Le Deal du moment : -82%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
19.90 €

La "petite" Aurore corvette 1766

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Sam 7 Déc 2019 - 15:32

Bonjour à toutes et tous,

Me voilà de retour après une longue absence. 

Il m'a fallu de longues années pour récupérer l'envie de m'y remettre après mon "burne haute" ....  clown

Il faut dire que j'en étais arrivé à être obsédé par une vaine recherche de la perfection. Objectif naturellement inatteignable et qui ne pouvait engendrer que déception.

Pourquoi m’y remets-je ? (question existentialiste s’il en est ….  Shocked  ) Tout simplement parce que je me suis aperçu en regardant mes chantiers passés que les défauts qui m’obsédaient n’étaient pas ou peu visibles si on regardait le modèle sans loupe grossissante et en le replaçant dans le contexte d’un loisir et non de recherche de l’absolu.

Je pense que je reviendrai vers ces chantiers pour les terminer mais je vais commencer un nouveau qui me tente depuis des années à savoir la petite Aurore.

Courte présentation du modèle pour ceux qui ne connaissent pas la monographie de Gérard Delacroix :  l'Aurore est une "petite corvette" conçue, on le présume, par Nicolas Ozanne à la demande du marquis de Courtanvaux (descendant du marquis de Louvois ministre de la Guerre de Louis XIV).

C'est l'équivalent d'un actuel yacht de luxe.

Nous disposons d'un modèle au 1/12 exposé à la bibliothèque Ste Geneviève de Paris.

Le modèle a été construit, à la demande du marquis comme cadeau à la bibliothèque, par le dénommé "Poi-le-coeur" du Havre et le gréement est l’œuvre de Mathieu Chopin, ancien commandant de la corvette. On est donc sûr de la fidélité du modèle à l'original.

Côté conception, nous ne connaissons pas les "organes" internes du modèle. Il n'est donc pas question de reproduire la charpente et l'ensemble des organes internes, uniquement ce qui est apparant.

La coque sera donc réalisée sur une fausse coque ne représentant que le volume de celle-ci diminué de l'épaisseur du bordage.

Pour cela, je m'inspire de la technique que je décrirai plus tard. Cool
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Michel Saunier le Sam 7 Déc 2019 - 15:44

Bon retour Guido, sympa de te retrouver. et bon courage pour la petite !
Michel Saunier
Michel Saunier

Messages : 3422
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 78
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par a.piot le Sam 7 Déc 2019 - 16:55

Bon courage Guido , et bravo pour ton retour . Very Happy
a.piot
a.piot

Messages : 2511
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 74
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Sam 7 Déc 2019 - 18:05

Très bonne nouvelle!voilà un nouveau sujet intéressant qui tombe à point alors je le forum hiberne. Fausse coque, cela veut -il dire bois plein? lames superposées aux formes des lignes d’eau? Bon chantier.
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Alain Degny le Sam 7 Déc 2019 - 18:12

Content de te revoir. La petite Aurore est un bâtiment splendide. Nous allons suivre ta progression avec grand intérêt.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
Alain Degny
Alain Degny
Admin

Messages : 18654
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 74
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Sam 7 Déc 2019 - 19:03

J.guydal a écrit:Très bonne nouvelle!voilà un nouveau sujet intéressant qui tombe à point alors je le forum hiberne. Fausse coque, cela veut -il dire bois plein? lames superposées aux formes des lignes d’eau? Bon chantier.

Merci à tous pour cet accueil chaleureux. Very Happy

J'utilise la méthode que décrit entre autre Bernard Frölich dans son livre "L'art du modélisme" à savoir la construction d'une armature type "kit" en contre plaqué puis remplissage des espaces avec du bois tendre. Ensuite on rabote aux dimensions et courbes voulues. Le schéma suivant, tiré du livre de B. Frôlich illustre la technique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La photo suivante, tirée du post d'un modéliste ukrainien, illustre  exactement la technique que je vais utiliser

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ensuite on habille la structure comme si on disposait d'une armature réelle. Suit le travail du même modéliste ukrainien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

magnifique non ! 

En fait, d'après ce que j'ai lu, cette technique n'a rien de nouveau, c'était même une technique universellement utilisée par les modélistes avant la publication de monographies mettant à leur disposition des plans détaillés des structures internes car ils ne disposaient que de plans externes.

Je n'arriverai à ce niveau de qualité car c'est du niveau "mondial" il suffit de voir les réalisations de ce maître (carrément hallucinant affraid ) mais la technique est innovante (je sais, je viens d'écrire le contraire) mais vu qu'elle n'était plus utilisée ... Cool et c'est ce que j'aime la nouveauté (au moins pour moi). Je ferai ce que je pourrai et vous réserve des surprises concernant notamment la fabrication des canons et les sculptures. Cela va décoiffer, je vous le garanti  Twisted Evil
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par ofencer29350 le Sam 7 Déc 2019 - 19:20

Bonsoir Guido,quel plaisir de te revoir...
Cette méthode est un peu celle du royal balsa de marc yeu

Je prends un siège.

_________________
de la rive je regarde un océan de plaisir,la ou le tumulte t'attire,ce mouvement planetaire sera ton tombereau!
ofencer29350
ofencer29350
Modérateur

Messages : 3350
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 49
Localisation : langonnet,près de sainte barbe

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Sam 7 Déc 2019 - 19:29

ofencer29350 a écrit:Bonsoir Guido,quel plaisir de te revoir...
Cette méthode est un peu celle du royal balsa de marc yeu

Je prends un siège.
Ce n'est pas faux. J'avais oublié. J'utiliserai effectivement du Balsa pour le remplissage.
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par antares91 le Sam 7 Déc 2019 - 20:01

Bonsoir Guido, content de pouvoir te relire sur le forum
antares91
antares91

Messages : 1111
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 65
Localisation : ESSONNES

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Alain Degny le Sam 7 Déc 2019 - 20:24

Ça va décoiffer ? Shocked Tu t'es fait poser des implants ?

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
Alain Degny
Alain Degny
Admin

Messages : 18654
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 74
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Didier MAURICE le Sam 7 Déc 2019 - 20:31

Bonsoir Jean Luc

C’est un grand plaisir de te revoir sur le forum, je vais suivre avec plaisir ton travail sur la petite Aurore.
Je prends un siège à côté de Bruno Smile.
Didier MAURICE
Didier MAURICE

Messages : 1311
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 61
Localisation : Laignes (Côte d'or)

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par kangoo91 le Sam 7 Déc 2019 - 20:42

Bonsoir Guido,

Je suis trop heureux de te revoir pari nous. Tout le monde se précipite sur ton retour, j'espère qu'on ne va pas trop te stresser.
Hakuna matata  cheers
Laurent
kangoo91
kangoo91
Modérateur

Messages : 8186
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 52
Localisation : Viry chatillon (91)

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Daniel.B le Sam 7 Déc 2019 - 20:47

Bonsoir Guido, un de plus derrière l'écran.
Daniel.B
Daniel.B

Messages : 1202
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 71
Localisation : Saint Pierre des Corps (37700)

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Sam 7 Déc 2019 - 20:52

Alain Degny a écrit:Ça va décoiffer ? Shocked Tu t'es fait poser des implants ?
 ah ah ! Laughing
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par orion-p87 le Sam 7 Déc 2019 - 23:08

Bon retour parmi nous Guido, tu nous avait manqué. Content de voir que tu vas bien.
J'ai utilisé cette méthode pour la nouvelle coque (la troisième) de mon Renard au 1/36 mais le balsa, trop mou, me faisait des creux au ponçage. Je l'ai remplacé par de l'ayou (le bois blanc de GSB) et ça va mieux, la preuve:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Et bonne construction. Very Happy
orion-p87
orion-p87

Messages : 909
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 60
Localisation : Lorgues 83

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par bernardw le Dim 8 Déc 2019 - 7:57

Bonjour Guido,
Tu manquais à ce forum; heureux de te retrouver parmi nous!
Et le vélo, toujours adepte?
bernardw
bernardw

Messages : 2129
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 72
Localisation : Paris/La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Dupré Sylvie le Dim 8 Déc 2019 - 8:25

Bonjour, je ne connaissais pas cette méthode de premier bordage, mais cela me semble plus fastidieux que la méthode classique ? ou cela évite -t-il les erreurs (creux ou bosses) de la méthode classique ? enfin je vais suivre aussi pour bien comprendre; Shocked
Dupré Sylvie
Dupré Sylvie

Messages : 97
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 64
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Dim 8 Déc 2019 - 8:55

bernardw a écrit:Bonjour Guido,
Tu manquais à ce forum; heureux de te retrouver parmi nous!
Et le vélo, toujours adepte?
Bonjour Bernard,
Heureux également de te "revoir".

J'ai dû arrêter le vélo à cause d'un sciatique chronique. Au bout de 30 km, j'avais la jambe gauche engourdie (sans parler de la douleur) et je terminais sur une seule jambe.

Je ne fais malheureusement pas partie de ceux qui ont la capacité physique de continuer la pratique d'un sport à haut niveau à un âge avancé. Cela étant dit, je ne me plains pas car beaucoup ne l'ont jamais eu et j'en ai bien profité. Very Happy
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Dim 8 Déc 2019 - 9:06

Dupré Sylvie a écrit:Bonjour, je ne connaissais pas cette méthode de premier bordage, mais cela me semble plus fastidieux que la méthode classique ? ou cela évite -t-il les erreurs (creux ou bosses) de la méthode classique ? enfin je vais suivre aussi pour bien comprendre; Shocked

Cela peut  effectivement paraître un peu plus long que de simplement poser des bordages sur des couples mais cela permet d'avoir des courbes parfaites car on taille dans la masse. On peut même corriger les éventuels défauts d'alignement en ajoutant de la matière là où c'est nécessaire.

C'est surtout avantageux pour la poupe et la proue, là où les courbes sont les plus tendues. Pas de risque d'avoir des cassures comme on le voit trop souvent sur certains modèles.

Cela permet de placer avec exactitude et très aisément les sabords  et autre ouvertures.

Un des principaux avantages concerne également la râblure mais cela sera détaillé plus loin

Enfin, on n'a pas besoin d'un chantier ce qui facilite grandement le travail.
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Dim 8 Déc 2019 - 9:08

Dupré Sylvie a écrit:Bonjour, je ne connaissais pas cette méthode de premier bordage, mais cela me semble plus fastidieux que la méthode classique ? ou cela évite -t-il les erreurs (creux ou bosses) de la méthode classique ? enfin je vais suivre aussi pour bien comprendre; Shocked
Mon avis :

1 - Les creux peuvent aussi arriver avec un remplissage en bois tendre

2 - Le cintrage classique des virures, bien conduit, aboutit à un résultat acceptable, effectivement beaucoup plus rapide

Il reste que plaquer une surface est cool, surtout vers l'étrave, où la courbure dans les deux axes sur couples est sportive

D'après ma petite expérience, un panachage judicieux des deux types de montage paraît effectivement
un bon compromis

Par contre, je ne vois pas trop en quoi cette manière de faire dispenserait d'un bon berceau confortable pour le bébé joufflu
CRI-CRI
CRI-CRI

Messages : 5006
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 75
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Dim 8 Déc 2019 - 11:18

CRI-CRI a écrit:
Par contre, je ne vois pas trop en quoi cette manière de faire dispenserait d'un bon berceau confortable pour le bébé joufflu

Un berceau, bien sûr, mais un chantier je ne pense pas car on ne travaille que sur l'extérieur et il n'est pas nécessaire de positionner et maintenir les couples le temps qu'on les immobilise par le vaigrage.

Ne pas oublier que ce sont des faux couples qui ne représentent que le dimensionnement hors tout à une certaine cote longitudinale.

J'ai beaucoup réfléchi et vais essayer. On fera le bilan après expérimentation. Very Happy
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Alain Degny le Dim 8 Déc 2019 - 12:43

Comme précisé plus haut, d'autres l'ont déjà expérimenté et cette méthode donne des résultats convaicants.

Pour nos membres récents. Le surnom Guido (de guidon) a pour origine la pratique à haut niveau du vélo par notre ami Jean-Luc.

_________________
Aimez-moi, honorez-moi, parce que je le vaux bien. (St Ignace de Loréal)
Alain Degny
Alain Degny
Admin

Messages : 18654
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 74
Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Dim 8 Déc 2019 - 14:29

C'est parti  ! cheers

J'ai décidé de faire un pas à pas. study 

Je risque de détailler parfois des évidences et je vous prie de bien vouloir m'en excuser mais cela peut servir à certains qui découvrent la méthode  En outre j'aurai des retours qui me permettrons de progresser.

Première étape : indispensable, étalonnage de l'ensemble scanner/ imprimante. En effet, il serait ballot que la copie qui va servir de gabarit de découpe ne soit pas conforme à l'original. clown

Pour cela j'ai scanné et imprimé  une feuille de papier quadrillé puis ai vérifié les dimensions horizontale et verticale. Aucune différence visible, merci Brother. Very Happy

Attention, ne pas faire une photocopie, la copie serait déformée.

Il ne faut pas non plus scanner une image au format pdf, cela déforme également. Il faut scanner une image au format jpg puis imprimer en sélectionnant sur votre imprimante l'option taille originale DPI (nb. de points par pouce en anglais).

Seconde étape la conception du squelette :

Avant tout , je me suis posé la question de l'épaisseur du contre-plaqué. C'est un paramètre essentiel  en ce qui concerne la partie axiale qui remplace la quille car l'épaisseur influe sur la méthode de travail et le positionnement vertical des faux couples et j'ai longuement réfléchi avant de trouver une réponse satisfaisante.

La première solution qui m'est venue à l'esprit est de choisir un CP de même épaisseur que la quille. Problème, la quille de l'Aurore, à l'échelle 1/36, a 7 mm d'épaisseur et il n'existe pas de CP de cette épaisseur, on passe de 6 à 8 mm.

Prendre du CP de 8 mm obligerait à élargir l'entaille d'insertion du faux couple sur la quille ce qui rend le positionnement vertical délicat à la proue et à la poupe où l'angle d'incidence de la coque est aigu et où toute erreur d'épaisseur entraîne une grande erreur de positionnement. Le schéma suivant illustre la difficulté :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec un vrai couple, la partie centrale en rose existerait et il serait aisé de positionner verticalement le couple mais, dans le système de montage, cette partie n'existe pas dans le couple et le positionnement vertical est délicat. une erreur de qq 1/10è de mm de largeur de l'encoche décale la hauteur de 1 mm voir plus !

Ce n'est pas impossible mais complexe, mais, surtout, j'ai trouvé une solution beaucoup plus simple à savoir utiliser du CP ayant une épaisseur égale à l'épaisseur de la quille diminuée de la profondeur des râblures.

Les râblures de l'Aurore ont une profondeur de 40 mm. Cela fait 1,1 mm que j’arrondis à 1 mm. On obtient ainsi une épaisseur de CP de 7-2=5 mm. Bingo cheers , pas de problème pour trouver du CP de 5 mm.

Nota : pour la petite histoire, le CP de 5 mm mesure en fait 4,8 mm ce qui correspond exactement à la cote des plans ......

Cela donne le schéma de principe du montage suivant

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le positionnement vertical est précis car les parties basses du faux couple et de l'axe du squelette correspondent. Cool 

3ème étape : la râblure

Tailler une râblure dans du CP n'est pas envisageable car pas assez solide et la découpe serait abominable.

Ce problème est résolu avec l'utilisation de CP de 5 mm. Pas besoin de la tailler une râblure ! Exit  une des difficultés majeures des modèles sur charpente.

Comment faire ? Je vais tout simplement coller, sur tout le pourtour de l'axe central, une baguette de même épaisseur que le bordage et de 5 mm de largeur. Ensuite, je collerai sur celle-ci, la quille, l'étrave et l'étambot qui seront, naturellement à la bonne épaisseur ....

Il va de soi que l'axe central sera découpé selon  le tracé interne de la râblure.

Le schéma suivant illustre le procédé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il va de soi que les dimensions de la quille, étambot et pièces d'étrave seront diminuées de l'épaisseur du bordage.

Cela étant dit, le CP de 5 mm est très souple et il est impossible de trouver des plaques de cette épaisseur parfaitement planes (en tout cas je n'en ai pas trouvé) mais, avec le système de remplissage entre couples, le problème est automatiquement réglé car le remplissage redresse la "quille" et rigidifie le tout.

4ème étape : le positionnement longitudinal des couples

Les couples sur les plans ont une épaisseur nulle ce qui n'est pas le cas des faux couples qui seront taillés dans du CP de 5 mm.

Centrer les couples sur la position théorique du plan introduirait une erreur. Sur les couples voisins du couple maître cela n'a pas d'importance mais à la poupe et la proue cela devient très sensible.

Le schéma suivant illustre le problème :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Le bord gauche, qui servira de référence pour le ponçage, est trop "court".

La solution consiste à positionner les couples sur la position axiale théorique mais du côté opposé du couple maître.

Voila pour la partie conception. A suivre le commencement du chantier Cool
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Dim 8 Déc 2019 - 17:00

Bonjour,
voilà une longue explication qui prouve bien ici que sujet a été déjà très bien étudié et l'on peut suivre le fil de la réflexion. Par curiosité j'ai ressorti l'ouvrage de Bernard Frolich pour voir s'il parlait de berceau. Son Cyclope construit suivant cette méthode est superbe. L'article est succinct et laisse l'ouverture à beaucoup d'alternatives personnelles. Au sujet du berceau, personnellement  je pense qu'il faut pincer la quille de façon à ce qu'elle reste bien droite: Le fait de rajouter les remplissages aura certainement l'effet de cintrer la structure vers bâbord ou tribord.Le mieux serait de remplir l'entre couple en alternant la pose droite et gauche.
En ce qui concerne l'épaisseur du contreplaqué,petite aparté, même si le problème est résolu :
On trouve facilement dans tous les magasins de modélisme du contre-plaqué "aviation" très solide de toutes épaisseurs. de 0,5- 0,6-0,8-1-1.5 - 2 mm etc...... En les associant par collage on peut obtenir toutes les épaisseurs possibles.

        Bon courage pour la suite, Jacques.
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Dim 8 Déc 2019 - 17:42

J.guydal a écrit:Bonjour,
voilà une longue explication qui prouve bien ici que sujet a été déjà très bien étudié et l'on peut suivre le fil de la réflexion. Par curiosité j'ai ressorti l'ouvrage de Bernard Frolich pour voir s'il parlait de berceau. Son Cyclope construit suivant cette méthode est superbe. L'article est succinct et laisse l'ouverture à beaucoup d'alternatives personnelles. Au sujet du berceau, personnellement  je pense qu'il faut pincer la quille de façon à ce qu'elle reste bien droite: Le fait de rajouter les remplissages aura certainement l'effet de cintrer la structure vers bâbord ou tribord.Le mieux serait de remplir l'entre couple en alternant la pose droite et gauche.
En ce qui concerne l'épaisseur du contreplaqué,petite aparté, même si le problème est résolu :
On trouve facilement dans tous les magasins de modélisme du contre-plaqué "aviation" très solide de toutes épaisseurs. de 0,5- 0,6-0,8-1-1.5 - 2 mm etc...... En les associant par collage on peut obtenir toutes les épaisseurs possibles.

        Bon courage pour la suite, Jacques.
Merci pour l'astuce de coller plusieurs plaques afin d'obtenir la bonne épaisseur. cheers

Concernant l’éventuelle déformation axiale, tu as raison mais si les cales de remplissage ont une longueur identique c'est tout simplement impossible si le couple de référence est parfaitement à angle droit par rapport à la quille.

L'explication est relativement simple : si deux couples sont reliés par des cales de même dimension, ils sont obligatoirement parallèles. Si le premier est perpendiculaire à l'axe de la quille, le second l'est obligatoirement ce qui redresse de facto  la quille en cas de déformation axiale.

Tout dépend de la qualité de l’équerrage du premier couple. Tout écart d’équerrage entraînera une déformation mais, en dernier recours, on peut corriger en augmentant ou diminuant la longueur des cales à certains endroits.

Autre difficulté, il faut que les cales aient exactement les mème dimensions au niveau d'un même inter-couple mais il est facile de découper des tronçons de longueur identique avec une mini scie circulaire.

remarque, vu la faible épaisseur du CP de l'axe, je suis condamné à poser des cales partout car trop fragile et pas assez rigide.

A la main, cela serait une autre histoire clown
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum