobre 1828. Le 22 du même mois la Mutine est de retour à Toulon, venant d'Alger. » On peut suivre cette goélette autour du monde ; malheureusement seulement les sommaires son en ligne.




Au début du projet j’ai contacté le Service historique de la Défense à Vincennes ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Je n’ai pas suivi ce chemin de recherche, mais on m’a envoyé un extrait du plan de la Mutine et de la Légère. Dans le répertoire, on a daté le plan en 1849 à cause d’un annotation plus jeune, mais le plan montre évidemment la construction de base de notre goélette. 

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Gregor le Ven 17 Juin 2016 - 15:10

(message privé)


Dernière édition par Gregor le Sam 18 Juin 2016 - 0:30, édité 1 fois

Gregor

Messages : 19
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Bruno ORSEL le Ven 17 Juin 2016 - 17:44

Merci Grégor pour ton message.
La méthode que tu utilises pour tracer le plan du pont de la Topaze d'après une photo du modèle du musée de la marine, en utilisant Illustrator me semble un peu hasardeuse et empirique.

Comme je l'ai déjà écrit, j'ai pu faire un relevé des mesures sur le modèle du musée de la marine ce qui m'a permis de dessiner le plan. Je vais t'envoyer un tirage de ce plan ainsi que les plans de la mâture et du gréement que j'ai entièrement re-dessiné. Cela sera plus précis et te facilitera le travail.
Je t'envoie aussi un plan du canot de 4,50 m

Bruno ORSEL

Messages : 223
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 69
Localisation : IDF - Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Alain Fosse le Ven 17 Juin 2016 - 19:04

Gregor a écrit:me contacter aussi sous xxxxxxx@xxxx 
Bonjour,

Si je peux me permettre, une sage précaution consiste à ne jamais mettre sur un forum, quel qu'il soit, son adresse mail sous une forme directement exploitable par les robots-spameurs qui, de leurs petits doigts crochus, inlassablement, ratissent la toile.

Une bonne pratique consiste à mettre son adresse sous la forme  machin.julesatfree.fr. Celui qui souhaite vous écrire n'a plus qu'a remplacer le "at" par @ dans l'adresse.

Very Happy

Alain Fosse

Messages : 1864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 20
Localisation : Région parisienne

http://www.alainfosse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux goélettes du type Jacinthe : La Mutine et La Topaze (env. 1830) au 1/64e.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum