Le Deal du moment : -50%
Promo sur la Souris Gaming Razer DeathAdder Elite
Voir le deal
39.99 €

La "petite" Aurore corvette 1766

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Mer 25 Mar 2020 - 9:49

C'est donc le dernier mot...  Razz

CRI-CRI

Messages : 5014
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Jeu 26 Mar 2020 - 12:07

Bonjour à toutes et tous,

Avancée du jour (modeste mais j'y vais tranquillement ....)

Conception du berceau : n'ayant plus accès aux magasins de bricolage, je n'ai pas pu fabriquer un berceau classique. Ne disposant que d'une chute de CP de 5 mm de 40 x 30 cm et de chutes de tasseaux de 13x26 mm, j'ai opté pour la construction de deux supports autoporteurs constitués de deux profilés en CP de 20 cm de large (la coque mesure 17 cm de large au niveau du maître couple) pour 8 cm de haut (7 cm de hauteur de la ligne d'eau)  prenant en sandwich deux lattes.  J'ai choisi comme profil celui du maitre couple bordé.

Voila ce que cela donne
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La base mesurant 36 mm de large soit presque la moitié de la hauteur, le support est parfaitement stable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour compenser l'absence de bordage, j'ai placé en parties haute et basse, des cales de balsa égales à l'épaisseur du bordage au même niveau à savoir 3 et 1 mm. Le balsa est suffisamment tendre pour ne pas risquer de marquer la coque.

Lorsque le bordage sera posé, il suffira, si nécessaire, de faire sauter ces cales d'un coup de scalpel.

L'avantage est que ces supports sont mobiles ce qui, tout compte fait, est très agréable car on peut manipuler la coque librement.

Disposant de supports, je peux maintenant placer la coque verticalement ce qui me permet de tracer la hauteur de la préceinte. Rappel, il n'y a qu'une seule préceinte sur ce modèle.

J'ai choisi de ne pas tracer la hauteur au niveau de chaque couple pour respecter la courbure naturelle des planches. J'ai uniquement repéré la hauteur au niveau de l'étrave et du tableau arrière, au niveau du maître couple et un point intermédiaire de chaque côté du maitre couple plus un avant l'amorce de la très forte courbure de la proue. J'ai ensuite placé une baguette de 1x1 mm fixée sur ces repaires par des punaises. La baguette sert ensuite à tracer au crayon le haut de la préceinte sur la coque.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Attention aux illusions d'optiques créées par les lignes de collage des pièces de remplissage en balsa. Elles différent sur chaque bord ....

A suivre .....
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Jeu 26 Mar 2020 - 12:52

Attention, peut-être, à la forme en accent circonflexe, qui n'est pas esthétique, ni réaliste :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CRI-CRI
CRI-CRI

Messages : 5014
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 75
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Jeu 26 Mar 2020 - 14:42

CRI-CRI a écrit:Attention, peut-être, à la forme en accent circonflexe, qui n'est pas esthétique, ni réaliste :

J'ai été également surpris par cette forme et ce d'autant plus qu'il n'est pas possible de poser un bordé de 8x3 mm  suivant ce tracé (j'ai testé) et je ne savais pas comment faire.

Je viens de vérifier sur la vue de face est effectivement, la forme est aplatie. Ce que je ne comprends pas c'est que la hauteur au niveau de chaque couple correspond aux cotes de la vue longitudinale.

Je vais chercher d'où viens cette erreur mais de toute façon, je vais aplatir cela .....

Merci beaucoup Christian  ! cheers
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Jeu 26 Mar 2020 - 15:10

Le pb vient de la déformation différentielle induite par la projection d'une surface sphérique sur un plan, ne pas oublier que nous marchons à l'envers, puisque nous partons d'un plat pour aller vers la sphère, ce qui est effectivement irréalissble par le calcul

De ma pratique, je suis arrivé à une conclusion qui n'en est pas une : seule une projection mentale imaginaire peut permettre de convertir correctement une figure plane en volume acceptable, je suppose que c'est cette capacité qui permet au sculpteur de passer du dessin à la statue, surtout s'il se prénomme... Michelangelo  Razz
CRI-CRI
CRI-CRI

Messages : 5014
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 75
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Jeu 26 Mar 2020 - 16:16

CRI-CRI a écrit: je suppose que c'est cette capacité qui permet au sculpteur de passer du dessin à la statue, surtout s'il se prénomme... Michelangelo  Razz
 la tortue Ninja ? Shocked
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Jeu 26 Mar 2020 - 16:20

Trêve de plaisanterie, je sûr entièrement d'accord.

Je viens de vérifier, en fait il a suffit de "baisser" de l'épaisseur du trait au niveau de l'étrave et monter d'autant entre celle-ci et le premier couple pour avoir une forme correcte. Cela joue à pas grand chose.

Cela étant, reste le problème des bordés. Je vais être obligé de les découper sur mesure ce que je ne pensais pas nécessaire avant trois ou quatre bordés plus bas. Evil or Very Mad
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Jeu 26 Mar 2020 - 16:33

Mais non, on peut les cintrer dans les deux axes quand la courbure latérale n'est pas très prononcée, c'est ce que j'ai fait pour toutes les virures de la caravelle, à cause de la tonture importante, sinon les baguettes auraient toutes pris un dévers empêchant un jointoyage correct sur toute leur longueur de développement
CRI-CRI
CRI-CRI

Messages : 5014
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 75
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 9:31

CRI-CRI a écrit:Mais non, on peut les cintrer dans les deux axes quand la courbure latérale n'est pas très prononcée

Excuse moi mais je n'ai pas été assez explicite. Je sais cela et c'est même pourquoi j'ai choisi le tilleul qui est particulièrement souple.

Je parle d'une courbure dans les trois axes.

Si on colle un ruban sur une sphère (par exemple une boule de pétanque) et qu'on déplace une extrémité axialement  le ruban vrille et s'écarte de la coque.

C'est un problème classique et la solution est d'éliminer la courbure dans les axes vertical et longitudinal en découpant des lattes courbées. Pour cela, je vais relever un patron sur la coque qui servira à découper un bordage qu'il suffira ensuite de courber axialement.

L'espace entre les couples étant remplis il sera très facile de faire ce relevé avec précision (c'est entre autre pour cela que j'ai choisi cette méthode).

Mon problème est que je n'avais pas prévu de rencontrer ce problème au niveau de la préceinte et je n'ai pas commandé de planches en 3 mm d'épaisseur si bien que je suis coincé  car je ne peux pas découper ces lattes et il ne me sera pas possible de m'approvisionner avant  plusieurs mois.  ! Evil or Very Mad

Cela étant dit, j'ai réfléchi et pense avoir trouvé une solution (puristes quittez ce post car cela ne va pas vous plaire .... Twisted Evil ).

Je dispose d'une planche de 2 mm et de lattes de 1 mm. Je vais donc faire un double bordage.

Un premier bordage de 1 mm, les lattes de 1 mm sont suffisamment souples, recouvert d'un second bordage de 2 mm découpé dans la planche. Cool
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 10:16

Une petite photo qui illustre le problème. Positionnement d'une latte de 1 x 5 mm. Le bord supérieur est collé à la coque mais le bord inférieur s'écarte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme cela se voit mal sur la photo, j'ai glissé une réglette dans l'espace entre la partie inférieure du bordé et la coque  et encore, il ne s'agit que d'une latte de 5 mm de large. Avec 8 mm c'est 60 % de plus !

Même avec du 1 mm je suis obligé de découper des lattes sur mesure. Fichtre pour parler correctement ......
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 10:49

Eureka, comme dirait le baigneur de Syracuse !

Le problème vient de la remontée de la préceinte à la proue. En baissant la hauteur, la ligne devient horizontale et perpendiculaire à la proue (qui est verticale à cet endroit) ce qui élimine le problème !

Je vais donc baisser celle-ci pirat . Ouf !
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Ven 27 Mar 2020 - 10:56

Bonjour, voilà le souci requérant du bordage. Dans ce cas ci,personnellement, je trouve que le double bordage ne s’impose pas. La coque étant munie totalement de ses remplissages. Le phénomène se reproduira fatalement de la même façon au second bordage. Le bordage n’etant pas très avancé je pense que je repartirais sur de bonne bases. Prendre des gabarits de carton léger. Cintrage à chaud et affinage des lattes vers les extrémités.  Une autre solution , border en 2mm couper en forme dans les planches de 2mm  dans le passage délicat. Cela consomme certe un peu plus de bois. L’avantage certain est d’avoir une confortable réserve de gras pour le ponçage.
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 11:13

J.guydal a écrit:Bonjour, voilà le souci requérant du bordage. Dans ce cas ci,personnellement, je trouve que le double bordage ne s’impose pas. La coque étant munie totalement de ses remplissages. Le phénomène se reproduira fatalement de la même façon au second bordage. Le bordage n’etant pas très avancé je pense que je repartirais sur de bonne bases. Prendre des gabarits de carton léger. Cintrage à chaud et affinage des lattes vers les extrémités.  Une autre solution , border en 2mm couper en forme dans les planches de 2mm  dans le passage délicat. Cela consomme certe un peu plus de bois. L’avantage certain est d’avoir une confortable réserve de gras pour le ponçage.
Merci pour ces judicieux conseils mais malheureusement ce n'est pas aussi simple.

La coque de ce modèle est particulière. En effet, elle passe, vers le bas (en partant de la préceinte) progressivement de 3 mm à 1 mm et vers le haut, à 2 mm avec un décroché puis à nouveau à 1 mm avec un autre décroché. Le plan suivant du maître couple  illustre le propos

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je suis donc contraint de poser du 3, du 2 et du 1 mm et encore, j'ai simplifié.

Sous la préceinte, le passage progressif de 3 à 1 mm se fait sur 8 bordés. Je poserai donc 4 bordés de 3 mmn puis 2 bordés de 2 mm (biseau dégrossi avant pose, ajustage final après pose).
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Ven 27 Mar 2020 - 11:37

D’accord, je vois bien la difficulté supplémentaire. C’est un peu comme cela sur tout ces navires 18ème,début 19eme.Ce fut le cas sur ma Belle - Poule. Pour moi, les premières  preceintes doivent être posées avec le plus grand soin de façon définitive , quelles filent bien,et à la bonne hauteur, c’est primordial. Celles ci sont en  relation avec l’ouverture des sabords.On peut considérer qu’il s’agit là de la référence. Quand à la descente des bordés vers la quille inutile d’en réduire l’épaisseur dans cette coque fermée.
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 12:11

J.guydal a écrit: Quand à la descente des bordés vers la quille inutile d’en réduire l’épaisseur dans cette coque fermée.

Certes, la déformation de la forme de la coque serait imperceptible puisqu'on voit celle-ci par le flanc et non en coupe mais ce n'est pas possible au niveau de l'étambot notamment du galbord (pour mémoire le galbord passe dessus l'étambot) qui dépasserait de 2 mm de chaque coté sauf à augmenter la largeur de l'étambot de 4 mm le faisant passer de 7 à 11 mm ce qui nous obligerait à faire de même avec la quille et l'étrave  .... Shocked

L'autre solution aurait été de diminuer l'arrête centrale de 4 mm mais ce n'est pas possible puisqu'elle n'aurait plus mesuré que 1 mm autrement dit rien.

Désolé pas moyen de faire autrement. Sad
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Ven 27 Mar 2020 - 14:19

Guido54 a écrit:
J.guydal a écrit: Quand à la descente des bordés vers la quille inutile d’en réduire l’épaisseur dans cette coque fermée.

Certes, la déformation de la forme de la coque serait imperceptible puisqu'on voit celle-ci par le flanc et non en coupe mais ce n'est pas possible au niveau de l'étambot notamment du galbord (pour mémoire le galbord passe dessus l'étambot) qui dépasserait de 2 mm de chaque coté sauf à augmenter la largeur de l'étambot de 4 mm le faisant passer de 7 à 11 mm ce qui nous obligerait à faire de même avec la quille et l'étrave  .... Shocked

L'autre solution aurait été de diminuer l'arrête centrale de 4 mm mais ce n'est pas possible puisqu'elle n'aurait plus mesuré que 1 mm autrement dit rien.

Désolé pas moyen de faire autrement. Sad


Une solution est sans doute possible, en faisant entrer les extrémités des bordés comme dans la situation réelle des vrais navires en bois, dans une râblure.A l'étambot.  A l'étrave également, après avoir vu la photo du taille-mer je pense que ce serait nécessaire à cause du pincement.,.
Si l'étambot n'est  assez épais pour pouvoir creuser suffisamment afin qu'il puisse affleurer la pièce verticale: Creuser un peu moins et araser le surplus au ponçage pour la jonction.
Même s'il ne restait qu'1 mm de bordé en cet endroit, on y verrait que du feu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 14:43

La râblure existe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Comme expliqué plus haut, si je creuse de 2 mm la râblure, l'arête centrale ne fera plus qu'un seul mm d'épaisseur.

Sur la vue suivante, la partie située entre l'étambot et le talon de la quille montre cette arrête centrale de 5 mm d'épaisseur qu'on devrait ramener à 1 mm ce qui n'est pas envisageable.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je constate que sur ton modèle, l'étambot est beaucoup plus large.
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Daniel.B le Ven 27 Mar 2020 - 14:49

Ca me semble louche cet étambot entaillé comme cela. As tu un plan pour élucider ça?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je viens de voir cela au début de ton sujet.
Daniel.B
Daniel.B

Messages : 1205
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 71
Localisation : Saint Pierre des Corps (37700)

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par CRI-CRI le Ven 27 Mar 2020 - 15:04

Il ressemble à celui de la Confederacy : le bordage vient affleurer un étambot en butée contre une légère saillie, c'est censé remplacer une vraie râblure, je suppose
CRI-CRI
CRI-CRI

Messages : 5014
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 75
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Ven 27 Mar 2020 - 15:38

Si je comprends bien, l'étambot fait 5mm d'épaisseur.
Si l'on creuse de 1.5mm il reste encore 2mm en partie centrale.

Si le bordé fait 2mm, il dépassera de 0.5mm à la pose.
Il suffirait d'araser ce surplus  au final par ponçage.

Si l'on prenait l'option de ne creuser que d'1 mm , pour avoir une épaisseur restante de 3mm à l'âme,
de la même façon c'est encore jouable avec un surplus  de 1 mm à poncer.

Proportionnellement l'étambot de la Belle-Poule est identique,
il ne restait pas beaucoup de matière à cet endroit.Une fois  tout collé, c'est très robuste.
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Ven 27 Mar 2020 - 17:58

Pour répondre à la question de Daniel, voici ce que dit G. Delacroix  : "La liaison entre le talon de la quille et le pied de l'étambot est renforcé par une ferrure en U . Le premier bordage de la coque ou gabord est couvert par cette ferrure car il se prolonge sur l'étambot qui est entaillé à cet effet."

On peut voir cette particularité sur la vue suivante

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je confirme qu'il y avait exactement la même particularité sur la Confederacy. Je ne sais pas pourquoi cette disposition de construction (il faut demander aux experts) mais cela ne remplace pas la râblure qui existe bel et bien partout ailleurs.

On ne peut pas envisager de creuser de 2 mm de chaque côté à ce niveau car il ne resterait que 1 mm et c'est du contreplaqué de mauvaise qualité ....... en outre cela ne concerne pas que cet espace mais 8 bordés !

De toute façon, je n'ai pas le bois nécessaire ce qui m'interdit de toute façon d'envisager cette solution. Sad
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Daniel.B le Ven 27 Mar 2020 - 18:43

Très bien ce dessin, ça explique le renforcement de l'étambot sur la quille.
Daniel.B
Daniel.B

Messages : 1205
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 71
Localisation : Saint Pierre des Corps (37700)

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par michael Gloaguen le Ven 27 Mar 2020 - 18:58

bonjour à tous,
connait on la raison pour laquelle l'épaisseur des bordés était diminuée au fur et a mesure vers la quille?
Merci

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le courage ce n'est pas d'aller en mer.     c'est d'y retourner....




michael Gloaguen
michael Gloaguen
Modérateur

Messages : 4787
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 53
Localisation : Penmarc'h,Pays bigouden

http://ar-laeres.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par J.guydal le Ven 27 Mar 2020 - 19:22

Je pense, et cela n’engage que moi: dans les hauts on devait surdimensionner pour l’épreuve des boulets. Tandis que dans les fonds cela n’etait pas nécessaire. Après, on peut aussi imaginer que la juste épaisseur des fonds permet de faire de l’économie de bois.  Peut être?
J.guydal
J.guydal

Messages : 355
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 67
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Guido54 le Sam 28 Mar 2020 - 9:22

michael Gloaguen a écrit:bonjour à tous,
connait on la raison pour laquelle l'épaisseur des bordés était diminuée au fur et a mesure vers la quille?
Merci
La diminution progressive de l'épaisseur du bordage sous la préceinte est, à mon avis, totalement inutile du point de vue mécanique puisque la poussée, en cas d'abordage ou de mise à quai s'exerce sur la préceinte. D'ailleurs dans la plupart des navires elle n'existe pas. Il faut dire que cela complique la tâche du charpentier (je m'en rends compte) et donc devait coûter.

Dans le cas de la petite Aurore, je ne vois pas d'autre raison que l'esthétique voir peut-être la recherche d'une meilleure glisse comme le laisse supposer les lignes extrêmement tendues de la proue (on est très loin des rondeurs d'un navire de commerce ou de travail...). Ne pas oublier que ce navire, sous ses faux airs de vaisseau de guerre, était un yacht de plaisance et le marquis devait particulièrement tenir à épater la galerie en virevoltant autour des vaisseaux de ligne et autres grands navires ....... Vanité, tout est vanité.
Guido54
Guido54

Messages : 2717
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 69
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par G. Delacroix le Sam 28 Mar 2020 - 10:13

Bonjour,

Tous les navires, à partir des années 1740 environ présenteront une augmentation progressive de l'épaisseur des bordés de manière à passer de l'épaisseur du bordage de point (c'est à dire le bordage courant) à l'épaisseur des préceintes basses. Cette disposition a pour but de renforcer structurellement la carène, améliorer la flottabilité et surtout de s'opposer à la pénétration des boulets au voisinage de la ligne de flottaison.
La variation s'opère sur les six à huit rangs de bordage situés sous les préceintes sachant que l'augmentation (ou la diminution) est généralement de 4 à 6 lignes (9 à 13.5 mm) par virure.


GD

G. Delacroix

Messages : 309
Date d'inscription : 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

La "petite" Aurore corvette 1766 - Page 5 Empty Re: La "petite" Aurore corvette 1766

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum